CVMA | Documents | Identification des animaux à l’aide d’une micropuce – Énoncé de position
CVMA-ACMV

Identification des animaux à l’aide d’une micropuce – Énoncé de position

Le 30 novembre 2014

Position

L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) appuie l’identification permanente des animaux et recommande l’usage de produits d’identification par radio-fréquence (IRF) (micropuces, transpondeurs) qui sont conformes à la norme de technologie de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) 1). L’ACMV recommande aux vétérinaires d’utiliser des produits IRF qui ont été testés avec succès par la Coalition nationale sur les animaux de compagnie (CNAC) et qui figurent sur la liste de produits reconnus par la CNAC (2).

Puisque le type de micropuce, la technique d’implantation et l’enregistrement de la puce peuvent influer sur le rendement de la micropuce, l’identification de l’animal et la réunification avec le propriétaire, l’ACMV recommande que l’implantation et l’enregistrement soient seulement effectués par des vétérinaires ou sous la supervision d’un vétérinaire.

Contexte

  1. Les transpondeurs et les micropuces IRF actuellement utilisés peuvent seulement stocker des renseignements limités (c.-à-d., un numéro d’identification unique). L’utilisation de produits IRF doit être complétée par une base de données fiable et disponible qui relie le numéro IRF au propriétaire et fournit les détails sur l’animal portant le transpondeur. Les renseignements dans cette base de données doivent être tenus à jour ainsi qu’être accessibles et protégés en cas d’interruption des activités (p. ex., faillite). Il incombe aux propriétaires de mettre à jour les renseignements de l’enregistrement de la micropuce au besoin.
  2. L’ACMV recommande aux vétérinaires de consulter les lignes directrices de la World Small Animal Veterinary Association (WSAVA) pour connaître les sites d’implantation particuliers aux espèces pour les produits IRF (3). L’ACMV approuve aussi le mouvement vers l’établissement d’une base de données internationale qui facilitera l’inscription, la mise à jour et la récupération des données ainsi que le soutien afin de maximiser le succès de la récupération des animaux.
  3. L’ACMV recommande la lecture annuelle des implants IRF de tous les animaux afin d’en assurer le bon fonctionnement et de vérifier l’emplacement du dispositif.
  4. Nous recommandons au lecteur de consulter les documents de l’American Veterinary Medical Association et de l’American Animal Hospital Association pour connaître les types de micropuces pour animaux, des renseignements sur la normalisation internationale ainsi que d’autres renseignements détaillés et documents de référence sur l’étude et l’évaluation des produits IRF (4-6).
  5. Les propriétaires d’animaux munis de micropuces doivent savoir qu’il y a trois fréquences de produits IRF sur le marché et que tous les lecteurs ne sont pas efficaces à 100 % pour détecter toutes les micropuces. Dans le cas d’un animal perdu, on ne doit pas présumer que la puce sera nécessairement identifiée par les autres parties utilisant un lecteur IRF. L’ACMV recommande que toutes les procédures de recherche des animaux perdus soient considérées.
  6. L’ACMV encourage les propriétaires d’animaux à discuter des bienfaits et des risques associés à l’implantation d’une micropuce IRF avec leur vétérinaire (7,8).
  7. L’implantation de micropuces et les étiquettes comportant une micropuce utilisées pour l’identification du bétail au Canada assurent le traçage des animaux ainsi que des interventions efficaces en cas d’enjeux liés à la santé animale et à la salubrité des aliments.

Bibliographie

  1. ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION : ISO 11784 et 11785. Disponible au : www.iso.org. Dernière consultation le 13 avril 2015.
  2. Liste reconnue par la Coalition nationale pour les animaux de compagnie – site Web de la CNAC. Disponible au : http://www.ncac-cnac.ca/. Dernière consultation le 13 avril 2015.
  3. WORLD SMALL ANIMAL VETERINARY ASSOCIATION : Microchip Identification Guidelines [page sur Internet]. Disponible au : http://www.wsava.org/guidelines/microchip-identification-guidelines Dernière consultation le 13 avril 2015.
  4. AMERICAN VETERINARY MEDICAL ASSOCIATION. Microchipping of Animals, publié le 30 juillet 2013 [page sur Internet]. Disponible au : https://www.avma.org/KB/Resources/Reference/Pages/Microchipping-of-Animals-Backgrounder.aspx. Dernière consultation le 13 avril 2015.
  5. AMERICAN ANIMAL HOSPITAL ASSOCIATION [page sur Internet]. Disponible au : www.aahanet.org/Library/AnimalIdent.aspx. Dernière consultation le 13 avril 2015.
  6. AMERICAN ANIMAL HOSPITAL ASSOCIATION. Universal Pet Microchip Lookup Tool [page sur Internet]. Disponible au : www.petmicrochiplookup.org. Dernière consultation le 13 avril 2015.
  7. United Kingdom Veterinary Medicines Directorate Microchip Adverse Event Reporting Scheme. Disponible au : http://www.vmd.defra.gov.uk/pdf/leaflet_microchip.pdf. Dernière consultation le 13 avril 2015.
  8. AMERICAN VETERINARY MEDICAL ASSOCIATION. AVMA Microchipping of Animals FAQs. Disponible au : https://www.avma.org/KB/Resources/FAQs/Pages/Microchipping-of-animals-FAQ.aspx. Dernière consultation le 13 avril 2015.

(Révisé en novembre 2014)