CVMA-ACMV

En hiver, les chiens ont eux aussi froid aux pattes!

Le 26 novembre 2013

Les signes d’inconfort chez les animaux de compagnie, môme brefs ou intermittents, désolent leurs maîtres et les laissent perplexes. Pourtant, le problème dont il est question ici est courant en hiver et il a généralement l’une de deux causes suivantes, ou les deux a la fois.

La première est l’accumulation de glace dans les poils situés entre les coussinets du chien. Souvent, la chaleur des pattes fait fondre la neige qui y adhère, ce qui mouille les poils des pattes (surtout ceux qui poussent entre les coussinets); cette neige regèle ensuite et commence a retenir plus de neige. Cette boule de glace finit par grossir et par rendre la marche inconfortable, comme un caillou dans une chaussure. Le fait que le chien lèche ou mâchonne ses pattes pour retirer la glace empire souvent la situation.

La deuxième cause probable vient du contact des pattes avec le sel utilisé pour faire fondre la glace sur la chaussée et les trottoirs. Le sel peut être très irritant pour les pattes, surtout si des poils superflus le retiennent et en prolongent ainsi le contact avec les coussinets.

Heureusement, les solutions a ces problèmes sont assez simples. Commencez par couper l’excès de poils entre les coussinets de votre chien. Si vous n’osez pas le faire vous-même, demandez l’aide d’un spécialiste du toilettage. Si c’est possible, évitez d’aller marcher dans les endroits ol du sel a été épandu, et utilisez d’autres méthodes d’élimination de la glace sur votre propriété, comme le déneigement régulier et l’épandage de sable. Quand vous rentrez d’une marche, retirez les résidus de sel des pattes du chien en les rinçant ou en les essuyant avec un linge humide, puis séchez-lui les pattes. S’il vous est impossible d’éviter les endroits ol du sel a été épandu, envisagez de faire porter des « bottes » a votre chien. Quelques entreprises fabriquent divers types de bottes qui sont faciles a chausser, durables et que la plupart des chiens acceptent volontiers de porter. 

Si les signes d’inconfort ou de boiterie persistent, ou si vous décelez des symptômes d’irritation de la peau, votre chien pourrait souffrir d’une affection plus grave, comme l’arthrite ou une infection cutanée; le cas échéant, il faut consulter votre vétérinaire.