CVMA-ACMV

Table des matières et résumésjuillet 2018, Vol. 82, No. 3

Articles

Changes in antimicrobial resistance levels among Escherichia coli, Salmonella, and Campylobacter in Ontario broiler chickens between 2003 and 2015

Agnes Agunos, Richard K. Arsenault, Brent P. Avery, Anne E. Deckert, Sheryl P. Gow, Nicol Janecko, David F. Léger, E. Jane Parmley, Richard J. Reid-Smith, Scott A. McEwen (page 163)

La volaille a été identifiée comme étant un réservoir d'agents pathogènes entériques d'origine alimentaire et de bactéries résistantes aux antimicrobiens. L'objectif de la présente étude était de décrire et comparer des isolats résistants aux antimicrobiens provenant d'une ferme ontarienne de poulets à griller obtenus dans le cadre d'un projet de base (2003 à 2004) aux données de surveillance de 2003 du Programme intégré canadien de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (PICRA) d'abattoir et de ventes au détail en Ontario, et aux plus récentes données de surveillance (2015) du PICRA Ontario pour la volaille afin d'évaluer l'impact d'un changement à l'ensemble de l'industrie dans l'utilisation des antimicrobiens. La prévalence de la résistance au cefiofur (TIO-R) de Salmonella a diminué de 7 % sur la ferme entre 2003 à 2004 et 2015. Durant ce même intervalle de temps, la prévalence de TIO-R de E. coli diminua de manière significative de 16 %, 11 %, et 8 % dans les échantillons provenant de la ferme, de l'abattoir et de la vente au détail, respectivement. Toutefois, les E. coli résistant à la gentamicine (GEN-R) ont augmenté de 10 % et 15 % dans les échantillons pris à la ferme et de la vente au détail, respectivement. Les E. coli résistants au trimethoprime-sulfaméthoxazole (TMSm-R) ont augmenté de manière significative par 20 %, 18 %, et 5 % dans les isolats de la ferme, de l'abattoir et de la vente au détail, respectivement. Les isolats de Campylobacter spp. résistants au ciprofloxacin (CIP-R) augmentèrent de manière significative dans les échantillons de vente au détail (11 %), ceux de la ferme (33 %) ainsi que ceux de l'abattoir (7 %). La diminution de la TIO-R chez Salmonella/E. coli au cours des dernières années concorde avec une intervention menée par l'industrie d'éliminer l'utilisation en prévention du ceftiofur, une céphalosporine de troisième génération qui est une classe d'antimicrobiens considérée d'importance critique en médecine humaine. L'augmentation de la prévalence de GEN-R et de TMSm-R est indicative d'un changement récent dans l'utilisation des antimicrobiens. Notre étude fait ressortir l'importance d'un programme intégré de surveillance pour détecter les tendances émergentes et déterminer l'efficacité des interventions pour améliorer la salubrité alimentaire.

Pharmacokinetics of cannabidiol administered by 3 delivery methods at 2 different dosages to healthy dogs

Lisa R. Bartner, Stephanie McGrath, Sangeeta Rao, Linda K. Hyatt, Luke A. Wittenburg (page 178)

Le but de la présente étude était de déterminer la pharmacocinétique du cannbidiol (CBD) chez des chiens en santé. Trente chiens de recherche en santé ont été assignés à recevoir une des trois formulations (de l'huile micro-encapsulé dans des billes par voie orale, de l'huile infusé de CBD par voie orale, ou une crème infusée de CBD par voie transdermique), à une dose de 75 mg ou 150 mg q12h pendant 6 semaines. Les concentrations plasmatiques de cannabidiol ont été mesurées pendant les 12 premières heures et répétées après 2, 4 et 6 semaines. Les expositions systémiques les plus élevées ont été observées avec la formulation d'huile infusé de CBD administrée par voie orale et la demi-vie après une dose de 75 mg et de 150 mg était de 199,7 ± 55,9 et 127,5 ± 32,2 min, respectivement. L'exposition est proportionnelle à la dose et l'huile infusée de CBD par voie orale fournie le profile pharmacocinétique le plus favorable.

Does antimicrobial therapy improve outcomes in horses with severe equine asthma and a positive tracheal wash bacterial culture?

