CVMA | Documents | Il est souvent possible de prévenir le syndrome urologique félin (SUF)
CVMA-ACMV

Il est souvent possible de prévenir le syndrome urologique félin (SUF)

Le 7 décembre 2012

Le syndrome urologique félin (SUF) est une maladie des voies urinaires courante chez les chats; il se caractérise par une urine teintée de sang, des mictions fréquentes (avec ou sans efforts exagérés), des mictions à des endroits inusités et, dans certains cas, un blocage de la vessie entraînant la mort. 

 
Puisque les causes exactes du SUF demeurent inconnues, le traitement n’en pas toujours évident et surtout pas routinier. Ainsi, les cristaux qui se forment dans l’urine et qui finissent par former des calculs dans la vessie pourraient très bien être le résultat de la maladie plutôt que sa cause. Dans certains cas, l’administration d’antibiotiques peut éliminer ou atténuer le problème. Dans d’autres cas, il peut être nécessaire d’adopter un régime alimentaire à faible teneur en magnésium ou qui favorise l’acidification de l’urine. D’autres cas exigent une intervention chirurgicale. 
 
Compte tenu de ce que nous savons, les précautions suivantes peuvent aider à prévenir le SUF : 
 
Eau : L’animal devrait en tout temps avoir accès à de l’eau fraîche. Changez l’eau au moins deux fois par jour et encouragez l’animal à boire. 
 
Alimentation : Offrez au chat des aliments complets et équilibrés. Évitez les restes de table et les gâteries. Informez-vous auprès de votre vétérinaire à propos des aliments à faible teneur en magnésium et dont le pH est vérifié, qui sont vendus sur le marché. 
 
Obésité et exercice : Les chats qui sont en bonne forme physique et qui font suffisamment d’exercice risquent moins de souffrir du SUF et d’autres affections. 
 
Litière : Nettoyez souvent la litière et soyez à l’affût des dépôts inhabituels, comme des traces de sang dans l’urine. 
 
Comportement au moment des mictions : Observez votre chat et soyez particulièrement attentif à son comportement au moment de la miction. Les premiers symptômes du SUF ressemblent à ceux de la constipation (efforts exagérés). Si vous avez des doutes, consultez votre vétérinaire. (2012)