CVMA | Documents | Les nombreux avantages de la stérilisation des animaux
CVMA-ACMV

Les nombreux avantages de la stérilisation des animaux

Le 23 octobre 2012

La stérilisation est le terme communément utilisé pour l’« ovariohystérectomie », l’enlèvement chirurgical de l’ensemble du système de reproduction incluant l’utérus et les ovaires. (Le terme s’applique aux deux sexes et peut être utilisé pour décrire l’ovariohystérectomie chez les femelles et la castration chez les mâles).

La stérilisation élimine bon nombre des problèmes associés aux gestations. La stérilisation est toujours la seule méthode sûre et fiable de contrôler des naissances chez les chiens et les chats. Les sociétés de protection des animaux et les refuges pour animaux débordent d’animaux errants et abandonnés et la stérilisation est une façon importante dont nous pouvons être des propriétaires responsables d’animaux de compagnie et ne pas contribuer au problème de surpopulation.

La stérilisation d’un animal de compagnie garantira que les problèmes associés aux chaleurs sont évités. Par exemple, chez les chiennes, les pertes de sang s’écoulant de la vulve, qui peuvent persister pendant de deux à trois semaines durant chaque période de chaleurs, peuvent laisser des taches de sang autour de la maison. Ce problème est de plus compliqué par le fait que les animaux doivent être gardés à l’intérieur ou être supervisés de près lorsqu’ils sont à l’extérieur afin de prévenir les approches non désirées des mâles. Chez les chattes, la vocalisation excessive et les comportements associés aux chaleurs sont aussi évités une fois que la stérilisation est réalisée. Si elles ne s’accouplent pas, les chiennes peuvent aussi vivre une « fausse gestation », un état lorsqu’elles croient qu’elles attendent une portée et manifestent l’éventail complet des symptômes, avec les gémissements, l’agitation et la lactation, même lorsqu’il n’y a aucune gestation.

Les chiennes s’exposent à un risque accru de problèmes médicaux potentiellement mortels plus tard dans la vie si elles ne sont pas stérilisées. Par exemple, il y a un risque dangereusement élevé de contracter des infections de l’utérus chez les femelles âgées non stérilisées. Ces infections sont souvent potentiellement mortelles et, dans beaucoup de cas, le traitement privilégié est l’ablation chirurgicale de l’utérus.

La stérilisation d’une chienne avant ses premières chaleurs réduit grandement le risque de tumeurs mammaires. Des études ont démontré que les risques de contracter le cancer du sein chez les chiennes augmentent significativement avec chaque cycle de chaleurs successif jusqu’à l’âge de deux ans. Après l’âge de deux ans, la stérilisation n’a pas vraiment d’incidence sur le cancer du sein, quoiqu’il y ait toujours des avantages associés à la stérilisation. Il n’est non plus nécessaire que l’animal ait une portée ou des chaleurs pour développer sa personnalité.

La stérilisation n’engendrera pas des changements négatifs chez votre animal de compagnie. En effet, la chirurgie ne cause l’embonpoint ni la paresse. L’obésité des animaux est habituellement attribuable à des portions excessives et à un manque d’exercice. De même, la stérilisation ne modifie pas la personnalité ni le tempérament d’un animal, pour le meilleur ou pour le pire.

La stérilisation est une intervention chirurgicale très sûre. Beaucoup de propriétaires retardent l’opération parce qu’ils s’inquiètent du bien-être de leur animal (c.-à-d., des risques esthétiques ou chirurgicaux). Vous devriez discuter de ces préoccupations avec votre vétérinaire.