ACMV | Table des matières et résumés
CVMA-ACMV

Table des matières et résumés février 2020, Vol. 61, No. 2

Scientific

Rapports De Cas

Utilisation d’une imprimante 3-dimensions dans l’exploration chirurgicale d’une obstruction du canal naso-lacrymal chez un chien

Jessica B. Burn, Sun Y. Kim, Shin Ae Park, András M. Komáromy, Chris G. Pirie (page 129)

Une chienne stérilisée de race Setter anglais âgée de 1,5 ans fut présentée à cause d’un écoulement muco-purulent provenant de la région du canthus médial gauche qui dure depuis 8 mois malgré une gestion médicale et des drainages naso-lacrymaux répétés. Une dacryocystorhinographie a démontré l’obstruction au niveau du sac lacrymal. Un logiciel de modélisation en trois dimensions (3-D) fut utilisé pour imprimer un construit en 3-D des os faciaux et un guide-mèche de la région au-dessus de l’obstruction. Les impressions 3-D furent stérilisées et utilisées durant la chirurgie afin de faciliter l’accès au sac lacrymal. Le sac lacrymal gauche fut identifié, exploré et drainé. La perméabilité fut ré-établie, et le chien était asymptomatique 7 mois après la chirurgie.

Fluralaner oral pour le traitement de Demodex aurati et Demodex criceti chez un hamster (Syrien) doré (Mesocricetus auratus)

Gabrielle Brosseau (page 135)

Un hamster mâle âgé de 16 mois fut diagnostiqué avec une démodécie généralisée à Demodex aurati et Demodex criceti et fut traité avec succès avec du fluranaler oral à un dosage de 25 mg/kg de poids corporel et qui fut répété au jour 60. Après la première dose, il y eu une amélioration rapide des lésions cutanées, et des grattages cutanés négatifs furent obtenus au jour 30. À la connaissance de l’auteur, il s’agit du premier rapport publié sur l’utilisation d’un isoxazoline pour traiter la démodécie chez un hamster. L’administration d’une dose unique par voie orale d’un médicament à longue action est avantageuse car elle réduit la manipulation stressante pour les animaux et leur propriétaire.

Pneumopéritoine de grand volume et péritonite septique secondaire à la rupture d’un abcès splénique chez un chien

Jean V. Rubanick, Adam H. Breiteneicher, Kelley Thieman-Mankin (page 138)

Une chienne stérilisée de race pitbull terrier américain croisée âgée de 11 ans fut présentée à cause d’hyporexie et de distension abdominale. Lors de l’examen par imagerie on nota un large volume de gaz péritonéal libre et un exsudat neutrophilique septique lors de l’abdominocenthèse. Une laparotomie exploratoire révéla une masse splénique rupturée qui drainait du matériel purulent. Une splénectomie fut réalisée, et l’abdomen fut soumis à un lavage. La culture d’échantillons permis la croissance d’un bâtonnet à Gram-positif anaérobie. Le chien reçu son congé 4 jours après la chirurgie et aucun problème résiduel ne fut noté 1 semaine plus tard. À notre connaissance il s’agit du premier rapport d’un pneumopéritoine de grand volume et de péritonite septique secondaire à la rupture d’un abcès splénique chez un chien.

Encéphalite à Cladophialophora chez un alpaga

Jamie J. Balducci, Renee M. Barber, Brittany J. McHale, James B. Stanton, Clare A. Ryan (page 142)

Une femelle alpaga de race Huacaya âgée de 4 ans fut évaluée pour des signes neurologiques aigus incluant un décubitus et une inclinaison de la tête à gauche. L’examen des nerfs crâniens a révélé un affaissement de l’oreille gauche, une déviation vers la droite du museau, une mydriase de l’œil gauche, une absence de réponse à la menace, l’absence bilatérale de réflexe pupillaire lorsqu’une lumière était pointée dans l’œil gauche, et un nystagmus horizontal bilatéral avec phase rapide vers la droite. Des lésions intra-crâniales multifocales étaient suspectées. Un examen par tomodensitométrie révéla une masse intra-crâniale. L’examen post-mortem, l’histopathologie et le séquençage d’un produit de réaction d’amplification en chaîne par la polymérase confirmèrent un diagnostic de méningo-encéphalite phaeohyphomycotique causée par Cladophialophora bantiana.

