CVMA-ACMV

Table des matières et résumésMai 2018, Vol. 59, No. 5

Scientific

Articles

Développement d'une approche factuelle pour la déclaration de la résistance aux antimicrobiens pour les données des laboratoires diagnostiques de santé animale en Colombie-Britannique

Theresa Burns, Brian R. Radke, Tyler Stitt, Carl Ribble (page 480)

Les données sur la résistance aux antimicrobiens produites par les laboratoires diagnostiques de santé animale sont sous-utilisées pour la déclaration de la résistance aux antimicrobiens au Canada. L'évaluation des données, l'examen des pratiques dans les autres territoires et des entrevues avec des experts ont été utilisés afin de développer un plan fondé sur des données probantes pour produire des rapports sur la résistance aux antimicrobiens à partir des données du British Columbia Animal Health Centre (AHC) qui fourniraient des renseignements transparents, opportuns et utiles aux praticiens de la santé publique, au secteur des animaux destinés à l'alimentation et au grand public. L'utilisation de la plate-forme du Système canadien de surveillance de la santé animale (SCSSA) était la méthode d'extraction des données la plus efficace. Les résultats du projet incluaient deux rapports rendus publics. Le rapport sur la santé publique incluait les renseignements sur la résistance aux antimicrobiens pour Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline, Escherichia coli et Salmonella. Le rapport sur la santé animale comprenait des renseignements sur la résistance aux antimicrobiens pour Aeromonas salmonicida et Yersinia ruckeri du saumon atlantique, les bactéries provenant d'échantillons de lait bovin et les staphylocoques des poulets à griller. Une comparaison préliminaire a été réalisée entre les données de l'AHC et les rapports publics du Programme intégré canadien de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (PICRA).

Réflexions concernant la prestation de services vétérinaires dans les régions insuffisamment desservies : exemple de cas dans le nord du Manitoba, au Canada

Caroline Boissonneault, Tasha Epp (page 491)

Les collectivités autochtones rurales et éloignées doivent souvent gérer des populations de chiens errants, ce qui augmente le risque de rencontres avec des chiens agressifs, particulièrement des morsures de chien et d'attaques mortelles par des chiens. Cette enquête qualitative a réuni un éventail de points de vue afin de déterminer les services vétérinaires actuellement disponibles dans les collectivités autochtones rurales et éloignées dans le nord du Manitoba, ainsi que les besoins, les obstacles et les considérations pour la prestation future de soins vétérinaires. Les résultats de l'enquête ont indiqué que la terminologie de «surpopulation» ou de «secours» doit être soigneusement considérée car elle évoque des connotations négatives pour les collectivités. Même si les services vétérinaires comme la vaccination et la vermifugation sont importants pour la santé publique, la plupart des programmes se concentraient sur la stérilisation. Il y avait un consensus que les conversations doivent être entamées dans les collectivités individuelles afin de déterminer les services qui sont requis et comment répondre à ces besoins. Les obstacles perçus incluent l'éloignement des collectivités, les finances et des vues culturelles différentes de la médecine vétérinaire. Des recommandations pour la prestation future de services incluent une fréquence accrue et le financement des modèles actuels, tandis que d'autres portent sur des modes de prestation différents. Toutes ces recommandations exigeront des discussions approfondies au sein de la collectivité vétérinaire et avec les autres intervenants.

Anesthésie intraveineuse totale à l'aide d'une infusion de midazolam-kétamine-xylazine chez les chevaux : 46 cas (2011–2014)

Turi K. Aarnes, Phillip Lerche, Richard M. Bednarski, John A.E. Hubbell (page 500)

