CVMA | Documents | Allergies alimentaires chez le chien
CVMA-ACMV

Allergies alimentaires chez le chien

Le 23 octobre 2012

Les allergies alimentaires sont à l’origine d’environ 5 p. 100 des affections de la peau et de 15 p. 100 des dermatites allergiques diagnostiquées par les vétérinaires. Les aliments les plus souvent en cause sont le bœuf, les produits laitiers, le poulet, le blé, les œufs, le maïs et le soja. Toutefois, les chiens peuvent être allergiques à d’autres aliments, et à plus d’un aliment à la fois.

Chez le chien, les symptômes de l’allergie alimentaire sont liés à la peau et se manifestent par de la démangeaison, du grattage, du mordillement et du mâchonnement des régions suivantes : les oreilles, le tour des yeux et le museau, les pattes, les aisselles, l’aine et l’anus. Dans certains cas, on constate des épisodes de vomissements ou de selles molles, de flatulences, et d’étirements (position de soulagement). Il faut distinguer les allergies alimentaires des intolérances alimentaires, qui n’ont pas d’effet sur la peau et qui causent principalement par des vomissements et de la diarrhée.

Pour déterminer si votre chien souffre d’allergies alimentaires, demandez à votre vétérinaire de lui prescrire un régime d’élimination. C’est sans conteste le moyen le plus fiable et le plus précis de diagnostiquer les allergies alimentaires. Une fois le diagnostic posé, votre chien peut recevoir des aliments hypoallergéniques qui ne contiennent pas les substances auxquelles il est allergique.

Par contre, si votre chien n’a pas d’allergie, d’autres raisons peuvent expliquer les démangeaisons et les grattements. Votre vétérinaire peut effectuer d’autres tests de diagnostic.