ACMV | Table des matières et résumés
CVMA-ACMV

Table des matières et résumésjuillet 2019, Vol. 60, No. 7

Scientific

Communication Brève

Évaluation des liquides organiques et des paramètres sanguins avec un changement rapide de poids chez les chevaux lourds

Persephone Greco-Otto, Renaud Léguillette (page 721)

Les chevaux participant à des compétitions de trait subissent souvent des changements de poids rapides pour s’inscrire à des catégories de poids inférieurs. Le but de cette étude consistait à évaluer le changement de poids et les changements connexes de l’eau dans les compartiments du corps chez les chevaux de trait. Le changement de poids a été principalement attribué à la perte d’eau corporelle. Cependant, des pertes d’eau d’autres sources ont aussi été signalées.


Articles

Association entre les résultats des tests au point de service et la durée de l’hospitalisation pour l’infection par le parvovirus canin (2003–2015)

Nolan V. Chalifoux, Hilary J. Burgess, Kevin L. Cosford (page 725)

Les objectifs de cette étude consistaient à décrire les résultats des tests au point de service chez les chiens infectés par le parvovirus canin (CPV), à souligner les anomalies clinico-pathologiques à divers moments et à étudier leur association avec la durée d’hospitalisation. Deux cent quatre chiens positifs pour le CPV au Western College of Veterinary Medicine entre 2003 et 2015 ont été inclus. Des données ont été consignées en lien avec le panel d’urgence et les tests de gaz du sang veineux à la présentation et toutes les 12 heures par la suite (+/− 4 heures) pour les 72 premières heures d’hospitalisation. Les anomalies persistantes communes incluaient l’hypoprotéinémie, l’acidose, l’hyponatrémie, l’hypochlorémie, l’hyperkaliémie et l’hyperbicarbonatémie. L’hypocalcémie inonisée était associée à une plus longue durée d’hospitalisation et une légère hyperkaliémie était associée à une plus courte durée d’hospitalisation (P < 0,05). Cette étude suggère que l’usage des tests au point de service pour la surveillance à l’hôpital peut fournir de l’information à propos de la complexité des cas de CPV et prédire la durée totale d’hospitalisation.

Résultat d’un débridement arthroscopique d’une blessure du cartilage dans l’articulation interphalangienne distale

Weston R. Warnock, Chad A. Marsh, Donald R. Hand (page 731)

Le but de cette étude consistait à signaler les résultats à long terme après un débridement arthroscopique des lésions du cartilage articulaire de l’articulation interphalangienne distale, diagnostiqués par résonance magnétique de haute résolution. Le diagnostic s’est fondé sur les résultats de l’anesthésie diagnostique, de l’image par résonance magnétique (IRM) et de l’arthroscopie. Dix chevaux ont subi une évaluation arthroscopique d’une blessure du cartilage et reçu diverses thérapies intra-articulaires après la chirurgie. Trois des dix chevaux avaient des lésions qui étaient inaccessibles par chirurgie. Quatre chevaux se sont rétablis et sont retournés à leur niveau préopératoire de constitution athlétique et un cheval est retourné à la performance avec une boiterie intermittente persistante. Aucun des chevaux avec une lésion inaccessible ne s’est rétabli. La durée de la boiterie avant la chirurgie, les signes préopératoires de maladie articulaire dégénérative et l’accessibilité chirurgicale d’une blessure du cartilage n’ont pas eu une influence claire sur les résultats. Comme cause principale de boiterie, la blessure du cartilage articulaire de l’articulation interphalangienne distale comporte un pronostic réservé pour le rétablissement avec une thérapie chirurgicale.

Approche Une seule santé pour la gestion de la rage au Manitoba, au Canada

Shauna Richards, Richard Rusk, Dale Douma (page 737)

Dans la province du Manitoba, une approche Une seule santé a été mise au point en 2014 pour gérer l’exposition des humains et des animaux domestiques à la rage. Manitoba Rabies Central est une collaboration de trois ministères provinciaux responsables pour la santé animale, humaine et environnementale. Depuis la création du programme, 537 échantillons d’animaux suspectés d’être infectés par la rage et de causer une exposition pour un humain ou un animal domestique ont été évalués et 11,3 % ont obtenu des résultats positifs, 85,7 % des résultats négatifs et 3,0 % étaient inaptes pour le test. La majorité des résultats positifs pour la rage provenait des moufettes (52,0 %), ce qui représentait 12,5 % des soumissions. Les chiens et les chats représentaient 52,5 % des soumissions, cependant, seulement 18,9 % de ces animaux ont eu des résultats positifs pour la rage. Il était plus probable que les animaux domestiques soient exposés à un animal enragé (pour la plupart des moufettes) que les humains. Il était plus probable que les humains soient exposés aux chiens et aux chats (sans égard au résultat du test pour la rage).

