CVMA-ACMV

Table des matières et résumésjanvier 2018, Vol. 82, No.1

Articles

Safety evaluation of a new anxiolytic product containing botanicals Souroubea spp. and Platanus spp. in dogs

Aleksandar Masic, Rui Liu, Kristen Simkus, Jeff Wilson, John Baker, Pablo Sanchez, Ammar Saleem, Cory C. Harris, Tony Durst, John T. Arnason (page 3)

L'anxiété de séparation et une aversion au bruit sont des problèmes de comportement fréquents chez les chiens. Elles élicitent des réponses de peur telles que des tremblements, la recherche du propriétaire, et une tentative de fuite. Elles peuvent résulter en des dommages à la propriété, des blessures au chien, et un bris du lien propriétaire-animal, pouvant potentiellement mener à l'abandon de l'animal ou l'euthanasie. Un nouveau produit anxiolytique botanique a été évalué pour sa sécurité chez les chiens, l'espèce animale cible. Son utilisation visée est pour le traitement et la prévention de l'anxiété et de l'aversion au bruit chez les chiens. Le produit contient un mélange défini de vigne de Souroubea spp. et d'écorce de Platanus spp., fournissant le principe actif, l'acide bétulinique, à un dosage recommandé de 1 mg/kg de poids corporel (PC). Dans l'étude de sécurité chez l'espèce animale cible, 16 chiens mâles de race beagle en santé ont reçu soit un placebo ou les nouvelles tablettes botaniques à 0,5×, 2,5×, ou 5× la dose recommandée (1 mg/kg PC) pendant 28 jours. Les chiens ont été observés pour l'apparition de manifestions adverses systémiques ou locales. Dans l'étude présentée ici, il n'y eut aucun effet clinique adverse significatif suivant le traitement, tel que déterminé par les observations cliniques, les examens physiques, le PC, et les résultats des analyses hématologiques, de biochimie clinique et urinaires. L'analyse pharmacocinétique a démontré que la concentration d'acide bétulinique dans le sérum était moins de 0,020 µg/mL chez les animaux traités. Dans les conditions des présentes études, le mélange de S. sympetala et de P. occidentalis, lorsqu'administré jusqu'à 5× le dosage prévu pendant 28 jours consécutifs, n'a démontré aucun effet adverse sur la santé des chiens.

Development and optimization of a cell-associated challenge model for Mycoplasma hyorhinis in 7-week-old cesarean-derived, colostrum-deprived pigs

Brian Martinson, F. Chris Minion, Dianna Jordan (page 12)

Mycoplasma hyorhinis (MHR) cause une polysérosite et de la boiterie chez les porcs en croissance. Alors que pour ce microorganisme des vaccins spécifiques de troupeaux sont disponibles, il n'y a actuellement aucun vaccin homologué commercialement disponible pour MHR. L'objectif de la présente étude était de développer un modèle d'infection chez des porcs obtenus par césarienne et privés de colostrum en utilisant du MHR associé à des cellules qui causait une péricardite sévère et de la boiterie, afin d'évaluer des vaccins candidats appropriés. Nous avons évalué l'administration de MHR à des porcs âgés de 7 semaines sur 3 jours en utilisant trois voies d'administration différentes comparativement à l'administration de MHR en une seule journée en utilisant une des trois routes. Les porcs ont été suivis pendant 21 jours pour des signes de boiterie et de bien-être. À la fin de l'étude, les porcs ont été examinés pour des évidences de polysérosite et d'arthrite associées avec Mycoplasma. Les résultats indiquaient que la manifestation clinique de la maladie était plus dépendante de la voie d'administration que du nombre total de doses administré. L'administration intraveineuse (IV) d'une dose unique de MHR a résulté en une polysérosite généralisée, alors qu'une dose unique par voie intranasale (IN) ne causa que peu ou pas de signes de maladie. L'administration d'une dose unique par voie intrapéritonéale (IP) n'a pas induit le même degré de polysérosite que celui observé dans le groupe IV, mais on nota une augmentation de l'incidence de boiterie. De plus, les porcs auxquels on administra MHR par voie IP (Jour 0), IV (Jour 1), et IN (Jour 2) pendant 3 jours consécutifs ont montré des manifestations plus fortes de la maladie, ce qui résultat en polysérosite et boiterie. L'optimisation pour ce groupe a démontré que l'élimination de l'inoculation IN au troisième jour n'avait aucun effet délétère sur les résultats cliniques. L'administration de MHR associé à des cellules pendant des jours consécutifs permettra d'évaluer simultanément la polysérosite et la boiterie lors d'essais futurs de vaccins.