Michelle L. Husulak, Stephen T. Manning, Melissa D. Meachem, Hilary J. Burgess, Tasha Y. Epp, Julia B. Montgomery (page 184)

L'objectif de la présente étude était d'observer dans un contexte clinique les résultats de l'ajout d'un traitement antimicrobien au traitement conventionnel de chevaux souffrant d'asthme sévère. Onze chevaux appartenant à des propriétaires et ayant une histoire correspondant avec de l'asthme sévère, un effort inspiratoire augmenté et un élargissement des narines, ≥ 20 % de neutrophiles dans le lavage broncho-alvéolaire (LBA), et une culture bactérienne positive à partir du lavage trachéal (LT) ont été traités par gestion de leur environnement, des corticostéroïdes, et des broncho-dilatateurs. Six chevaux ont également été traités avec un antimicrobien (groupe principal) alors que les cinq autres chevaux ont reçu de la saline à titre de placebo (groupe témoin). Le traitement avec les antimicrobiens améliora de manière significative le score clinique post-traitement du groupe principal comparativement au score pré-traitement, alors qu'aucune différence significative ne fut notée dans le groupe témoin. Dans le groupe principal on nota également qu'il y avait significativement moins d'activité myéloperoxydase (MPO) des neutrophiles post-traitement comparativement à pré-traitement, avec une différence médiane de −0,39 unités/[protéine] dans le groupe principal et une différence médiane de −0,21 unités/[protéine] dans le groupe témoin. Il n'y avait pas de différence de l'activité MPO pré- versus post-traitement dans le groupe témoin. Aucune différence ne fut notée dans les comparaisons intra-groupe pré- versus post-traitement du dénombrement de neutrophiles dans les LAB, du score de mucus, et des concentrations d'interleukine-8 (IL-8) ou du facteur-alpha nécrosant des tumeurs (TNF-α) dans les liquides de lavage broncho-alvéolaire (LLBA) d'un groupe ou l'autre. Aucune différence ne fut trouvée dans les comparaisons inter-groupes du principal versus les témoins pour chacune des périodes de temps pré- et post-traitement pour le dénombrement des neutrophiles des LAB, le score de mucus, les scores cliniques, l'activité MPO, et les concentrations d'IL-8 ou de TNF-α. Le rôle des bactéries dans les voies respiratoires des chevaux souffrant d'asthme sévère nécessite des études supplémentaires étant donné que les thérapies antimicrobiennes ont améliorés les scores cliniques post-traitement et ont diminué l'activité MPO dans le groupe de chevaux étudiés, mais n'affecta pas d'autres mesures de l'inflammation des voies respiratoires.

Impact of a trap-neuter-return event on the size of free-roaming cat colonies around barns and stables in Quebec: A randomized controlled trial

Valérie Bissonnette, Bertrand Lussier, Béatrice Doizé, Julie Arsenault (page 192)

L'objectif de cette étude est d'évaluer l'impact d'une intervention TNR sur la taille des colonies de chats en milieu rural québécois. Cette étude randomisée contrôlée impliquant 18 colonies de chats ayant accès soit à une écurie ou à une ferme. Les colonies ont été aléatoirement attribuées au groupe TNR (10 colonies de 7 à 27 chats; 14,3 chats en moyenne) et au groupe Contrôle (8 colonies de 7 à 26 chats; 14,5 chats en moyenne). Le groupe TNR a participé à un projet TNR au début de l'étude (T0). Par capture photographique, le nombre de chats et de chatons a été calculé, à 3 temps : T0, 7,5 mois (T7) et 12 mois (T12). Une différence significative de croissance des colonies du groupe Contrôle par rapport à celle du groupe TNR est notée à T7 lorsque seulement les adultes sont comptés (P = 0,03). Une tendance vers une plus faible croissance du Groupe TNR par rapport à celle du Groupe Contrôle est observée à T7 (P = 0,06), lorsqu'on inclut tous les individus. Aucune différence n'est notée lors de la comparaison du nombre de chatons des deux groupes (T7 P = 0,49 et T12 P = 0,36). Un nombre plus élevé de disparitions tend à être observé dans le groupe Contrôle à T12 (P = 0,095). Une intervention TNR isolée a un impact faible et temporaire sur la taille des colonies de chats en milieu rural québécois.