Placement nasolacrymal normograde d’un système de lavage oculaire pour le traitement des maladies de l’œil des équidés

Dustin A. Dennis, Chantale L. Pinard, Daniel G. Kenney, Rames J. Salcedo, Donald R. Trout (page 744)

Le placement standard d’un système de lavage subpalpébral peut ne pas être réalisable chez certains chevaux atteints de maladies oculaires. Nous décrivons le placement d’un système de lavage nasolacrymal à demeure qui évite la perforation de la paupière. Cette approche innovatrice a permis d’administrer des médicaments à un cheval atteint de maladie périoculaire et cornéenne.

Usage du cannabis et perceptions à l’égard de ce produit parmi les propriétaires canadiens de chiens

Lori R. Kogan, Peter W. Hellyer, Sarah Silcox, Regina Schoenfeld-Tacher (page 749)

Le marché légal pour le cannabis récréatif et médicinal pour la consommation humaine affiche une croissance à l’échelle mondiale. La commercialisation des produits de cannabis pour utilisation chez les animaux de compagnie connaît une croissance. Pourtant, peu de travaux de recherche ont exploré les effets de l’usage du cannabis en médecine vétérinaire. Cette étude a mené un sondage en ligne anonyme pour évaluer les raisons des propriétaires canadiens d’animaux de compagnie d’acheter des produits de cannabis pour leurs chiens et leurs perceptions concernant l’efficacité de ces traitements. Les propriétaires ont acheté des produits de cannabis pour le traitement de la douleur, de l’inflammation et de l’anxiété chez les chiens et ils percevaient ces préparations comme étant tout autant ou plus efficaces que les médicaments conventionnels. La plupart des propriétaires ont signalé des effets secondaires minimaux chez leurs chiens. Malgré avoir indiqué de l’aise pour la discussion de l’administration de cannabis à leur chien avec leur vétérinaire, la plupart des propriétaires se fiaient à des sites Web commerciaux pour obtenir de l’information sur les produits. Les principales raisons pour le choix de produits de cannabis étaient la capacité de l’utiliser comme adjuvant pour les autres thérapies et la perception que c’était une substance naturelle. Compte tenu de ces renseignements, il incombe aux vétérinaires de bien conseiller leurs clients et aussi de préconiser des études factuelles pour évaluer l’efficacité de l’usage du cannabis chez des espèces non humaines.

Euthanasie des lapins de boucherie au gaz carbonique : comportement et réponses physiologiques aux taux de remplissage graduels et rapides

Jessica L. Walsh, John Van de Vegte, Brianne Mercer, Patricia V. Turner (page 770)

L’usage de l’inhalation du CO2 avec différents taux de remplissage de la chambre à gaz n’a pas été évalué pour l’euthanasie des lapins de boucherie commerciaux. Nos objectifs consistaient à évaluer les réponses comportementales et physiologiques des lapins (des lapins pré-sevrés à des lapins adultes) lors de l’exposition à des taux de remplissage graduels et rapides de CO2, et à déterminer le moment de l’insensibilité et de la mort. Les lapins de réforme (n = 81) ont été assignés au hasard soit à un taux de déplacement graduel du volume de la chambre de 28 % changement/min. (n = 42) ou à un taux de déplacement rapide du volume de la chambre de 58 % changement/min (n = 39). Le taux de remplacement rapide a produit une perte de sensibilité plus rapide à une concentration inférieure de CO2 dans la chambre et une mort plus rapide que le remplissage graduel. Il y avait des différentes minimales dans les réponses comportementales entre les taux de remplissage sans signes clairs de détresse. Ces résultats indiquent que le CO2 aux taux de déplacement étudiés est approprié pour l’euthanasie des lapins de boucherie commerciaux.


