CVMA | Documents | COMMUNIQUÉ DE PRESSE : L’Association canadienne des médecins vétérinaires obtient des statistiques sur l’intoxication au cannabis chez les animaux de compagnie au Canada
CVMA-ACMV

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : L’Association canadienne des médecins vétérinaires obtient des statistiques sur l’intoxication au cannabis chez les animaux de compagnie au Canada

Le 26 août 2019

Ottawa, Ontario – L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) a récemment reçu des statistiques sur l’intoxication au cannabis chez les animaux de compagnie au Canada fournies par le service d’assistance téléphonique Pet Poison Helpline aux États-Unis.

Entre le 1er janvier 2016 et le 30 juin 2019, 179 incidents d’exposition d’animaux de compagnie au cannabidiol (CBD) et au cannabis (contenant du THC) ont été signalés au Canada. Le cannabidiol est un composant du cannabis, mais seul, il ne provoque pas d’état d’euphorie. Le THC (tétrahydrocannabinol) est le principal constituant psychoactif du cannabis.

Plus de 90 % des cas signalés concernaient des chiens, et une évaluation vétérinaire a été recommandée pour la plupart des animaux. Aucun cas de mortalité n’a été signalé.

Au total, 64 cas ont été rapportés en 2018, comparativement à 54 au cours des sept premiers mois de 2019 – ce qui porte à croire que 2019 affichera une forte augmentation par rapport à l’année précédente.

Les données du service Pet Poison Helpline (Minneapolis, Minnesota, États-Unis) proviennent des appels de propriétaires d’animaux de compagnie et de professionnels vétérinaires qui sollicitent des conseils d’experts pour un animal potentiellement intoxiqué. Les demandes d’information peuvent être médicalement justifiées ou non, en particulier lorsqu’elles proviennent de propriétaires d’animaux, et ne sont pas nécessairement associées à un diagnostic confirmé d’intoxication (c’est-à-dire que certains signes cliniques peuvent ne pas être liés au produit toxique signalé). Le Canada n’a pas de registre national des cas d’intoxication des animaux de compagnie, et de nombreux médecins vétérinaires canadiens ne signalent pas les intoxications à l’échelle nationale. Bien que les statistiques du service Pet Poison Helpline soient significatives, le nombre de cas d’ingestion accidentelle de cannabis est en réalité beaucoup plus élevé.

Le service Pet Poison Helpline a enregistré une augmentation de 448 % des appels liés au cannabis (en provenance des États-Unis et du Canada) au cours des six dernières années*.

L’ACMV continue de plaider pour que les mises en garde des étiquettes des produits du cannabis incluent les animaux de compagnie et pour que les médecins vétérinaires soient ajoutés à la liste des professionnels autorisés à prescrire le cannabis à des fins médicales. L’ACMV préconise la surveillance vétérinaire afin d’assurer l'utilisation sécuritaire et responsable de ces produits.

Cliquez ici pour lire la récente lettre que l’ACMV a fait parvenir à Santé Canada au sujet de sa consultation sur le cannabis comestible, les extraits et le cannabis pour usage topique (en anglais seulement).

*https://www.petpoisonhelpline.com/pet-safety-tips/marijuana-toxicity-pets/
 

– 30 –


L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) est la voix nationale et internationale des 12 500 médecins vétérinaires du Canada et elle assure le leadership et la défense des intérêts de la médecine vétérinaire. Visitez le site veterinairesaucanada.net pour en savoir plus sur l’ACMV.  

Personne-ressource :
Lori Tarbett, Association canadienne des médecins vétérinaires
613-236-1162, poste 128
ltarbett@cvma-acmv.org