CVMA | Documents | Maladie de Lyme
CVMA-ACMV

Maladie de Lyme

Le 19 juillet 2016

Maladie de Lyme

Qu’est-ce que la maladie de Lyme?

La maladie de Lyme est causée par une bactérie, Borrelia burgdorferi, transmise par les tiques que l'on retrouve couramment sur les cerfs de Virginie et les rongeurs sauvages. La tique transmet la bactérie en l’injectant lorsqu’elle mord un humain ou un animal. Ce transfert peut se produire après aussi peu que 24 heures après qu’elles se soient nourries. Précisons que ce ne sont pas toutes les tiques qui sont porteuses de la bactérie qui cause la maladie de Lyme. La tique à pattes noires ou tique du cerf, qui est connue sous le nom latin d’Ixodes scapularis, est la principale espèce de tiques qui peut transmettre la bactérie causant la maladie de Lyme. Sur la côte ouest, la tique occidentale aux pattes noires, Ixodes pacificus, peut aussi être en cause.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme?

La plupart des chiens (de 90 à 95 pour cent) qui sont infectés ne seront pas malades. Leur corps éliminera la bactérie et ils ne développeront aucun problème. Toutefois, certains chiens pourront être malades. Ils pourront manifester des signes subtils, notamment une démarche rigide avec un dos courbé, la sensibilité au toucher, une fièvre, un manque d’appétit, l’abattement ainsi que l’inflammation des articulations et des ganglions lymphatiques. Les symptômes de la maladie de Lyme se produisent habituellement quelques semaines après une morsure.

À quelle fréquence mon chien devrait-il être testé pour la maladie de Lyme?

Le besoin d’un test sera déterminé par le style de vie de votre chien et votre emplacement géographique, mais, le plus souvent, le test est réservé aux chiens qui manifestent des symptômes pouvant indiquer la maladie de Lyme. Une discussion avec votre vétérinaire concernant les facteurs de risque de votre chien pourra vous aider à déterminer si votre animal doit subir un test. Il sera important de connaître la prévalence de cette maladie dans votre région et les endroits que vous fréquentez avec votre animal de compagnie afin de déterminer la nécessité d’un test et les mesures de prévention que vous choisirez en consultation avec votre vétérinaire.

Comment puis-je protéger mon chien contre la maladie de Lyme?

La meilleure prévention consiste à éviter les régions infestées par les tiques. Après avoir marché dans l’herbe, passez vos mains sur la fourrure du chien afin de détecter des tiques tout en portant une attention particulière aux oreilles, à la tête, au cou, au ventre et aux pattes. Il est peut-être très difficile d’identifier les nymphes et les tiques immatures sur votre animal parce qu’elles sont minuscules. Un peigne à dents fines pourra vous aider à les enlever. De plus, des médicaments préventifs efficaces sont offerts par votre vétérinaire pour aider à protéger votre animal contre les tiques. Il faut signaler que beaucoup de traitements préventifs permettent à la tique de mordre et, lorsqu’elle boit le sang, elle consomme le médicament qui la tuera et lui fera lâcher prise. Les fabricants des produits ne peuvent pas fournir une protection garantie à 100 % contre l’infection par la maladie de Lyme, mais ces produits sont considérés comme étant très efficaces. La vaccination contre la maladie de Lyme devrait être envisagée pour les animaux de compagnie qui habitent dans des régions endémiques (les régions ayant des populations établies de tiques porteuses de la maladie de Lyme) ou qui voyagent dans des régions où la maladie de Lyme est prévalente. 

Comment dois-je enlever une tique de mon chien?

À l’aide d’une pince à épiler ou d’un outil à tiques, saisissez soigneusement la tête et la bouche des tiques le plus près de la peau que possible et retirez doucement la tique. Il faut prendre soin de ne pas faire pivoter la tique ni de l’écraser.

Mise à jour sur la maladie de Lyme au Canada

Les populations de tiques sont en hausse au Canada. En 1990, des tiques porteuses de la bactérie Borrelia se trouvaient seulement dans certaines régions du sud de l’Ontario (comme Long Point et Turkey Point). Aujourd’hui, elles ont été identifiées dans d’autres régions du sud et de l’est de l’Ontario, en Nouvelle-Écosse, dans le sud-est du Manitoba et au Nouveau-Brunswick. Des tiques porteuses de Borrelia ont récemment été identifiées en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, au Québec et en Alberta. Avec le réchauffement climatique, on prévoit que les tiques se déplaceront vers le nord dans un rayon de 15 à 30 km par année et qu’elles amèneront avec elles les maladies transmises par les tiques, dont la maladie de Lyme.

 

(3.11.2016)

Réviseurs :
Dre Kathleen Cavanagh, rédactrice en ligne, ACMV
Dr J. Scott Weese, Chaire de recherche du Canada sur les zoonoses