Rapports De Cas

Intervention pour raccourcir et sauver un membre chez un chat atteint d’un ostéosarcome métatarsien

Matthew T. Boylan, Sarah E. Boston, Sarah Townsend, Jacqueline V.J. Cavalcanti (page 757)

L’objectif du présent rapport consistait à documenter une chirurgie d’amputation partielle réussie chez un chat atteint d’un ostéosarcome métatarsien y compris l’usage de greffes des coussinets du pied amputé. Le raccourcissement du membre postérieur par une amputation partielle a donné d’excellents résultats pour la fonction et l’usage du membre. Le patient a conservé l’usage fonctionnel du membre après la chirurgie, sans boiterie. Il n’y avait aucun signe de métastase ni de récurrence locale lors d’un examen 323 jours après la chirurgie. L’amputation partielle et le raccourcissement du membre sont une option raisonnable et peuvent produire une excellente utilisation du membre après la chirurgie malgré une perte importante de la longueur du membre.

Tentative d’intervention pour résoudre un problème de porcs à faible poids au sevrage

Jordan Buchan, Robert M. Friendship, Rocio Amezcua (page 763)

La présence d’une proportion élevée de porcs à faible poids (< 4,5 kg) au sevrage a été identifiée comme un problème dans une exploitation de mise bas de 600 truies. Une stratégie d’intervention comportant des cages de soins spéciaux, où les porcs à faible poids étaient nourris de lait de remplacement puis effectuaient la transition à une diète de départ commerciale à base de grains, a été évaluée et il a été constaté qu’elle avait des bienfaits limités.

Hypersensibilité grave (grade IV) à un agent de contraste iodé chez une chienne anesthésiée

Karen L. Basher, Ian R. Porter, Manuel Martin-Flores (page 766)

Une chienne Labrador âgée de 8 ans a été anesthésiée pour une tomodensitométrie avec contraste. La chienne a été mise sous sédation avec de la dexmédétomidine et du butorphanol et anesthésiée avec du propofol et de l’isoflurane. Au moment de l’injection par voie IV de l’iohexol 350 mg/mL (72 mL), de la tachycardie, de l’hypotension et une obstruction des voies respiratoires inférieures se sont développées. Une grave hypersensibilité à l’agent de contraste a été soupçonnée. Les bronchospasmes ont été traités avec succès avec de l’épinéphrine. La phényléphrine a été utilisée pour le soutien à la tension. Quoique rare, l’hypersensibilité aux agents de contraste iodés peut se produire sans preuve d’exposition antérieure.


TEST ÉCLAIR

(page 687)


RUBRIQUES SPÉCIALES

LE MOT DE LA PRÉSIDENTE

Les rêves se réalisent vraiment!
Terri Chotowetz (page 681)

DÉONTOLOGIE VÉTÉRINAIRE

(page 685)

NOUVELLES

Heather Broughton, Isabelle Vallières (page 689)

COMMENTAIRE

One Health, health policy, and a new veterinary college
N. Ole Nielsen, James E.C. Bellamy, Barry Stemshorn (page 695)

RAPPORT ANNUEL 2018 DE L'ACMV

(page 697)

GESTION D'UNE CLINIQUE VÉTÉRINAIRE

Il est peut-être possible d’acheter le bonheur : satisfaction des vétérinaires salariés et rémunération
Chris Doherty (page 779)

BIEN-ÊTRE VÉTÉRINAIRE

Moving from compassion fatigue to compassion resilience Part 1: Compassion — A health care priority, core value, and ethical imperative
Debbie L. Stoewen (page 783)

DERMATOLOGIE VÉTÉRINAIRE

Use of topical glucocorticoids in veterinary dermatology
Frédéric Sauvé (page 785)

OPHTALMOLOGIE DIAGNOSTIQUE

Lynne S. Sandmeyer, Marina Leis, Stephanie Osinchuk (page 789)

DENTISTERIE VÉTÉRINAIRE

Diagnosis and management of Class II malocclusion
Graham Thatcher (page 791)

COMPTE RENDU DE LIVRES

Small Animal Imaging Self-Assessment Review
Christie-Leigh Capper (page 756)

Veterinary Emergency + Critical Care Manual, 3rd edition
Kathrine Lamey (page 765)


ANNONCES

NOUVEAUX PRODUITS

(page 761)

INDEX DES ANNONCEURS

(page 784)

PETITES ANNONCES

(page 796)