ACMV | Table des matières et résumés
CVMA-ACMV

Table des matières et résumés février 2022, Vol. 63, No. 2

Scientific

Rapports De Cas

Mortalité élevée de femelles dans une colonie de dragons barbus (Pogona vitticeps) causée par une mycobactérie atypique étroitement reliée au complexe Mycobacterium ulcerans-marinum

Sonia Chénier, Manon Tremblay, Dara Lloyd, Marc Olivier Duceppe, Olga Andrievskaia (page 133)

Une augmentation de la mortalité affectant uniquement les femelles est survenue dans une colonie de dragons barbus reproducteurs. Avant leur mort, ces animaux étaient anorexiques, amaigris, déshydratés et certains respiraient la gueule ouverte. Leur nécropsie révéla la présence de granulomes dans plusieurs viscères (poumons, cœur, reins, foie, ovaires, moelle osseuse), dans lesquels des bacilles acido-alcoolo-résistants étaient visibles à l’examen microscopique. L’isolement bactérien a permis de confirmer qu’il s’agissait bien de Mycobacterium spp. et les analyses moléculaires ont démontré que cette mycobactérie était étroitement reliée au complexe Mycobacterium ulcerans-marinum. À cause du potentiel zoonotique de cette infection et du pronostic sombre, la colonie entière fut euthanasiée et sept (7) animaux soumis pour nécropsie. Les causes potentielles d’introduction de cette bactérie dans la colonie, la prédisposition particulière des femelles à cette infection et le risque zoonotique qui y est associé seront discutés.

Message clinique clé : Une mycobactérie étroitement associée au complexe Mycobacterium ulcerans-marinum peut causer une mortalité élevée chez les dragons barbus en captivité et cibler tout particulièrement les femelles.

Fibrome aponévrotique calcifiant sur la patte chez un chien

Yeseul Yang, Du-Min Go, Jae-Ha Jung, Dansong Seo, Sung-Hyun Hwang, Dae-Yong Kim, Yongbaek Kim (page 139)

Une chienne maltaise stérilisée âgée de 12 ans avec une masse ronde et ferme sur la partie dorsale de la patte arrière gauche et une masse cervicale a été amenée à la clinique. La masse de la patte était contiguë au tendon adjacent; il était composé de cellules mésenchymateuses néoplasiques et présentait des foyers de calcification dispersés avec une différenciation chondroïde au microscope. Les cellules néoplasiques étaient positives pour la vimentine et le S100, mais négatives pour la desmine et l’actine des muscles lisses. Les caractéristiques microscopiques et les résultats d’immunohistochimie étaient compatibles avec un fibrome aponévrotique calcifiant (CAF). La masse cervicale était composée de cellules polygonales formant des acini avec une anisocytose et une anisocaryose marquées et diagnostiquée comme un carcinome folliculaire de la thyroïde. Aucune récidive ou métastase n’est survenue au cours du suivi. À notre connaissance, il s’agit du premier cas de CAF canin avec des caractéristiques identiques à ses homologues humains.

Message clinique clé : Ce rapport décrit le cas rare de fibrome aponévrotique calcifiant sur la patte chez un chien. C’est apparemment le premier cas dans la littérature vétérinaire avec des caractéristiques cliniques et pathologiques identiques à son homologue humain.

Ligature réussie des veines gastriques gauche et droite chez un chien avec des shunts porto-systémiques congénitaux de type Aii

Yusuke Ozai, Akiko Uemura, Ryou Tanaka, Seijirow Goya, Kazumi Shimada (page 143)

Le shunt de type Aii est un shunt porto-systémique extrahépatique congénital (ePSS) impliquant la veine gastrique gauche et droite et la veine cave caudale (CVC). Ce rapport décrit le cas d’un lévrier italien de 6 mois diagnostiqué avec un ePSS de grand diamètre de type Aii. Des chirurgies par étapes ont été effectuées pour ligaturer complètement les deux veines gastriques et pour éviter le risque de traumatiser le vaisseau avec shunt, la CVC et l’artère cœliaque. Les signes cliniques se sont améliorés après l’opération et après trois ans, l’échographie n’a montré aucun signe de récidive. Cette procédure offre une option chirurgicale alternative pour la correction de l’ePSS de type Aii.

Message clinique clé : Ce rapport de cas démontre un ePSS congénital impliquant la veine gastrique gauche et droite et la veine caudale pouvant être traité par la ligature de la veine gastrique gauche et droite. Cette technique pourrait diminuer le risque de traumatiser le vaisseau avec shunt, le CVC et l’artère cœliaque.