Comparison of antimicrobial resistance genes in feedlots and urban wastewater

Alicia G. Beukers, Rahat Zaheer, Shaun R. Cook, Alexandre V. Chaves, Michael P. Ward, Lisa Tymensen, Paul S. Morley, Sherry Hannon, Calvin W. Booker, Ron R. Read, Tim A. McAllister (page 24)

En Amérique du Nord, l'utilisation des antibiotiques dans la production du bétail et l'association possible avec une abondance élevée détectable de gènes de résistance aux antimicrobiens (GRA) est une préoccupation grandissante. Une épreuve d'amplification en chaîne par la polymérase quantitative en temps réel a été utilisée afin de déterminer l'abondance relative et la diversité des GRA dans des échantillons composites de fèces et de bassin de rétention de quatre parcs d'engraissement de bovins en Alberta. Des échantillons d'un cours d'eau avoisinant et de l'usine municipale de traitement des eaux usées ont également été inclus afin de comparer le profil des GRA provenant d'un milieu urbain et d'eau fraîche à celui des parcs d'engraissement. L'abondance relative de 18 gènes de résistance issus de cinq familles d'antibiotiques incluant les sulfonamides, les tétracyclines, les macrolides, les fluoroquinolones, et les β-lactames fut examinée. Les gènes de résistance aux sulfonamides, aux fluoroqunolones, et aux β-lactames prédominaient dans les échantillons d'eaux usées, alors que les gènes de résistance à la tétracycline étaient prédominants dans les échantillons composites de fèces des bovins. Ces résultats reflètent les types d'antibiotiques qui sont utilisés chez les bovins versus les humains, mais d'autres facteurs tels que la co-sélection de GRA et la variation dans la composition des communautés bactériennes associées à ces échantillons peuvent également jouer un rôle.

Comparison of 3 vaccination strategies against porcine reproductive and respiratory syndrome virus, Mycoplasma hyopneumoniae, and porcine circovirus type 2 on a 3 pathogen challenge model

Jiwoon Jeong, Ikjae Kang, Seeun Kim, Kee Hwan Park, Changhoon Park, Chanhee Chae (page 39)

L'objectif de la présente étude était de comparer les paramètres cliniques, microbiologiques, immunologiques et pathologiques chez des porcs qui ont chacun été vaccinés de façon concomitante à 21 jours d'âge contre le virus du syndrome reproducteur et respiratoire porcin (VSRRP), Mycoplasma hyopneumoniae, et le circovirus porcin de type 2 (CVP2) provenant d'une de deux sources commerciales et soumis à une infection défi avec des souches de champs de chacun des trois agents pathogènes. Les porcs ont été infectés avec le VSRRP et M. hyopneumoniae à 42 jours d'âge (−14 jours post-infection, jpi) suivi d'une infection par le CVP2 à 56 jours d'âge (0 jpi). Des différences significatives ont été observées entre les groupes vaccinés et infectés et les groupes non-vaccinés infectés pour ce qui est résultats cliniques (gain moyen quotidien et signes cliniques), microbiologiques (virémie et excrétion nasale), immunologiques (anticorps et cellules secrétant de l'interféron-γ), et pathologiques (lésions). Des différences significatives ont été observées entre les trois groupes d'animaux vaccinés et infectés pour ce qui est des résultats microbiologiques (excrétion nasale de M. hyopneumoniae et virémie de CVP2) et immunologiques (cellules secrétant de l'interféron-γ spécifiques à M. hyopneumoniae et CVP2). Le protocole de vaccination pour le vaccin VSRRP, le vaccin M. hyopneumoniae, et le vaccin CVP2 est efficace pour la maitrise d'une infection triple avec le VSRRP, M. hyopneumoniae, et CVP2 à partir du sevrage jusqu'à la période de finition.