Cardiac weights and weight ratios as indicators of cardiac lesions in pigs: A study of pig hearts from an Ontario abattoir

Kathy Zurbrigg, Tony van Dreumel, Max F. Rothschild, David Alves, Robert Friendship, Terri L. O'Sullivan (page 198)

Les porcs cliniquement en santé utilisés en recherche sont présumés avoir une structure et fonction cardiaques normales. Des anormalités cardiaques sous-cliniques peuvent affecter de manière adverse les réponses étant mesurées dans ces expériences. Les lésions macroscopiques et histologiques observées dans les cœurs amassés d'un abattoir canadien entre 2012 et 2015 ont indiqué une prévalence élevée inattendue d'anormalités cardiaques : 75 % (297/396) des cœurs examinés avaient de telles lésions. Les ratios poids total du cœur/poids corporel et poids du ventricule droit/poids du corps étaient significativement plus élevés pour les cœurs avec lésions comparativement aux cœurs sans lésions, ce qui suggère qu'un remodelage cardiaque, particulièrement une hypertrophie, est survenue. Le pourcentage élevé de cœurs avec remodelage cardiaque provenant de porcs asymptomatiques prêts pour le marché démontre une probabilité accrue que des anormalités cardiaques sous-cliniques peuvent exister chez des porcs utilisés en recherche, spécialement ceux obtenus via des voies commerciales. Les chercheurs devraient être au fait de cette possibilité si des anormalités cardiaques sous-cliniques pouvaient affecter négativement leurs trouvailles expérimentales.

Effects of a single intravenous bolus injection of alfaxalone on canine splenic volume as determined by computed tomography

Michelle M.M. Hasiuk, Fernando L. Garcia-Pereira, Clifford R. Berry, Gary W. Ellison (page 203)

Le but de cette étude était d'évaluer les effets d'administration intraveineuse d'alfaxalone intraveineuse sur le volume splénique canin déterminé par la tomodensitométrie. Le volume de rate de 6 chiens beagle adultes a été déterminé par tomodensitométrie avant et après l'administration d'alfaxalone. Le volume splénique moyen (± erreur type) était 0,17 ± 0,02 L avant l'administration d'alfaxalone et 0,24 ± 0,02 L (P = 0,0091) et 0,23 ± 0,02 L (P = 0,0268) à 15 min et à 30 min après l'administration d'alfaxalone, respectivement. L'hématocrite moyen (± erreur type) était 46,3 % ± 1,3 % (SEM) avant l'administration d'alfaxalone et 40,6 % ± 1,3 % (P = 0,0015) et 41,7 % ± 1,3 % (P = 0,0057) à 15 min et à 30 min après l'injection. En conclusion, dans cette étude, l'alfaxalone a provoqué une relaxation de la capsule splénique canine et une augmentation de son volume avec une diminution de l'hématocrite.

Intraocular pressure measurements in cattle, sheep, and goats with 2 different types of tonometers

Nina Peche, Johanna Corinna Eule (page 208)

L'objectif de cette étude était de mesurer la pression intraoculaire (PIO) normale chez la vache, le mouton et la chèvre à l'aide de deux tonomètres différents; le (TonoVet (TV) et le Tono-Pen AVIA (TPA) et de déterminer les fonctions de correction pour ces deux appareils. Les vingt animaux de chaque espèce ont été examinés à la lampe à fente pour être qu'ils ne présentaient aucune anomalie oculaire puis la PIO des deux yeux fut mesurée avec les deux tonomètres différents et les valeurs furent analysées statistiquement. Pour des raisons d'étalonnage la PIO fut préréglée de 5 à 60 mmHg, divisée en incréments de 5 mmHg sur 10 yeux de vaches, 8 yeux de moutons et 6 yeux de chèvres fraîchement énuclées. Pour chaque incréments de pression, les lectures furent prises avec les deux tonomètres et furent comparées à la PIO mesurée manométriquement. Chez les bovins, les ovins et les caprins la PIO médiane (min-max) obtenue avec le TV fut de 23 mmHg (12–40 mmHg), 11 mmHg (7–20 mmHg) et 23 mmHg (9–37 mmHg) et avec le TPA de 16 mmHg (8–27 mmHg), 10 mmHg (5–18 mmHg) et 13 mmHg (4–25 mmHg). Dans toutes les espèces, des différences statistiquement significatives entre les lectures prises avec la TV et la TPA furent constatées. Lors de la procédure d'étalonnage toutes les valeurs de la PIO mesurés avec le TV et le TPA furent statistiquement significativement différentes des valeurs obtenues manométriquement. Afin de corriger les mesures les formules de régression furent calculées pour les deux instruments. En tenant compte des formules de régression spécifiques les deux tonomètres peuvent être utilisés efficacement pour évaluer la pression intraoculaire chez les ruminants.