Torsion splénique chronique chez un chien avec une rate accessoire

Justin C. Mergl, Beth Hanselman, Meghan Kirsch (page 147)

Un chien berger anglais de race mixte âgé de 4 ans, mâle castré, a été présenté pour évaluation et traitement d’anorexie, de vomissements et de diarrhée. Une pancréatite sévère présumée a été diagnostiquée sur la base des analyses sanguines. L’échographie abdominale a identifié une torsion suspectée du lobe hépatique basée sur la présence d’une rate normale. Cependant, une laparotomie exploratrice a identifié une torsion splénique en plus d’une rate grossièrement normale.

Message clinique clé : Ce cas démontre qu’une deuxième zone potentiellement large de tissu splénique (ectopique ou accessoire) peut être présente chez le chien; par conséquent, la présence d’une rate d’apparence normale à l’échographie abdominale n’exclut pas une torsion de la rate.

Un cas de forme juvénile de cardiomyopathie dilatée chez un chien Shiba Inu de 6 mois

Koichi Shimizu, Ryohei Suzuki, Yoshitaka Ikeda, Yohei Mochizuki, Takahiro Teshima, Masaki Michishita, Hirotaka Matsumoto, Hidekazu Koyama (page 152)

Un chien Shiba Inu de 6 mois a été amené à l’hôpital universitaire de médecine vétérinaire en raison d’une toux, d’une intolérance à l’exercice et d’un œdème pulmonaire. Le chien avait un souffle systolique Levine 2/6. L’échocardiographie transthoracique a révélé une dilatation auriculaire et ventriculaire gauche (rapport oreillette gauche sur aorte : 2,8), une régurgitation des valves mitrale et tricuspide et une hypokinésie myocardique ventriculaire gauche sévère (raccourcissement fractionnel de 11,8 %). L’échocardiographie de contraste par microbulles n’a pas révélé de shunt congénital; par conséquent, le chien a reçu un diagnostic clinique de cardiomyopathie dilatée d’apparition précoce. Dès la première visite, le chien a été traité avec du pimobendane, de la taurine, du torasémide et du dinitrate d’isosorbide. Après 435 jours, l’échocardiographie a révélé que la fonction systolique ne s’était pas améliorée. Au jour 465, la fibrillation auriculaire a été confirmée par électrocardiogramme et un traitement par le chlorhydrate de diltiazem a été instauré. Le chien a continué à apparaître cliniquement stable par la suite, jusqu’à ce qu’il meure subitement 1087 jours après la visite initiale. Un examen histopathologique post mortem a identifié une hypertrophie sévère des cavités auriculaire et ventriculaire gauche ainsi que des fibres ondulées atténuées dans le myocarde ventriculaire, ce qui a confirmé une cardiomyopathie dilatée chez un juvénile. Il s’agit du premier rapport d’une forme juvénile de cardiomyopathie dilatée chez un chien Shiba Inu. Ce rapport de cas fournit des preuves que le pronostic prolongé de ce chien différait de celui des cas précédemment rapportés de cardiomyopathie dilatée chez les jeunes chiens.

Message clinique clé : Il s’agit du premier cas rapporté d’une forme juvénile de cardiomyopathie dilatée chez un chien Shiba Inu. Ce rapport fournit des preuves que le pronostic de ce chien différait de celui des cas précédemment rapportés de cardiomyopathie dilatée chez les jeunes chiens.


Communication Brève

Fibrose hépatique et minéralisation chez un caribou de la toundra (Rangifer tarandus groenlandicus) en liberté provenant des Territoires du Nord-Ouest

Heather Fenton, H. Dean Cluff, Barry Blakley, Jamie L. Rothenburger (page 157)

En raison de préoccupations concernant l’apparence de portions de foie provenant d’un caribou de la toundra mâle adulte (Rangifer tarandus groenlandicus), des échantillons ont été soumis à des fins d’enquête diagnostique. Les résultats macroscopiques et histologiques étaient compatibles avec une fibrose hépatique sévère et une minéralisation. Les concentrations de vitamine E dans le foie étaient également déficientes. Les enquêtes sur les maladies de la faune sauvage portant sur des anomalies détectables telles que celle-ci fournissent des informations importantes pour comprendre le rôle des maladies à mesure que les populations changent, ainsi que pour la sécurité des sources de nourriture humaine.


Articles

Surveillance intégrée de la résistance aux antimicrobiens et de l’utilisation des antimicrobiens : évaluation de la situation au Canada (2014-2019)

Simon J.G. Otto, Margaret Haworth-Brockman, Misha Miazga-Rodriguez, Aleksandra Wierzbowski, Lynora M. Saxinger (page 161)

Objectif
La surveillance intégrée de la résistance aux antimicrobiens (RAM) et de l’utilisation des antimicrobiens (UAM) dans les secteurs Une seule santé est d’une importance cruciale pour une politique, une gestion et une maitrise efficaces et fondées sur des preuves de la résistance aux antimicrobiens. Notre objectif était d’évaluer les progrès vers la réalisation d’une surveillance complète et intégrée de la RAM/UAM au Canada.