Biological characteristics and conjugated antigens of ClfA A-FnBPA and CP5 in Staphylococcus aureus

Tiansen Li, Meiling Huang, Zhanhui Song, Hui Zhang, Chuangfu Chen (page 48)

Afin d'obtenir des antigènes conjugués immunogéniques, du dihydrazide adipique acide (DHA), comme pont, et le 1-éthyl-3-(3-diméthylaminopropyl) carbodiimidehydhrochlorure (EDAC), comme agent liguant, ont été utilisés pour conjuguer la protéine de fusion purifiée ClfAA-FnBPA (facteur de coagulation A-protéine liant la fibronectine) et le polysaccharide capsulaire de type 5 (PC5). Les conjugués ont été mélangés avec un adjuvant, et des souris immunisées trois fois et soumis à une infection défi par Staphylococcus aureus 1 semaine plus tard. Les titres d'anticorps ont été déterminés par épreuve immuno-enzymatique indirecte (ELISA). Au jour 14 suivant la première immunisation, des anticorps dirigés contre la protéine purifiée et le conjugué ont été détectés; après 28 jours, les taux d'anticorps ont augmenté, et 1 semaine après la troisième immunisation, les taux d'anticorps ont continué d'augmenter. Toutefois, durant l'étude les titres d'anticorps envers le conjugué étaient supérieurs à ceux de la protéine purifiée, et aucun anticorps de type IgG dirigé contre le PC5 purifié ne fut détecté durant l'expérience entière. Le taux de protection augmenta jusqu'à 90 % dans le groupe du conjugué, indiquant que le conjugué entraîne une protection efficace supérieure à la protéine purifiée et au PC5 purifié.

Comparison of the oral and rectal mucosal and colonic serosal microcirculations of healthy, anesthetized horses

Philip J. Kieffer, Jarred M. Williams, Molly K. Shepard, Steeve Giguère, Kira L. Epstein (page 55)

Les objectifs de cet étude étaient: i) de déterminer les indices de perfusion microvasculaires (IPM) de base et évaluer leur répétabilité chez les chevaux en bonne santé sous anesthésie générale, et ii) de comparer les IPMs de trois lits microvasculaires (muqueuse orale, séreuse du colon, et muqueuse rectale). Des chevaux adultes en bonne santé ont été anesthésiés et une unité de microscopie au champ sombre a été utilisée pour recueillir des boucles vidéo de la muqueuse buccale, de la muqueuse rectale, et de la séreuse du colon sous des conditions de tension artérielle normale. Les vidéos ont été analysées pour produire les IPMs, incluant la densité totale des vaisseaux, la densité des vaisseaux perfusés, la portion des vaisseaux perfusés, et l'index de flux microcirculaire. Pour chaque IPM, les différences entre les sites anatomiques n'étaient pas significatives statistiquement. La répétabilité des mesures variait pour chaque IPM. En particulier, le type de lit microvasculaire a une influence profonde sur la répétabilité des mesures.

Histological structure and age-related changes in the luminal diameter of the excurrent duct system of guinea cocks (Numida meleagris) and associated changes in testosterone concentrations

Ibn Iddriss Abdul-Rahman, Ian Jeffcoate (page 60)

Étant donné le peu d'informations disponibles sur le système reproducteur de la pintade (Numida meleagridis), une étude a été menée sur 49 pintades mâles afin de documenter la structure histologique et les changements développementaux dans le diamètre de la lumière des tubes à l'intérieur du système de tubes excréteurs et les changements associés dans les concentrations de testostérone. Les changements associés à l'âge ont été analysés par le test de Kruskal-Wallis et les médianes séparées par le test de U de Mann-Whitney. Les tubes droits étaient clairement visibles chez les pintades et les rete testis étaient intracapsulaires et extracapsulaires. Indépendamment de l'âge, le diamètre de la lumière des canaux efférents était le plus large, alors que celui du canal connecteur était le plus petit. Le diamètre de la lumière de tous les canaux à l'intérieur de la région de l'épididyme a augmenté (P < 0,001) mensuellement jusqu'à 20 semaines d'âge, et augmenta par la suite de manière marginale à chaque mois. Les concentrations périphériques de testostérone ont également atteint un pic à 20 sem d'âge et ont décliné par la suite. Chez les oiseaux adultes, le canal déférent s'élargissait postérieurement, d'une moyenne d'environ 279 µm cranialement jusqu'à 678 µm caudalement. Les concentrations périphériques de testostérone corrélaient fortement et positivement avec le diamètre de la lumière des canaux dans le système de tubes excréteurs. Le patron de l'augmentation de la lumière de tous les canaux suivait le patron de sécrétion de testostérone chez ces oiseaux, ce qui indique que les concentrations de testostérone pourraient être intiment associées au développement du système de tubes excréteurs chez la pintade mâle.


