CVMA | Documents | Castration des bovins, des moutons et des chèvres - Énoncé de position
CVMA-ACMV

Castration des bovins, des moutons et des chèvres - Énoncé de position

Le 20 août 2019

Position

L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) recommande que, lorsque la castration des bovins, des moutons ou des chèvres est requise, elle devrait être réalisée au plus jeune âge possible en utilisant de l’anesthésie et de l’analgésie ainsi qu’une technique appropriée.

Summary

Toutes les méthodes de castration causent de la douleur aiguë et chronique qui peut être atténuée grâce à l’anesthésie locale et à un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien approprié.

Contexte

  1. L’ACMV encourage l’élaboration et la mise en œuvre de protocoles analgésiques et anesthésiques pratiques pour la castration des ruminants qui contrôlent la douleur, la détresse et l’inconfort aigus et à long terme qui sont associés à cette intervention.
  2. La castration des bovins, des moutons et des chèvres a traditionnellement représenté un élément de routine de l’élevage du bétail. Elle permet d’éviter les gestations non souhaitables et elle réduit l’agression envers les humains et d’autres animaux. La castration peut améliorer la qualité de la viande en augmentant la répartition des graisses et en rehaussant la tendreté de la viande (bovins et moutons) (1-2), en évitant les odeurs et la saveur non désirables (boucs et chèvres) (3-4) et en réduisant la présence de viande sombre, ferme et sèche (bovins) (5). Cependant, les animaux intacts sont plus efficaces pour convertir les aliments en viande maigre (6) et la castration n’est pas nécessaire pour tous les systèmes de gestion, comme l’élevage des agneaux pour l’abattage avant l’atteinte de la maturité sexuelle et dans la production des veaux de lait.
  3. Le développement de méthodes de remplacement pour la castration, comme l’immunocastration, pourrait potentiellement offrir la production et la qualité de viande souhaitées chez les ruminants castrés sans infliger les souffrances associées aux méthodes actuelles de castration (7-9).
  4. La castration est réalisée par l’enlèvement chirurgical des testicules ou à l’aide de techniques qui limitent l’approvisionnement en sang et provoquent la nécrose testiculaire (p. ex., bagues de caoutchouc, anneaux et pinces Burdizzo) (10-11). La castration sans anesthésie et analgésie cause de la douleur aiguë et chronique (12-14). Selon les méthodes utilisées, il y a aussi un risque de complications, comme l’infection, la myiase et l’hémorragie (11). Il y a nettement moins de risque d’une castration incomplète avec l’approche chirurgicale, le risque est modéré après l’utilisation d’une bague en caoutchouc et le plus grand risque se présente après l’usage d’une pince Burdizzo (10).
  5. Les voies de la douleur sensorielle et les centres corticaux nécessaires pour la perception de la douleur sont présents à la naissance et les jeunes ruminants manifestent des réactions de douleur lors de la castration (15-17). Même si de nouvelles recherches sont requises sur les effets de l’âge en lien avec la sévérité relative de la douleur ressentie par les jeunes ruminants en réaction à la castration (18), la castration des jeunes animaux cause moins de lésions tissulaires, les manipulations et les méthodes de contention sont plus faciles, il y a une réduction du taux de croissance moins importante et certaines réactions comportementales et physiologiques sont moindres que celles observées chez les animaux plus âgés (16-21).
  6. Sans égard à la technique de castration choisie et à l’âge de l’animal, tous les ruminants bénéficient des approches multimodales pour le contrôle de la douleur qui comportent l’usage de l’anesthésie locale pour réduire les réactions aiguës ainsi que des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et des médicaments analgésiques pour atténuer les réactions à long terme (22-26), y compris l’anorexie après la castration (27). Le recours à des a-2 agonistes, p. ex., la xylazine, peut fournir une sédation bénéfique et de l’analgésie pendant une courte période (28,29).
  7. L’administration de l’anesthésie locale aux veaux ne cause pas en soi de réponse significative du cortisol plasmatique, tandis que la castration sans le recours à l’anesthésie locale provoque manifestement une réaction (30). Lorsqu’il y a réticence à utiliser des médicaments multimodaux, l’administration d’un AINS ou d’un anesthésique topique, s’il est disponible, est préférable à l’absence de contrôle de la douleur (31-33), mais les résultats sont imprévisibles (34-36) et ces options n’offrent pas une atténuation optimale de la douleur.
  8. Même si ce ne sont pas tous les Codes de pratiques (37) du Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage (CNSAE) qui exigent actuellement le recours à l’anesthésie et à l’analgésie pour la castration des ruminants de tous les âges, l’ACMV estime que les considérations financières (38), comme le coût de l’achat des médicaments analgésiques, du personnel formé et de la manipulation supplémentaire (24), ne devraient pas influencer le recours au contrôle de la douleur pour la castration. Lors de l’établissement d’une relation vétérinaire-client-patient (RVCP) avec un nouveau client ou de l’examen des procédures de castration à la ferme d’un client existant, l’ACMV encourage les médecins vétérinaires à (a) s’assurer que leurs clients sont formés à l’égard des méthodes appropriées à utiliser lors de la castration (39) ainsi que de la façon de contrôler la douleur et de reconnaître la douleur aiguë et chronique (14) ; et (b) à offrir des médicaments de contrôle de la douleur appropriés à leurs clients afin qu’ils puissent les utiliser lorsqu’ils castrent eux-mêmes les animaux (40).
  9. La castration devrait seulement être réalisée par un personnel compétent qui utilise un équipement approprié et bien entretenu, des techniques acceptées ainsi que de l’anesthésie et de l’analgésie. Une surveillance subséquente appropriée de l’animal devrait être réalisée pour reconnaître tout signe d’infection ou de saignement anormal.