The biological characteristics of sheep umbilical cord mesenchymal stem cells

Fenghao Chen, Chenqiong Zhao, Yuhua Zhao, Li Li, Shi Liu, Zhiqiang Zhu, Weijun Guan (page 216)

Bien que les cellules souches mésenchymateuses (CSMs) soient maintenant considérées comme une ressource prometteuse de cellules pour la réparation tissulaire et la régénération, la source optimale de CSMs n'a pas encore été déterminée. L'objectif de la présente étude était de fournir une base théorique pour l'application clinique de cellules souches mésenchymateuses de cordon ombilical (CSMCO) dans le futur. Le cordon ombilical est une ressource tissulaire pouvant être obtenue facilement, une des raisons pour laquelle il est devenu un candidat pour les CSMs. Dans cette étude nous avons analysé les caractéristiques biologiques des CSMCO, telles que leur différenciation multiple et la capacité à former des clones, par des observations morphologiques, par réaction d'amplification en chaîne par la polymérase avec la transcriptase réverse (ACP-TR), courbe de croissance, test de ratio positif, et immunophénotype. Les CSMCO ont été isolées avec succès et des passages obtenus jusqu'à la 29e génération. Les résultats d'ACP-TR ont montré que les CSMCO étaient positives pour CD29, CD44, CD73, mais négative pour CD34. L'expression de nucléostémine, un marqueur de cellule souche, et de marqueurs apparentés aux ténocytes ont montré des résultats positifs similaires à ceux de CD44, CD73, et CD90. De plus, les CSMCO peuvent être induites à se différencier en ostéoblastes, adipocytes, ou chondrocytes. Notre étude a démontré que les CSMCO ont non seulement la capacité de s'auto-renouveler, mais ont également le potentiel de se différencier en des lignées multiples. En général, nous avons conclu que les CSMCO sont une source fiable pour utilisation en thérapie cellulaire.

Isolation, culture, and characterization of chicken lung-derived mesenchymal stem cells

Fenghao Chen, Chenqiong Zhao, Yuhua Zhao, Li Li, Shi Liu, Zhiqiang Zhu, Weijun Guan (page 225)

En utilisant du tissu pulmonaire disséqué d'embryons de poulets âgés de 12 jours, nous avons tenté d'obtenir une nouvelle population de cellules souches, nommément, des cellules souches mésenchymateuses dérivées de poumon de poulet (CSMPs), qui montrent une morphologie apparentée à de cellules fusiformes.

Les résultats des tests de formation de colonies et de doublement de la population ont démontré que les CSMPs avaient un potentiel énorme de formation de colonies, d'auto-régénération, et de prolifération. Lorsqu'induites de manière appropriée, les CSMPs pouvaient se différencier en ostéoblastes, en adipocytes, en chondrocytes, et en neurones; en d'autres termes, en fonction des conditions d'induction correspondantes, les CSMPs avaient un potentiel de différenciation croisé entre les couches embryonnaires. Outre la formation de colonies, l'auto-régénération, et les capacités de différenciation multi-lignées, les CSMPs étaient caractérisées par des phénotypes cellulaires spécifiques. Les résultats d'analyses par immunohistochimie et cytométrie de flux ont démontré que les CSMPs exprimaient de manière constante OCT-4 — un marqueur de gène spécifique exprimé dans les cellules souches pluripotentes — et des marqueurs associés avec des cellules souches mésenchymateuses (CSMs) tels que CD29, CD73, CD90, et CD105. Toutefois, les CSMPs n'avaient pas de molécules de surface des cellules hématopoïétiques telles que CD34 et CD45. Les CSMPs primaires pouvaient être sous-cultivées in vitro au moins jusqu'au passage 24 et l'analyse du caryotype a démontré que les CSMPs possédaient une stabilité génétique.

