CVMA | Documents | Les produits contre les puces et les tiques peuvent être toxiques pour les chats
CVMA-ACMV

Les produits contre les puces et les tiques peuvent être toxiques pour les chats

Le 12 mai 2014

Malheureusement, chaque année, beaucoup de chats arrivent dans les cliniques vétérinaires souffrant d’une température élevée et de tremblements et même de crises d’épilepsie. Ces chats peuvent avoir été traités à l’aide de produits contre les puces et les tiques qui sont destinés aux chiens. Une dose partielle ou intégrale destinée aux chiens peut être très dangereuse pour la santé des chats. 

La toxicité des produits antipuces et anti-tiques pour chiens constitue une urgence médicale. Plus les tremblements du chat durent longtemps, plus il y a des risques qu’il subisse des dommages permanents (y compris la mort). Si vous avez utilisé un produit contre les puces et les tiques qui est destiné aux chiens, appelez immédiatement votre vétérinaire ou la clinique vétérinaire d’urgence la plus près. Lavez rapidement le chat avec de l’eau savonneuse tiède pour enlever le produit de la fourrure, car ce sont fréquemment les produits de perméthrine à appliquer ou à verser localement qui causent des problèmes. Ne séchez même pas votre chat—enveloppez-le plutôt dans une serviette et rendez-vous immédiatement à la clinique vétérinaire pour obtenir de l’aide. 

Si le chat est traité rapidement, les chances de rétablissement sont excellentes. Votre vétérinaire lui donnera des médicaments intraveineux pour diminuer la température et l’activité motrice et peut-être un médicament liant qui aidera le chat à éliminer la toxine. Ce traitement procurera de l’hydratation jusqu’à ce que le chat puisse de nouveau manger et boire par lui-même.  

Les signes peuvent varier de légers à très graves selon la dose, l’état de santé et l’âge du chat ainsi que le type de produits chimiques. Ceux qui restent sans soins pendant une longue période de temps, ou ceux qui ont reçu des doses pour grands chiens, pourraient mourir même s’ils ont été traités. Une hospitalisation d’au moins 24 heures est habituellement requise pour permettre au chat d’éliminer la toxine.

Il est important de bien lire les directives sur l’emballage du produit au magasin. Des produits pour  chiens ne devraient jamais être utilisés pour les chats, car les chats ne possèdent pas certains des principaux enzymes de maturation dans leur foie qui sont présents chez d’autres espèces. Les chats doivent être tenus à distance des colliers anti-tiques pour chiens, car ils peuvent lécher la substance chimique qui pénétrera ensuite dans leur système.

Les chats ne sont pas de petits chiens. Les médicaments devraient seulement être administrés à ces animaux uniques sous surveillance vétérinaire. Des produits approuvés et testés par des vétérinaires sont disponibles pour les chats et ils offrent de solides assurances du point de vue des essais d’innocuité. Il est très rare d’observer des effets secondaires avec les produits pour chats homologués par les vétérinaires.
 
Conseils pour la prévention des puces et des tiques chez les chats :

  • Utilisez seulement des produits approuvés pour les chats. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire pour obtenir des recommandations de produits.
  • Lisez attentivement l’étiquette avant d’utiliser un produit afin de veiller à ce qu’il soit sûr pour les chats.
  • Obtenez immédiatement de l’aide si votre chat manifeste de l’abattement ou des tremblements ou s’il a des crises d’épilepsie.