Cette étude a évalué l'usage du midazolam, de la kétamine et de la xylazine (MKX) pour l'anesthésie intraveineuse (IV) totale (AITT) chez les chevaux. Les dossiers médicaux de 46 chevaux subissant une intervention clinique à l'aide de MKX pour l'AITT ont été évalués. L'âge, la race, l'intervention, la fréquence cardiaque, la fréquence respiratoire, les médicaments pré-anesthésiques, les médicaments d'induction et le volume total de MKX ont été consignés. La durée de l'anesthésie, le délai pour se tenir debout, le nombre de tentatives pour se tenir debout et la note de rétablissement ont aussi été consignés. Tous les chevaux ont reçu une prémédication avec un agoniste alpha-2 adrénocepteur et l'anesthésie a été induite avec de la kétamine et du midazolam. La durée de l'infusion de MKX a été de 33 ± 14 min. La fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire ont diminué durant l'infusion de MKX. Le délai jusqu'à l'extubation endotrachéale a été de 19 ± 12 min. Les chevaux se sont tenus debout à 33 ± 13 min. Le nombre médian de tentatives pour se tenir debout était de 1. Le maintien de l'anesthésie chez les chevaux avec MKX était utile pour une diversité d'interventions et le rétablissement de l'anesthésie a été bon.

IgG-1 spécifique au virus respiratoire syncytial bovin dans les sécrétions nasales des veaux néonataux nourris au colostrum

John A. Ellis, Manuel F. Chamorro, Stacey Lacoste, Sheryl P. Gow, Deborah M. Haines (page 505)

Afin de déterminer si les sécrétions nasales des jeunes veaux contenaient des anticorps dérivés passivement envers le virus respiratoire syncytial bovin (VRS) et s'il y a des différences dans la présence et/ou la sous-catégorie de ces anticorps entre les veaux nourris avec différents produits de remplacement du colostrum, 17 veaux Holstein ont été nourris avec 150 g d'IgG soit sous forme de produit vaporisé-séché à base de colostrum (CR; n = 8) ou d'un produit de remplacement de colostrum à base de plasma (PR; n = 9) au cours des 6 premières heures après la naissance. Du sang veineux et des sécrétions nasales obtenus avant le nourrissage et à l'âge de 24 h ont été analysés pour obtenir la quantité d'IgG totale (sérum) par immunodiffusion radiale et le total des quantités d'IgG, d'IgG-1 et d'IgG-2 spécifiques au VRS par ELISA indirecte. Les veaux qui avaient été nourris d'un CR avaient des concentrations supérieures d'IgG et dIgG-1 spécifiques au VRS dans leur sérum et les sécrétions nasales comparativement aux veaux nourris de produits PR; les veaux nourris d'un PR avaient des niveaux supérieurs d'IgG-2 sérique spécifique au VRS. La seule sous-catégorie d'anticorps détectée dans les sécrétions nasales était l'IgG-1. La re-secrétion passive d'IgG avec de l'activité neutralisante sur les muqueuses nasales pourrait contribuer à l'immunité associée au VRS observée en laboratoire et sur le terrain. L'usage de PR produira des anticorps nasaux inférieurs vu que l'IgG-2 n'est pas re-secrété.


Compte Rendu

L'entérite proximale chez le cheval : revision

Luis G. Arroyo, Diego E. Gomez, Candace Martins (page 510)

L'entérite proximale est un processus inflammatoire de la portion proximale du petit intestin qui se présente sporadiquement chez le cheval. Cliniquement, elle est caractérisée par un début soudain d'iléus et de reflux nasogastrique menant à des signes systémiques d'endotoxémie. Cet article discute de la définition de la maladie, des agents étiologiques potentiels, des signes cliniques, des caractéristiques épidémiologiques, des trouvailles histopathologique et clinique et du traitement médical de cette condition. Salmonella spp., les mycotoxines, Clostridium perfringens et Clostridium difficile ont tous été associés avec la maladie, mais les preuves sont limitées pour tout autre agent que C. difficile. Une attention particulière a été mise sur l'étude étiologique et sur les données disponibles pour supporter les agents étiologiques proposés. Le rôle potentiel de C. difficile comme étant l'agent étiologique de l'entérite proximale, la possible pathogénèse et les efforts récents pour supporter cette hypothèse sont soulignés, mais il est reconnu qu'il pourrait y avoir plus d'un agent causatif de la maladie.