Message clinique clé : L’examen par imagerie diagnostique de pointe (tomodensitométrie) fut utile afin d’arriver à un diagnostic de masse intra-crâniale chez un alpaga avec des signes neurologiques aigus, plus tard confirmé par une phaeohyphomycose du système nerveux central (CNS). Bien que peu fréquente, une infection fongique intra-crâniale devrait être considérée comme un diagnostic différentiel chez des camélidés présentant des signes du CNS, particulièrement s’ils ne répondent pas à un traitement initial avec des antimicrobiens et des anthelmintiques.

Toxicose par le zinc – Anémie hémolytique associée et maladie pancréatique chez deux chiens

Kimberley Foote, Cornelia Gilroy, Shelley Burton, Barbara Horney, Alfonso Lopez, Christine Savidge, Tamara Goff (page 147)

Deux cas de toxicose par le zinc avec maladie pancréatique sont rapportés. Les deux chiens présentaient de la pigmenturie, de la pâleur, une anémie régénératrice, une formule leucocytaire inflammatoire, de l’hyperbilirubinémie, une hyperamylasémie et une hyperlipasémie. La toxicose par le zinc fut diagnostiquée post-mortem chez le patient 1 basée sur la découverte d’un corps étranger métallique dans l’estomac, une nécrose pancréatique, une néphrose, et des concentrations élevées en zinc dans les tissus. Des radiographies du patient 2 ont permis l’identification et le retrait rapide de pièces de monnaie de l’estomac avec retour à la normale, trois jours post-gastroscopie, de l’anémie, l’hyperamylasémie, et l’hyperlipasémie. La concentration plasmatique de zinc était significativement élevée chez le patient 2. La toxicose par le zinc devrait être prise en considération chez les chiens avec anémie hémolytique concomitante à une maladie pancréatique.

Shunts porto-systémiques multiples acquis à la suite d’une hernie diaphragmatique traumatique chez un chien

Sheila Hoe, Sherisse Sakals (page 153)

Un chien mâle castré âgé de 4 ans fut présenté à cause de signes neurologiques aigus sévères 4 mois après une chute de 10 mètres. L’activité des enzymes hépatiques était élevée. L’imagerie et la chirurgie ont révélé une hernie diaphragmatique, un coincement du foie et de multiples shunts porto-systémiques acquis. Le rétablissement initial montrait une amélioration de l’activité des enzymes hépatiques et du statut neurologique bien qu’une pancréatite ait finalement suivi.

Ressuscitation cardio-pulmonaire réussie suivant un arrêt cardiaque chez un chat hypoglycémique

Fergal M. McDermott, Kerrie A. Lewis (page 157)

Le présent cas souligne le succès de la guérison jusqu’au congé d’un chat hypothermique en arrêt cardiaque, avec des signes cliniques permanents minimes. Immédiatement après la ressuscitation, le chat était aveugle et paraparétique non-ambulant. À l’intérieur d’un délai de 4 jours le chat est devenu complètement ambulatoire, mais la perte de vision persistait. Nous sommes d’avis que l’hypothermie du chat aurait contribué à cette conclusion positive. D’autres facteurs qui pourraient avoir joué un rôle dans la guérison du chat étaient l’administration de mannitol et de médicaments anti-convulsions.

Message clinique clé : Nous partageons des notions d’apprentissage concernant les vitesses de réchauffement pour les patients hypothermiques et l’utilisation de Doxapram pour la stimulation du centre central de la respiration.