Ces caractéristiques uniques étaient en lien avec les caractéristiques de CSMs isolées d'autres tissus. Ceci fourni une base pour considérer les CSMPs comme une avenue prometteuse pour la thérapie par transplantation cellulaire, la médecine régénérative, et l'ingénierie tissulaire.


Communication Brève

ACTN3 gene variants as potential phenotype and performance biomarkers in Brazilian sport horses training for eventing in a tropical climate

Felipe Gomes Ferreira Padilha, Kênia Balbi El-Jaick, Liane de Castro, Aline dos Santos Moreira, Fernando Queiroz de Almeida, Ana Maria Reis Ferreira (page 236)

Le but de la présente étude était de vérifier pour la présence de mutations dans le gène ACTN3 équin et d'identifier des variants de séquence qui pourraient être associés avec le phénotype et la performance de chevaux de sport brésiliens qui s'entraînent pour des concours dans un climat tropical. Parmi 17 chevaux qui correspondent à ces critères, le séquençage direct de l'ADN et l'analyse de mutation de l'exon 15 et des frontières de l'intron-exon d'ACTN3 a révélé deux nouveaux variants de séquence dans l'intron 14–15 d'ACTN3, désigné c.1681–86G > A et c.1681–129delA. Chez les hétérozygotes type-sauvage/délétion (A/del) la moyenne de l'épaisseur de la couche de gras sous-cutané dans la région du gluteus medius était plus petite, telle que mesurée par échographie, que celle des homozygotes del/del; la corrélation était significative (P = 0,017). Cette délétion unique de paire de bases dans l'intron 14–15 d'ACTN3 pourrait avoir résulté dans des changements métaboliques qui auraient mené à une augmentation du dépôt de gras chez les homozygotes. Toutefois, aucun des variants de séquence n'était corrélé avec le temps de fatigue dans un test sur un tapis-roulant à haute vitesse avec un protocole d'augmentation de vitesse.

Effect of piglet separation from dam at birth on colostrum uptake

Rodrigo Manjarín, Yanisse A. Montano, Roy N. Kirkwood, Darin C. Bennet, Kiro R. Petrovski (page 239)

L'objectif de la présente étude était de déterminer si l'ordre de naissance influence la survie des porcelets à cause de la réduction d'ingestion d'anticorps maternels par les porcelets nés plus tard dans les portées nombreuses. Quarante-cinq portées ont été réparties de manière successive à l'un des deux groupes d'étude. Le groupe crèche était constitué de 18 portées pour lesquelles les 205 porcelets ont été maintenus dans une boîte chauffée pour empêcher la tétée jusqu'à 4 h après la naissance du premier porcelet, et le groupe témoin de 27 portées pour lesquelles les 306 porcelets ont pu téter dès la naissance. Le contenu en protéine du sang des porcelets et du colostrum de la truie a été déterminé avec un réfractomètre Brix. La parité, la durée de la mise-bas, le nombre de porcelets nés vivants, la taille de la portée à 12 j, et le poids des porcelets à la naissance et à 24 h et 12 j d'âge n'étaient pas différents entre les deux groupes de traitement (P > 0,1). Il n'y avait également pas de différence significative (P > 0,1) à aucun des temps mesurés pour le poids ou le pourcentage moyen de protéines dans le plasma entre les trois premiers et les trois derniers porcelets nés à une truie individuelle. Toutefois, le pourcentage moyen en protéine dans le plasma était significativement plus élevé dans le groupe témoin que dans le groupe crèche à 24 h (P ≤ 0,05) et au jour 12 (P ≤ 0,01) post-partum. Le manque de différence dans les quantités de protéines plasmatiques entre le premier et le dernier né avec également le pourcentage de protéine plasmatique plus faible chez les porcelets qui ont été empêché de boire immédiatement après la naissance milite contre l'utilisation de cette technique comme moyen d'égaliser l'opportunité pour un transfert adéquat d'anticorps maternels.