CVMA | Documents | Hématome de l’oreille
CVMA-ACMV

Hématome de l’oreille

Le 23 octobre 2012

Les chiens et les chats développeront parfois un problème que nous qualifions d’hématome aural. L’animal a souvent des otites ou des acariens et, lorsqu’il secoue la tête vigoureusement, il peut parfois faire éclater des vaisseaux sanguins dans l’oreille pendante.

L’hématome est une ecchymose sanguine. L’oreille sera douloureuse et une légère enflure, dont la taille pourra varier, sera aperçue sur le dessous ou l’intérieur du pavillon. C’est parfois tout le pavillon qui est affecté.

La prévention consiste à contrôler les otites tôt afin que la douleur et les démangeaisons ne causent pas de secouements de la tête trop vigoureux. Les chiens avec des oreilles plus longues et lourdes sont plus fréquemment touchés – les labradors, les retrievers et autres races semblables représentent de bons exemples. Chez les chats, une infestation d’otodectes cause fréquemment des secouements et du grattage, ce qui provoque des hématomes.

Les options de traitement sont variées. Le vétérinaire peut choisir de :

  • drainer et injecter un médicament anti-inflammatoire;
  • faire une incision, drainer et rincer, puis suturer des boutons, des tubes de caoutchouc mou ou un maillage pour bien fixer la peau sur le cartilage du milieu pendant la guérison. 

Chaque option présente des avantages et des inconvénients et la préférence du chirurgien déterminera laquelle méthode sera choisie. Avec la technique de drainage, il n’est pas inhabituel d’assister à une récurrence de l’hématome. Une otite non contrôlée tend aussi à favoriser la récurrence du problème. Parfois, les techniques de réparation chirurgicale causeront aussi une guérison quelque peu irrégulière du pavillon, ce qui lui donnera une apparence onduleuse. Des analgésiques et parfois même la sédation sont requis à l’étape postopératoire. 

Vous verrez un petit trou après la chirurgie. Ce dernier permet de drainer l’écoulement pour éviter l’enflure à l’intérieur. Certains chirurgiens pansent l’oreille, d’autres laissent la plaie à l’air libre et demandent au propriétaire d’appliquer des compresses chaudes pour faciliter la guérison.

Sans traitement, l’oreille touchée sera douloureuse pendant assez longtemps jusqu’à ce que l’hématome se résorbe et elle sera généralement passablement déformée après la guérison, produisant une oreille en « chou-fleur ». Consulter votre vétérinaire si vous remarquez une enflure soudaine dans le pavillon de l’oreille de votre chien ou chat.