Torsions bilatérales de lobes pulmonaires chez un chat

Michelle R.M. Coady, Aylin Atilla, Jenefer Stillion (page 161)

Une chatte domestique à poils longs âgées de 13 ans fut présentée pour tachypnée et on identifia une diminution des bruits respiratoires du côté de l’hémithorax gauche. Une échographie thoracique et un examen par tomodensitométrie (CT) identifièrent des changements compatibles avec une torsion bilatérale de lobes pulmonaires. Une sternotomie médiane confirma la torsion des portions crâniales du lobe pulmonaire crânial gauche et du lobe pulmonaire moyen droit. Les lobes affectés furent excisés. L’analyse du liquide pleural était indicatrice d’un transsudat modifié et l’histopathologie était compatible avec une torsion subaigüe à chronique sans évidence de néoplasie ou d’infection. La chatte récupéra sans complication. La torsion des lobes pulmonaires est une présentation peu commune chez toutes les espèces et est spécialement rare chez les chats. Selon les auteurs, une torsion bilatérale des lobes pulmonaires n’a pas encore été rapportée chez les petits animaux.


Articles

Enquête sur la santé mentale et la résilience des vétérinaires en Ontario, Canada

Colleen O. Best, Jennifer L. Perret, Joanne Hewson, Deep K. Khosa, Peter D. Conlon, Andria Jones-Bitton (page 166)

Notre objectif était d’aider à résoudre un manque de recherche en santé mentale chez les vétérinaires canadiens par une estimation de la prévalence de dépression, anxiété, fatigue de compassion, épuisement, et résilience chez les vétérinaires en Ontario. Nous avons mené une étude transversale en utilisant un sondage en ligne qui examinait les données démographiques, la santé mentale, l’état de santé général auto-rapporté, et la satisfaction avec les sources de soutien. Des échelles psychométriques validées furent utilisées pour mesurer la dépression, l’anxiété, l’épuisement, la fatigue de compassion, et la résilience. Les indicateurs de santé mentale des vétérinaires participants étaient conformes avec ceux de vétérinaires dans d’autres régions, et révélateurs d’une moins bonne santé mentale comparativement à la population générale. Les pointages pour les femmes tendaient vers une moins bonne santé mentale relativement aux hommes. Les niveaux rapportés d’épuisement et de stress traumatique secondaire étaient particulièrement inquiétants. Ces résultats peuvent être utilisés pour soutenir des interventions factuelles afin d’aider les vétérinaires et les étudiants vétérinaires à développer leur résilience afin qu’ils soient en mesure de mieux se développer vis-à-vis les stress occupationnels.

Étude rétrospective multicentre des complications et facteurs de risque associés avec la castration de 106 porcs miniatures

Ramés Salcedo-Jiménez, Sabrina H. Brounts, Pierre-Yves Mulon, Marie-Soleil Dubois (page 173)

La castration de porcs miniatures est en voie de devenir une procédure effectuée couramment. Toutefois, peu d’informations sont disponibles concernant les techniques chirurgicales et les complications. Les dossiers médicaux de 106 porcs miniatures admis à trois hôpitaux vétérinaires d’enseignement pour castration ont été revus. Tous les testicules descendus furent approchés via des incisions cutanées préscrotales, qui furent soient fermées (59,4 %) ou laissées ouvertes (22,6 %). Les anneaux inguinaux étaient fermés dans 42 % des cas. Parmi les 106 porcs miniatures, 4,7 % ont développé des complications après la chirurgie, consistant en œdème péri-incisionnel. Les porcs qui ont dû subir une fermeture de l’anneau inguinal étaient 6,6, fois plus à risque de développer des complications post-opératoires (intervalle de confiance : 1,16 à l’infini, P = 0,035). L’âge et le poids au moment de la castration n’étaient pas associés de manière significative avec des complications (P = 0,698 et P = 0,685, respectivement). Les résultats de la présente étude rétrospective suggèrent que la castration de porcs miniatures est une procédure sécuritaire avec un taux minime de complications.

