CVMA | Documents | Médecine vétérinaire des animaux aquatiques - Énoncé de position
CVMA-ACMV

Médecine vétérinaire des animaux aquatiques - Énoncé de position

Le 21 janvier 2016

Position

« L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) reconnaît que les vétérinaires sont chargés de réaliser les activités qui contribuent à la santé et au bien-être des espèces aquatiques destinées à l’alimentation, comme pour les autres espèces d’animaux. De plus, l’ACMV reconnaît la contribution des professionnels des animaux aquatiques et des experts techniques à cet égard. »

L’ACMV a adopté la position selon laquelle les vétérinaires doivent assumer un rôle de leadership dans la gestion de la santé et du bien-être des espèces aquatiques, y compris la prévention et le contrôle des maladies, le diagnostic des maladies et la mise en œuvre de programmes de biosécurité ainsi que de salubrité des aliments. L’ACMV appuie les vétérinaires dans l’utilisation, la prescription et la distribution appropriées et judicieuses de produits thérapeutiques, de vaccins et d’autres produits de santé connexes.

L’ACMV appuie la participation des vétérinaires à des activités de salubrité alimentaire et d’inspection des produits dérivés de la production d’animaux aquatiques, semblables à celles mises en œuvre pour les autres animaux d’élevage destinés à la consommation.

L’ACMV encourage les programmes de formation continue, les programmes de gestion de la santé ainsi que les curriculums axés sur les espèces d’animaux aquatiques et l’aquaculture dans les collèges de médecine vétérinaire.

Contexte

  1. Les vétérinaires jouent un rôle crucial dans la santé et le bien-être des animaux, y compris les espèces aquatiques.
  1. Les vétérinaires jouent un rôle crucial en vue d’assurer la salubrité des produits de l’aquaculture pour la consommation humaine et de veiller à ce qu’ils respectent les normes de certification du commerce international. Ce travail exige aussi des contributions du gouvernement et du secteur privé ainsi que des professionnels de la santé des animaux aquatiques et d’autres partenaires.
  1. La production des animaux aquatiques est un vaste secteur qui connaît une croissance rapide et touche un éventail d’espèces vertébrées et invertébrées, dont les poissons, les crustacés et les mollusques, dans les secteurs de l’aquaculture et des pêches destinées à la consommation. Elle comprend aussi des mammifères marins, des reptiles, des amphibiens, des espèces ornementales et autres, même si toutes ces espèces ne sont pas incluses dans la portée du présent énoncé de position.
  1. Les médecins vétérinaires canadiens exercent la médecine des animaux aquatiques dans divers domaines, notamment : le traitement d’animaux pour des clients particuliers, des piscicultures commerciales, des alevinières d’amélioration des stocks, des installations de recherche et d’enseignement universitaires, des parcs marins municipaux et des programmes réglementaires gouvernementaux qui touchent les disciplines de la médecine vétérinaire se rapportant aux diagnostics cliniques, à la pathologie, à la pharmacologie, à la vaccinologie, à l’épidémiologie, à la médecine préventive, à la médecine des animaux de laboratoire, à la toxicologie ainsi qu’à l’inspection et à la réglementation relatives aux fruits de mer.
  1. Les consommateurs canadiens, les éleveurs d’animaux destinés à l’alimentation et les partenaires commerciaux comptent sur les vétérinaires pour avoir recours aux médicaments appropriés afin de traiter leurs animaux et de garantir la salubrité des aliments d’origine animale.
  1. Les médecins vétérinaires jouent un rôle essentiel dans le cadre des programmes régionaux et nationaux de surveillance de la santé et des maladies des animaux aquatiques et le commerce international des fruits de mer.
  1. Les vétérinaires contribuent à la production durable d’animaux aquatiques et ils participent à la protection de l’environnement aquatique et des stocks sauvages, à la protection de la santé publique ainsi qu’au développement socio-économique.
  1. L’ACMV et les médecins vétérinaires des animaux aquatiques appuient le Programme national sur la santé des animaux aquatiques (PNSAA) et travaillent activement afin d’assurer que les politiques, les programmes, les règlements et les lois sur les animaux aquatiques, actuellement en vigueur ou en cours d’élaboration, fassent appel à la profession et soient conformes aux politiques, programmes, règlements et lois de l’Agence canadienne d’inspection des aliments sur les animaux « terrestres » actuellement en vigueur. Au besoin, l’ACMV interpellera aussi les organes des gouvernements fédéral et provinciaux afin de fournir des conseils relativement à des politiques et des lois appropriées sur la santé des animaux aquatiques.

(Révisé en novembre 2015)

[1]  Pour les besoins du présent énoncé de position, « animal aquatique » fait référence à toute espèce aquatique destinée à l’alimentation, à l’exception des mammifères marins.