CVMA | Documents | Perte de poils chez les lapins
CVMA-ACMV

Perte de poils chez les lapins

Le 24 octobre 2012

Si vous remarquez une modification du comportement de votre lapin, prenez rendez-vous chez un vétérinaire qui traite des lapins dans votre région. Les vétérinaires qui se spécialisent dans cette espèce, ou d’autres espèces semblables, sont les mieux placés pour répondre à des questions portant sur des cas particuliers. 

Chez les lapins, beaucoup de causes sont à l’origine de problèmes de la peau produisant des signes cliniques semblables, et c’est pourquoi une évaluation professionnelle est importante.
 
Voici certaines causes de la perte de poils ainsi que de l’irritation et des démangeaisons de la peau (prurit) :
 
  • Comportement « NORMAL » lors de la gestation. 
  • Acariens Cheyletiella – habituellement associés à une dermatite squameuse et à une perte modérée de poils. 
  • Teigne ou dermatomycose (un agent fongique) – habituellement associée à des lésions squameuses sèches et localisées. 
  • Mauvais soins : plancher rugueux, irritation causée par l’utilisation de nettoyants abrasifs dans le clapier ou la cage, dermatite causée par l’humidité associée à la colonisation de la bactérie Staphyloccocus aureus causant des affections comme la «maladie du jarret » (pododermatite plantaire nécrosante) et dermatite suintante et nécrosante ou infection par la bactérie Pasteurella multocida causant une dermatite muco-purulente. 
  • Problèmes nutritionnels comme des diètes de pauvre qualité ou faible en fibres (causant la diarrhée et augmentant ainsi l’humidité de la fourrure et du clapier)
  • Pelage dégarni – répartition locale ou diffuse (généralisée) des lésions
  • Puces
  • Otodectes psoroptes (dans quelques cas rares, les parasites se propagent à l’extérieur des oreilles, comme sur les cuisses ou les pattes).
  • Idiopathique (cause non identifiée).

Les traitements possibles qui pourraient être prescrits incluent :

  • La coupe des griffes. 
  • Le traitement de la cause particulière. 
  • Un clapier ou une cage propre et sèche et la réduction du stress. 
Un lapin n’arrachera pas habituellement de grosses touffes de poils à moins qu’il ne construise un nid lors de la gestation. Cette situation serait considérée comme un comportement normal de nidification et n’exigerait pas de traitement. (2012)