Histopathologie ovarienne, analyse endocrinienne pré- et post-opération et modifications du comportement chez 27 juments soumises à une ovariectomie bilatérale laparoscopique en position debout

Ian F. Devick, Britta S. Leise, Patrick M. McCue, Sangeeta Rao, Dean A. Hendrickson (page 181)

Déterminer si une ovariectomie éliminera les comportements non-désirés peut représenter un défi chez les juments sans anomalie ovarienne détectable par échographie et/ou ayant des valeurs endocrines non cohérentes avec une tumeur des cellules de la granulosa. L’objectif de la présente étude était d’identifier les juments avec une amélioration positive des comportements non-désirés à la suite d’une ovariectomie élective par laparoscopie en position debout et de déterminer si le changement était associé avec un quelconque profil endocrinien pré- et post-opération et/ou avec des trouvailles histologiques dans les ovaires. Durant la période d’étude 27 juments ont été soumises à une ovariectomie laparoscopique bilatérale en position debout. Des questionnaires pré- et post-opération ainsi que des profils endocriniens et des analyses histopathologiques des ovaires furent réalisés et les données analysées. Quatre-vingt-neuf pourcents des clients étaient satisfaits avec le changement dans le comportement après la chirurgie. Il n’y avait pas d’association significative entre des niveaux élevés d’hormones spécifiques ou l’absence de tissu lutéal et des comportements non-désirés spécifiques. Les valeurs endocrines pré-opération n’étaient pas prédictives de la satisfaction post-opération des propriétaires mais l’ovariectomie bilatérale pour le traitement de comportements non-désirés chez les juments avait un grand potentiel d’obtenir la satisfaction du propriétaire.


Communication Étudiante

Charbon symptomatique sans implication des muscles squelettiques comme cause de mort subite chez des veaux non-vaccinés

Julie Hansford (page 189)

Neuf veaux non-vaccinés de race Angus âgés de 5 mois sont morts en moins de 48 heures l’un de l’autre. Les veaux ne présentèrent que peu ou pas de signes cliniques avant la mort. Des examens post-mortem réalisés à la ferme ont été effectués sur trois des veaux décédés, et les trouvailles incluaient : myosite nécrosante et suppurative du muscle diaphragmatique, et pleurésie fibrino-suppurative et épicardite. La recherche de clostridies pathogènes à l’aide d’anticorps fluorescents permis d’identifier Clostridium chauvoei et un diagnostic de charbon symptomatique fut posé. Le restant du troupeau fut alors vacciné.


TEST ÉCLAIR

(page 121)


RUBRIQUES SPÉCIALES

COURRIER DES LECTEURS

Efficacy of Streptococcus suis autogenous vaccine in nursery pigs
Surinder Saini (page 113)

Efficacy of Streptococcus suis autogenous vaccine in nursery pigs — A response
Robert Friendship and Zvonimir Poljak (page 113)

ÉDITORIAL

Praticiens, travail d’équipe et nouvelles connaissances sur les maladies animales
Carlton Gyles (page 115)

DÉONTOLOGIE VÉTÉRINAIRE

(page 119)

NOUVELLES

Heather Broughton, Sophie Perreault
(page 123)

BIEN-ÊTRE VÉTÉRINAIRE

Emotional regulation in veterinary work: Do you know your comfort zone?
David R. Hannah, Kirsten Robertson (page 178)

CE QUI NE S’ENSEIGNE PAS

More than just a doctor: Working with your team
Stephanie Surveyer (page 187)

RAPPORT SPÉCIAL

New Quebec regulation on the use of antimicrobials of very high importance in food animals: Implementation and impacts in dairy cattle practice
Jean-Philippe Roy, Marie Archambault, André Desrochers, Jocelyn Dubuc, Simon Dufour, David Francoz, Marie-Ève Paradis, Marjolaine Rousseau (page 193)

DENTISTERIE VÉTÉRINAIRE

Performing dental procedures in dogs and cats without dental radiographs: Malpractice?
Graham Thatcher (page 197)

L'ART DE LA PRATIQUE VÉTÉRINAIRE PRIVÉE

Problematic nonverbal veterinary practice communication
Myrna Milani (page 203)

COMPTE RENDU DE LIVRE

Small Animal Dental, Oral & Maxillofacial Disease: A Color Handbook
Andrea Petruka (page 188)


ANNONCES

INDEX DES ANNONCEURS

(page 177)

PETITES ANNONCES

(page 205)