Bibliographie

  1. FIELD, R.A. « Effect of castration on meat quality and quantity », J Anim Sci, 1971, vol. 32, p. 849-858. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/5571574 Dernière consultation le 27 avril 2018.
  2. SALES, J. « Quantification of the effects of castration on carcass and meat quality of sheep by meta-analysis », Meat Sci, 2014, vol. 98, p. 858-868. Disponible au : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0309174014001132 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  3. MISOCK, J.P., D.R. CAMPION, R.A. FIELD et M.L. RILEY. « Palatability of heavy ram lambs », J Anim Sci, 1976, vol. 42, p. 1440-1444. Disponible au : https://doi.org/10.2527/jas1976.4261440x Dernière consultation le 27 avril 2018.
  4. ZAMIRI, M.J., B. EILAMI et M.R. KIANZAD. « Effects of castration and fattening period on growth performance and carcass characteristics in Iranian goats », Small Rumin Res, 2012, vol. 104, p. 55-61. Disponible au : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0921448811004470 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  5. WARRISS, P.D. « The handling of cattle pre-slaughter and its effects on carcass and meat quality », Appl Anim Behav Sci, 1990, vol. 28, p. 171-186. Disponible au : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/016815919090052F Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  6. SEIDEMAN, S.C., H.R. CROSS, R.R. OLJEN et B.D. SCHANBACHER. « Utilization of the intact male for red meat production: A review », J Anim Sci, 1982, vol. 55, p. 826-840. Disponible au : https://digitalcommons.unl.edu/cgi/viewcontent.cgi?referer=https://www.google.com/&httpsredir=1&article=1769&context=usdaarsfacpub Dernière consultation le 27 avril 2018.
  7. BONNEAU M. et W.J. ENRIGHT. « Immunocastration in cattle and pigs », Livest Prod Sci, 1995, vol. 42, p. 193-200. Disponible au : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/030162269500020L Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  8. AMATAYAKUL-CHANTLER, S., F. HOE, J.A. JACKSON et al. « Effects on performance and carcass and meat quality attributes following immunocastration with the gonadotropin releasing factor vaccine Bopriva or surgical castration of Bos indicus bulls raised on pasture in Brazil », Meat Sci, 2013, vol. 95, p. 78-84. Disponible au : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0309174013001289 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  9. MARTI, S., M. DEVANT, S. AMATAYAKUL-CHANTLER et al. « Effect of anti-gonadotropin-releasing factor vaccine and band castration on indicators of welfare in beef cattle », J Anim Sci, 2015, vol. 93, p. 1581-1591. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26020180 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  10. KENT, J.E., M.V. THRUSFIELD, I.S. ROBERTSON et V. MOLONY. « Castration of calves: A study of methods used by farmers in the United Kingdom », Vet Rec, 1996, vol. 138, p. 384-387. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8732191 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  11. COETZEE, J.F., A.L. NUTSCH, L.A. BARBUR et R.M. BRADBURN. « A survey of castration methods and associated livestock management practices performed by bovine veterinarians in the United States », BMC Vet Res, 2010, vol. 6, p. 12. Disponible au : https://bmcvetres.biomedcentral.com/articles/10.1186/1746-6148-6-12 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  12. GREENWOOD, P.L. et D.A. SHUTT. « Effects of management practices on cortisol, β-endorphin and behaviour in young goats », Proc Aust Soc Anim Prod, 1990, vol. 18, p. 224-227. Disponible au : http://www.asap.asn.au/livestocklibrary/1990/Greenwood90.PDF Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  13. MOLONY, V., J.E. KENT et I.S. ROBERTSON. « Assessment of acute and chronic pain after different methods of castration of calves », Appl Anim Behav Sci, 1995, vol. 46, p. 33-48. Disponible au : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/0168159195006354 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  14. MOLONY, V. et J.E. KENT. « Assessment of acute pain in farm animals using behavioral and physiological measurements », J Anim Sci 1997, vol. 75, p. 266-272. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9027575 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  15. KENT, J.E., R.E. JACKSON, V. MOLONY et B.D. HOSIE. « Effects of acute pain reduction methods on the chronic inflammatory lesions and behaviour of lambs castrated and tail docked with rubber rings at less than two days of age », Vet J, 2000, vol. 160, p. 33-41. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10950133 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  16. MELÉNDEZ, D.M., S. MARTI, E.A. PAJOR et al. « Effect of band and knife castration of beef calves on welfare indicators of pain at three relevant industry ages: I. Acute pain. », J Anim Sci, 2017, vol. 95, p. 4352-4366. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29108053 Dernière consultation le 27 avril 2018.
  17. MARTI, S., D.M. MELÉNDEZ, E.A. PAJOR et al. « Effect of band and knife castration of beef calves on welfare indicators of pain at three relevant industry ages: II. Chronic pain. », J Anim Sci, 2017, vol. 95, p. 4367-4380. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29108039 Dernière consultation le 27 avril 2018.
  18. JOHNSON, C.B., S.P. SYLVESTER, K.J. STAFFORD, S.L. MITCHINSON, R.N. WARD ET D.J. MELLOR. « Effects of age on the electroencephalographic response to castration in lambs anaesthetized with halothane in oxygen from birth to 6 weeks old », Vet Anaesth Analg, 2009, vol. 36, p. 273-279. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19397779 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  19. BRETSCHNEIDER, G. « Effects of age and method of castration on performance and stress response of beef male cattle: A review. », Livest Prod Sci, 2005, vol. 97, p. 89-100. Disponible au : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0301622605001429 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  20. TING, S.T.L., B. EARLEY, I. VEISSIER, S. GUPTA et M.A. CROWE. « Effects of age of Holstein-Friesian calves on plasma cortisol, acute-phase proteins, immunological function, scrotal measurements and growth in response to Burdizzo castration », Anim Sci, 2005;80:377-386. Disponible au : https://doi.org/10.1079/ASC42150377 Dernière consultation le 27 avril 2018.
  21. DOCKWEILER, J.C., J.F. COETZEE, L.N. EDWARDS-CALLAWAY et al. « Effect of castration method on neurohormonal and electroencephalographic stress indicators in Holstein calves of different ages », J Dairy Sci, 2013, vol. 96, p. 4340-4354. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23684016 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  22. MELLOR, D.J. et K.J. STAFFORD. « Acute castration and/or tailing distress and its alleviation in lambs », N Z Vet J, 2000, vol. 48, p. 33-43. Disponible au : https://pdfs.semanticscholar.org/023c/964d720ea662ecad90d4aaf81635ec6e01ae.pdf Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  23. STAFFORD, K.J., D.J. MELLOR, S.E. TODD, R.A BRUCE et R.N. WARD. « Effects of local anaesthesia or local anaesthesia plus a non-steroidal anti-inflammatory drug on the acute cortisol response of calves to five different methods of castration », Res Vet Sci, 2002, vol. 73, p. 61-70. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12208108 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  24. STAFFORD, K.J. et D. MELLOR. « The welfare significance of the castration of cattle: A review. », N Z Vet J, 2005, vol. 53, p. 271-278. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16220117 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  25. COETZEE, J.F. « A review of pain assessment techniques and pharmacological approaches to pain relief after bovine castration: Practical implications for cattle production within the United States. », Appl Anim Behav Sci, 2011, vol. 135, p. 192-213. Disponible au : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0168159111003212 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  26. GALATOS, A.D. « Anesthesia and analgesia in sheep and goats », Vet Clin North Am Food Anim Pract, 2011, vol. 27, p. 47-59. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21215889 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  27. REPENNING, P.E., J.K. AHOLA, T.J. CALLAN et al. « Effects of pain mitigation and method of castration on behavior and feedlot performance in cull beef bulls », J Anim Sci, 2013, vol. 91, p. 4975-4983. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23942701 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  28. ANDERSON, D.E. et M.A. EDMONDSON. « Prevention and management of surgical pain in cattle », Vet Clin North Am Food Anim Pract, 2013, vol. 29, p. 157-184. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23438404 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  29. COETZEE, J.F. « Assessment and management of pain associated with castration in cattle », Vet Clin North Am Food Anim Pract, 2013, vol. 29, p. 75-101. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23438401 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  30. FISHER, A.D., M.A. CROWE, M.E. ALONSO DE LA VARGA et W.J. ENRIGHT. « Effect of castration method and the provision of local anesthesia on plasma cortisol, scrotal circumference, growth, and feed intake of bull calves », J Anim Sci, 1996, vol. 74, p. 2336-2343. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8904700 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  31. LOMAX, S. et P.A. WINDSOR. « Topical anesthesia mitigates the pain of castration in beef calves », J Anim Sci, 2013, vol. 91, p. 4945-4952. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23965386 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  32. OLSON, M.E., B. RALSTON, L. BURWASH, H. MATHESON-BIRD et N.D. ALLAN. « Efficacy of oral meloxicam suspension for prevention of pain and inflammation following band and surgical castration in calves », BMC Vet Res, 2016, vol. 12, p. 102. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27295955 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  33. MARINI, D., I.G. COLDITZ, G. HINCH, J.C. PETHERICK et C. LEE. « Self-administration by consumption of flunixin in feed alleviates the pain and inflammation associated with castration and tail docking of lambs », Appl Anim Behav Sci, 2017, vol. 188, p. 26-33. Disponible au : http://www.appliedanimalbehaviour.com/article/S0168-1591(16)30378-1/fulltext Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  34. MCCARTHY, D., S. LOMAX, P.A. WINDSOR et P.J. WHITE. « Effect of a topical anaesthetic formulation on the cortisol response to surgical castration of unweaned beef calves », Animal, 2016, vol. 10, p. 150-156. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26215042 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  35. REPENNING, P.E., J.K. AHOLA, R.J. CALLAN et al. « Impact of oral meloxicam administration before and after band castration on feedlot performance and behavioral response in weanling beef bulls », J Anim Sci, 2013, vol. 91, p. 4965-4974. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23893986 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  36. MOYA, D., L.A. GONZÁLEZ, E. JANZEN, N.A. CAULKETT, E. FIREHELLER et K.S. SCHWARTZKOPF-GENSWEIN. « Effects of castration method and frequency of intramuscular injections of ketoprofen on behavioral and physiological indicators of pain in beef cattle », J Anim Sci, 2014, vol. 92, p. 686-1697. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24663168 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  37. CONSEIL NATIONAL POUR LES SOINS AUX ANIMAUX D’ÉLEVAGE. Codes de pratiques applicables au soin et à la manipulation des animaux d’élevage : bovins de boucherie, bovins laitiers et moutons. Disponible au : https://www.nfacc.ca/codes-de-pratiques  Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  38. NEWTON, H.P. et A.M. O’CONNOR. « The economics of pain management », Vet Clin North Am Food Anim Pract, 2013, vol. 29, p. 229-250. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23438407 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  39. EWOLDT, J.M. « Surgery of the scrotum »,Vet Clin North Am Food Anim Pract, 2008, vol. 24, p. 253-266. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18471567 Dernière consultation le 30 octobre 2017.
  40. ALSAAOD, M., M.G. DOHERR, D.GREBER et A. STEINER. « Experience with the delegation of anaesthesia for disbudding and castration to trained and certified livestock owners », BMC Vet Res, 2014, vol. 10, p. 35. Disponible au : https://bmcvetres.biomedcentral.com/articles/10.1186/1746-6148-10-35 Dernière consultation le 30 octobre 2017.

(Révisé en octobre 2018)