CVMA | Documents | Pour protéger la santé de votre rat pendant toute sa vie
CVMA-ACMV

Pour protéger la santé de votre rat pendant toute sa vie

Le 24 octobre 2012

Un rat comme animal de compagnie? Pourquoi pas? Le rat surmulot, ou Rattus norvegicus, est un merveilleux compagnon. Il est très intelligent, gentil et il possède un soupçon de malice. Les rats sauvages sont considérés comme des animaux nuisibles, mais les rats domestiques sont des compagnons appréciés, et ceux qui connaissent bien le rat domestique vantent son bon caractère et la simplicité des soins qu’il exige. 

Aspects biologiques

À la naissance, les bébés ne pèsent que 5 g. L’allaitement dure environ trois semaines. Le mâle adulte pèse 480 g et la femelle, 275 g. L’espérance de vie du rat est de trois ans et demi, et la femelle donne naissance à environ neuf petits après trois semaines de gestation. Le rat est un omnivore, ce qui veut dire qu’il se nourrit de fruits, de légumes, de graines et de matières animales. Les rats ont une tendance naturelle à la coprophagie, c’est-à-dire qu’ils mangent leurs excréments. Cette habitude contribue à la transformation normale des aliments et, bien que la bonne hygiène de la cage demeure importante, ce comportement ne signifie pas que le rat est malade. Les croquettes vendues sur le marché constituent la nourriture de base du rat. La ration est de 5 g par 100 g du poids de l’animal. Le rat aime cacher sa nourriture un peu partout dans la cage pour puiser ensuite dans ses réserves secrètes au gré de son appétit. 

Habitat

Votre divan serait sans doute le premier choix du rat, mais une cage bien fermée constitue certainement un habitat plus sûr. Le rat aime creuser des terriers; il apprécie donc qu’on lui fournisse une litière moelleuse et abondante dans laquelle il peut se blottir. Une petite boîte peu coûteuse et des fibres de coton lui feront un nid douillet dans sa cage. Il lui faut aussi de l’espace pour grimper et courir, ainsi que des contenants d’aliments et d’eau suffisamment fermés pour qu’il ne souille pas leur contenu. Soulignons que les rats, compte tenu de leur intelligence, sont des spécialistes de l’évasion; la cage doit donc être dotée d’un bon mécanisme de fermeture. Les couples destinés à la reproduction sont logés ensemble, mais la femelle est isolée pendant la gestation et l’allaitement. 

Manipulation et comportement

Si le rat n’a pas l’habitude d’être manipulé, il faut se montrer prudent car il peut infliger de bonnes morsures. La meilleure façon de le tenir est de le mettre sur le dos, dans la main, en plaçant le pouce et l’index de part et d’autre de sa gueule. Évitez d’exercer une pression indue sur sa cage thoracique. Le fait de le soulever par la queue lui fait mal et risque de le blesser. En outre, puisque sa tête n’est pas immobilisée, il peut se retourner et mordre. 

Le rat peut déclencher une réaction allergique chez les humains, surtout à cause de la présence d’une protéine contenue dans son urine; certaines protéines présentes dans sa salive peuvent aussi être allergènes. Tout signe d’allergie chez les personnes qui manipulent le rat devrait être pris au sérieux, car les allergies chez les humains peuvent s’aggraver. 

Santé

En général, le rat jouit d’une bonne santé. Les risques de problèmes de santé augmentent en fonction du nombre de rats. Tous les vétérinaires ne soignent pas nécessairement les rats; il est donc important, si vous achetez un tel animal, de trouver une clinique qui accepte de soigner cette espèce, afin de savoir où vous adresser en cas de besoin. (2012)