Rapports De Cas

Résolution spontanée d'une luxation patellaire bilatérale congénitale chez un bébé alpaga

Emily E. John, Laurent Viel (page 518)

Un alpaga âgé de 8 jours a été présenté pour une impaction soupçonnée du méconium et une démarche et une posture anormales. L'examen physique a révélé une luxation patellaire médiale bilatérale. Dans des rapports antérieurs, le traitement médical de la luxation patellaire chez les bébés alpaga a été associé à un pronostic sombre ou grave; nous avons ici un rapport de cas d'une résolution réussie.

Hernie diaphragmatique chez un chinchilla de compagnie (Chinchilla lanigera)

Jessica Aymen, Isabelle Langlois, Isabelle Lanthier (page 521)

Un chinchilla (Chinchilla lanigera) domestique mâle castré de 10 ans a été référé pour investigation échographique d'une masse thoracique. Basé sur les radiographies et l'échographie, il fut initialement pensé que la masse était un abcès ou une tumeur pulmonaire. L'analyse cytologique suggérait la présence d'une structure gastro-intestinale dans le thorax et la nécropsie a révélé une vraie hernie diaphragmatique qui divisait l'estomac en une partie thoracique et une partie abdominale.

Échec de reproduction associé à la coinfection par le circovirus porcin de type 2 et le virus du syndrome dysgénésique et respiratoire du porc

Chun Kuen Mak, Ching Yang, Chian-Ren Jeng, Victor Fei Pang, Kuang-Sheng Yeh (page 525)

On a fait enquête sur une éclosion d'échecs de reproduction dans une ferme porcine à Taiwan. La coinfection par le circovirus porcin de type 2 (PCV2) et le virus du syndrome dysgénésique respiratoire du porc (SDRP) a été diagnostiqué chez un porc mort-né par histopathologie, amplification en chaîne par polymérase et immunohistochimie et elle devrait être considérée comme la cause de l'échec de reproduction.


Communication Étudiante

Néoplasie hépatobiliaire féline et âge erroné

Kathryn M. Hotke (page 531)

Un chat, que l'on croyait âgé de 5 ans et qui souffrait d'une diminution d'appétit et d'une perte de poids, a été présenté pour un nettoyage des dents et une extraction dentaire. Un carcinome hépatique de la voie biliaire principale a été diagnostiqué. La progression de la dégénérescence de l'iris, la maladie dentaire, les lésions rénales histologiques, la spondylose et la néoplasie hépatobiliaire suggèrent que ce chat était probablement âgé d'environ 10 ans.


TEST ÉCLAIR

(page 467)


RUBRIQUES SPÉCIALES

COURRIER DES LECTURES

Question 3 of the March Quiz — A comment
Walt Ingwersen (page 457)

Toward a harmonized approach to animal welfare law in Canada — A comment
Wayne Lees (page 459)

Veterinary school admission — A response
Paul Francis (page 459)

LE MOT DE LA PRÉSIDENTE

Les nouvelles technologies et les défis qu'elles suscitent
Troye McPherson (page 461)

DÉONTOLOGIE VÉTÉRINAIRE

(page 465)

NOUVELLES

Heather Broughton, Isabelle Vallières (page 469)

CE QUI NE S'ENSEIGNE PAS

Dr. Michelle Oakley shares poignant lessons
Alexandra Schlesiger (page 535)

BIEN-ÊTRE VÉTÉRINAIRE

Burnout: Prescription for a happier healthier you
Debbie L. Stoewen (page 537)

GESTION D'UNE CLINIQUE VÉTÉRINAIRE

Gains sur l'inflation : rémunération des vétérinaires salariés
Chris Doherty (page 541)

DERMATOLOGIE VÉTÉRINAIRE

Demodicosis: New treatment, common misdiagnosis
Michael G. Charach (page 545)

COMPTE RENDU DE LIVRE

Chronic Disease Management for Small Animals, 1st edition
Kathy Kramer (page 499)


ANNONCES

NOUVELLES DE L'INDUSTRIE

(page 509)

INDEX DES ANNONCEURS

(page 547)

PETITES ANNONCES

(page 548)