Communication Brève

Livestock-associated methicillin-resistant Staphylococcus aureus and Clostridium difficile in wild Norway rats (Rattus norvegicus) from Ontario swine farms

Jamie L. Rothenburger, Joyce D. Rousseau, J. Scott Weese, Claire M. Jardine (page 66)

Les bactéries Staphylococcus aureus résistants à la méthicilline (SARM) et Clostridium difficile sont des agents pathogènes importants chez l'humain et sont également retrouvées chez des animaux. Le rôle des animaux sauvages sur les fermes en lien avec leur maintenance et transmission est toutefois peu compris. Afin de déterminer si les rats (Rattus norvegicus) sont des porteurs potentiels de ces bactéries sur les fermes canadiennes, nous avons testé 21 rats provenant de fermes porcines en Ontario. Du SARM spa type t034 fut isolé à partir de un rat (4,8 %). Cette souche associée au bétail colonise souvent les porcs et les éleveurs de porcs, suggérant ainsi que la transmission entre les rats et les rats ou la transmission environnementale est possible sur les fermes porcines. Le ribotype 078 de Clostridium difficile fut isolé de un rat sur une ferme différente. Cette souche est associée à l'infection chez des porcelets, des veaux, et les humains. L'identification de SARM et de C. difficile chez des rats sur des fermes au Canada accroit les connaissances sur le rôle des rats dans l'écologie de ces agents pathogènes. Des études supplémentaires sont requises afin de déterminer si les rats jouent un rôle dans l'épidémiologie de ces agents pathogènes sur les fermes.

Development and application of a droplet digital polymerase chain reaction (ddPCR) for detection and investigation of African swine fever virus

Xulong Wu, Lu Xiao, Hua Lin, Shijie Chen, Miao Yang, Wei An, Yin Wang, Zexiao Yang, Xueping Yao, Zizhong Tang (page 70)

L'objectif de la présente étude était de développer une méthode d'amplification en chaîne par la polymérase sur gouttelettes digitales (ACPgd) afin de détecter le virus de la peste porcine Africaine (VPPA). Les méthodes d'ACP en temps réel et de d'ACPgd pour le VPPA furent établies et les conditions optimales de réaction ont été confirmées. Chaque méthode fut évaluée pour sa linéarité, la limite de détection, et la spécificité. Les résultats indiquèrent que la méthode ACPgd avait un plus haut degré de linéarité (R2 ≥ 0,998) et de spécificité. La limite de détection était de 10 copies/réaction, ce qui était approximativement un degré de sensibilité 10 fois plus grand que l'ACP en temps réel. Cette méthode sensible pourrait être utilisée comme un outil de biologie moléculaire efficace afin de diagnostiquer l'infection par le VVPA, ce qui est très important pour prévenir la dissémination de maladies outre frontières.

Effect of transoral tracheal wash on respiratory mechanics in dogs with respiratory disease

Meghan E. Vaught, Elizabeth A. Rozanski, Armelle M. deLaforcade (page 75)

L'objectif de cette étude était de déterminer l'impact d'un lavage transtrachéal (LTT) sur les méchanismes respiratoires chez le chien et de décrire l'utilisation d'un ventilateur de soins intensifs pour tester les méchanismes respiratoires. Quatorze chiens de compagnie atteints de maladies respiratoires ont été enrôlés. Les méchanismes respiratoires, incluant la conformité statique et la résistance statique, ont été déterminés avant et après un LTT. Les résultats pré- et post-lavage ont été comparés, en utilisant une valeur P < 0,05 comme significative. La moyenne ± écart type de Cstat pre-TOTW était 1,59 ± 0,94 mL/cmH2O/kg alors que la moyenne ± écart type de Cstat post-TOTW était 1,29 ± 0,71 mL/cmH2O/kg. (P = 0,045). Les médianes de Rstat pré- et post-lavage ne diffèrent pas de façon significative. Le lavage transtrachéal a altéré les mécanismes respiratoires, caractérisé par une réduction de Cstat, possiblement due à l'encombrement et au collapse des voies respiratoires. Cet effet temporaire chez nos patients devrait être considéré lors de l'utilisation de cette procédure chez des patients avec des troubles respiratoires. L'utilisation du ventilateur de soins intensifs pour le test des mécanismes respiratoires est faisable et peut être utile en clinique.