Méthodes
Sur la base d’une analyse de l’environnement, d’entrevues d’experts en la matière et de rapports du Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses de 2014 et du Conseil canadien des chefs vétérinaires de 2016, nous avons identifié huit exigences de surveillance de base et leurs composantes spécifiques ; ces derniers ont été évalués à l’aide d’une matrice de classification à deux voies, avec sept éléments communs classés selon le stade de développement.

Résultats
Les composants correspondant aux exigences d’un système de surveillance de la RAM/UAM complet et entièrement intégré en étaient pour la plupart aux stades les plus bas de développement (Exploration ou Adoption de programme). Cependant, l’établissement du Système canadien de surveillance de la RAM et l’expansion des éléments existants dans le cadre du Programme canadien de surveillance des infections nosocomiales et du Programme intégré canadien de surveillance de la RAM constituent des améliorations. Quoi qu’il en soit, des lacunes évidentes dans la surveillance canadienne de la RAM/UAM l’empêchent d’être un programme Une seule santé complet et intégré.

Conclusion
Des actions sont nécessaires dans trois domaines cruciaux : 1) le développement d’un programme de surveillance complet et intégré de la RAM/AMU, basé sur le succès actuel; 2) des changements aux politiques fédérales-provinciales-territoriales pour exiger des rapports normalisés sur la RAM/UAM; et 3) davantage de ressources pour la surveillance de la RAM/UAM (personnes dédiées, financement, structures et politiques habilitantes). Il est urgent que les gouvernements fédéral-provincial-territorial établissent des priorités pour aborder la gouvernance, le leadership et le financement afin de créer des systèmes de surveillance qui éclairent la gouvernance et les politiques.

L’épidémiologie et l’économie des tests d’échantillons groupés pour les enquêtes sur les maladies d’exposition au plomb chez les bovins de boucherie en Saskatchewan (2007-2019)

Caitlyn Best, Tasha Epp, Sarah Parker, John Campbell (page 171)

De 2007 à 2019, l’Unité d’investigation des maladies du Western College of Veterinary Medicine a mené des enquêtes sur le plomb dans 12 troupeaux de vaches-veaux de boucherie et a testé 1104 bovins présumés exposés mais cliniquement non affectés, dont 49 étaient dangereux pour l’abattage (plomb sanguin ≥ 0,1 ppm). Dans toutes les enquêtes, la source de plomb doit être évaluée et tous les animaux potentiellement exposés destinés à l’alimentation doivent être testés. Les animaux cliniquement atteints doivent être testés individuellement. Les tests individuels d’animaux cliniquement indemnes peuvent être coûteux pour les grands groupes. Cependant, le regroupement d’un nombre prudent d’échantillons de sang (n = 2 à 5) provenant de bovins cliniquement indemnes peut identifier efficacement les groupes qui sont sans danger pour l’abattage. Si un test groupé produit une concentration sanguine de plomb supérieure au seuil minimum (0,1 ppm/n), ces échantillons doivent être retestés individuellement. La taille du troupeau, la prévalence de la toxicité du plomb, la taille du pool et le nombre de pools qui nécessitent un nouveau test individuel affectent tous les économies de coûts potentielles des tests groupés.

Maladies neuro-inflammatoires du système nerveux central du chien : étude rétrospective de 207 cas (2008-2019)

Jessica A. Elbert, Wilson Yau, Daniel R. Rissi (page 178)

Dans cette étude, nous décrivons 207 cas de maladies neuro-inflammatoires du système nerveux central (SNC) chez des chiens autopsiés au Athens Veterinary Diagnostic Laboratory (University of Georgia, États-Unis) de 2008 à 2019. Des maladies idiopathiques et infectieuses ont été diagnostiquées dans 111 cas (53,6 %) et 96 cas (46,4 %), respectivement. Les maladies idiopathiques consistaient en : méningo-encéphalomyélite granulomateuse (n = 42; 37,8 % des cas idiopathiques), méningo-encéphalomyélite lymphoplasmocytaire non spécifique (n = 39; 35,1 %), méningo-encéphalomyélite nécrosante (n = 22; 19,8 %), méningite-artérite corticosensible présumée (n = 6; 5,4 %) et leucoencéphalite nécrosante (n = 2; 1,8 %). Les maladies infectieuses comprenaient des infections bactériennes (n = 49; 51 % des cas infectieux), des infections virales (n = 39; 40,6 %), des infections fongiques (n = 5; 5,2 %), et des infections parasitaires (n = 3; 3,1 %). Notre étude donne un aperçu des maladies neuro-inflammatoires du SNC des chiens les plus fréquentes dans notre routine de diagnostic; indique qu’une approche diagnostique complète, comprenant une évaluation approfondie des résultats de la pathologie et des résultats des tests de laboratoire auxiliaires, est importante pour un diagnostic adéquat des maladies neurologiques chez les chiens; et souligne les problèmes associés à la variabilité des méthodes de prélèvement d’échantillons de tissus entre les cas. Le grand nombre de méningo-encéphalites lymphoplasmocytaires non spécifiques souligne également la nécessité de développer des tests de laboratoire moléculaire pour identifier les agents infectieux potentiels dans ces cas.


Compte Rendu

Bien-être des veaux laitiers mâles : une perspective canadienne sur les défis et les solutions potentielles

Lexie M. Reed, David L. Renaud, Trevor J. DeVries (page 187)

Le bien-être des veaux laitiers mâles est un enjeu clé dans l’industrie bovine canadienne. Le bien-être des veaux laitiers mâles peut être exploré à travers les aspects de la santé et du fonctionnement biologique, des états affectifs et de la vie naturelle. Actuellement, les principaux problèmes de bien-être associés à la production de veaux laitiers mâles comprennent la morbidité et la mortalité, la gestion du colostrum et de l’alimentation, le transport, l’isolement, la castration et l’ébourgeonnage, et l’euthanasie. Les possibilités d’améliorer le bien-être des veaux laitiers mâles comprennent l’amélioration des pratiques industrielles acceptées, l’amélioration de l’éducation et de la conformité aux codes de pratique de l’industrie, et l’augmentation de la participation des vétérinaires au bien-être des animaux à la ferme. Les avantages de l’amélioration du bien-être des veaux laitiers mâles comprennent le maintien de la licence sociale de l’industrie bovine et l’amélioration de la santé mentale et de la satisfaction professionnelle des producteurs. Les principaux obstacles à l’amélioration du bien-être des veaux laitiers mâles sont les attitudes économiques et culturelles au sein de l’industrie envers les veaux laitiers mâles.


Communication Étudiante

Une chienne Labrador retriever-caniche croisée apparemment en bonne santé avec d’importantes adhérences intra-abdominales comme découverte fortuite lors d’une ovariohystérectomie

Caitlin E.L. Brown (page 194)

Une chienne Labrador retriever-caniche croisée de 1an apparemment en bonne santé a été amenée dans une clinique vétérinaire pour une ovariohystérectomie élective (OVH). Des adhérences abdominales importantes ont compliqué la procédure. Il n’y avait aucun rapport d’une maladie ou d’une intervention chirurgicale antérieure qui serait une cause prédisposant aux adhérences. L’OVH a été complétée malgré les adhérences et la chienne a bien récupéré. Il n’est pas clair s’il s’agissait simplement d’un cas d’adhérences intra-abdominales importantes ou d’une péritonite sclérosante encapsulante (SEP) atypique. Les diagnostics différentiels incluent des processus inflammatoires, une prédisposition génétique ou une cause idiopathique. Quatorze jours plus tard, au moment du retrait des agrafes chirurgicales, la chienne était en bonne santé et se portait très bien. Bien que rares, des adhérences intra-abdominales peuvent survenir chez des jeunes chiens en bonne santé sans provoquer de signes cliniques. Les vétérinaires doivent être conscients d’une telle condition lorsqu’ils abordent des chirurgies abdominales et être prêts à gérer ces cas de manière appropriée.


TEST ÉCLAIR

(page 125)


RUBRIQUES SPÉCIALES

ÉDITORIAL

Publions plus d’articles rédigés par des étudiants dans La RVC!
Tim Ogilvie and John Kastelic (page 121)

DÉONTOLOGIE VÉTÉRINAIRE

(page 123)

NOUVELLES

Heather Broughton, Sophie Perreault
(page 127)

UNE SANTÉ

One Health and antimicrobial stewardship: Where to go from here?
Kayley D. McCubbin, Herman W. Barkema, Amreen Babujee, Jocelyn Forseille, Kathy Naum, Phil Buote, Darrell Dalton, Sylvia L. Checkley, Keith Lehman, Tricia Morris, Karen Smilski, Wendy L. Wilkins, R. Michele Anholt, Samantha Larose, Lynora M. Saxinger, Dean Blue, Simon J.G. Otto (page 198)

COMMENTAIRE

“First do no harm” … But is doing nothing doing no harm?
Lianna Titcombe (page 201)

BIEN-ÊTRE VÉTÉRINAIRE

Moving from compassion fatigue to compassion resilience
Part 6: Building organizational resilience
Debbie L. Stoewen (page 203)


ANNONCES

INDEX DES ANNONCEURS

(page 186)

PETITES ANNONCES

(page 207)