CVMA | Documents | Stérilisation des chiens et des chats - Énoncé de position
CVMA-ACMV

Stérilisation des chiens et des chats - Énoncé de position

Le 13 août 2019

Position

L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) recommande fortement que tous les chiens et les chats qui ne font pas partie d’un programme d’élevage responsable soient stérilisés avant l’âge de la maturité sexuelle, sauf s’il y a des bienfaits, qui peuvent être justifiés scientifiquement, pour la santé ou le comportement qui pourraient être obtenus en retardant l’intervention.

Contexte

  • L’ACMV appuie tous les efforts d’éducation afin de promouvoir une possession responsable des animaux de compagnie. La prévention des accouplements non planifiés (qui s’accomplit de façon permanente en stérilisant les animaux de compagnie) fait partie intégrante du devoir d’un propriétaire responsable.
  • La stérilisation des chiens et des chats comporte aussi des bienfaits pour la santé et le comportement, tels que la réduction du risque de maladies et des comportements indésirables qui sont influencés par les hormones de reproduction.
  • La décision du propriétaire de stériliser son animal de compagnie, y compris le moment de cette intervention, devrait être prise en consultation avec un médecin vétérinaire autorisé après une évaluation de chaque patient.
  • L’ACMV préconise la stérilisation prépubertaire des chats.
  • L’ACMV préconise la stérilisation prépubertaire des chiens, sauf lorsqu’il y a des raisons factuelles valables pour retarder l’intervention.
  • L’ACMV préconise la réalisation de nouvelles recherches sur les données préliminaires qui pourraient suggérer que les races canines grandes et géantes bénéficient d’une stérilisation après la fermeture des plaques de croissance.
  • Dans les refuges d’animaux, l’ACMV appuie la stérilisation des chiens et des chats avant l’adoption.

Contexte

  1. Dans le présent document, la stérilisation est définie comme l’enlèvement chirurgical des gonades (testicules ou ovaires, ce qui pourrait aussi inclure l’enlèvement de l’utérus) chez les chiens et les chats mâles et femelles. C’est une méthode de contraception qui a aussi l’avantage de prévenir des maladies du système reproducteur (1).
  1. L’ACMV estime que la stérilisation chirurgicale des chiens et des chats est une intervention vétérinaire. À ce titre, toutes les interventions de stérilisation doivent respecter des techniques chirurgicales et aseptiques vétérinaires sûres avec un contrôle de la douleur adéquat afin de minimiser les complications (2).
  1. L’ACMV appuie tous les efforts d’éducation afin de promouvoir la possession responsable des animaux. La prévention des accouplements non planifiés est essentielle pour contrôler la surpopulation des animaux de compagnie et représente un comportement important des propriétaires responsables.
  1. La stérilisation avant la maturité sexuelle réduit l’incidence des maladies causées par les hormones de reproduction, diminue le taux des complications chirurgicales et écourte la durée du rétablissement et de la guérison (3,4). La recherche montre une réduction significative des tumeurs des glandes mammaires chez les chiennes et les chattes stérilisées avant la maturité sexuelle (3-5). La pyométrite et les autres maladies utérines ou ovariennes peuvent aussi être prévenues avec l’ablation de ces organes chez les chiennes et les chattes.
  1. Les bienfaits de la stérilisation prépubertaire des chats mâles comprennent la prévention de la naissance d’autres chatons qui contribuent à la crise de surpopulation ainsi que la réduction du marquage urinaire et d’autres formes de comportement agressif (5,6). Les comportements influencés par les hormones de reproduction des chats mâles, dont le marquage urinaire, les rendent indésirables comme animaux familiers et sont une raison fréquente d’abandon aux refuges (3).
  1. Pour les chiens mâles, en plus de prévenir les gestations non désirées, la stérilisation réduit certains comportements indésirables comme l’agression entre mâles, le marquage urinaire, le montage et le comportement d’errance (3,7). La stérilisation des chiens mâles peut aussi prévenir la plupart des types de maladies de la prostate (p. ex., l’hyperplasie et la prostatite), à l’exception des cancers de la prostate et des kystes paraprostatiques (8).
  1. Il y a des études qui suggèrent un impact négatif de la stérilisation prépubertaire. Ces études portent sur certaines anomalies de développement des os, l’incontinence du sphincter urinaire, des cancers et des comportements indésirables chez certaines races canines grandes et géantes, particulièrement si les chiens sont stérilisés avant la pleine maturité (9-12). De nouvelles recherches sont nécessaires afin d’explorer ces questions, car les données actuelles sont conflictuelles, peu de races ont été étudiées et la plupart sont des études rétrospectives. Il existe aussi une absence d’études longitudinales et de cas-témoins.
  1. L’ACMV appuie fortement la stérilisation, avant l’adoption, des chats et des chiens dans les refuges d’animaux afin de prévenir les contributions continues aux problèmes de surpopulation d’animaux de compagnie. De faibles taux d’observance ont été signalés pour les programmes de stérilisation après l’adoption dans les refuges (4). Le taux d’abandon des propriétaires augmente pour les chiens et les chats sexuellement intacts (4,13).
  1. La vasectomie et la ligature des trompes sont des formes de stérilisation, mais n’enlèvent pas les gonades. Ce sont des interventions chirurgicales qui ne présentent pas de bienfaits additionnels pour l’animal en vue de prévenir les maladies causées par les hormones de reproduction, car les hormones sont toujours produites. Ces techniques n’offrent pas non plus l’avantage supplémentaire de prévenir les comportements indésirables attribuables aux hormones de reproduction (p. ex., agression entre mâles, marquage urinaire, montage et errance). Par conséquent, ces chirurgies ne sont pas communément réalisées par les médecins vétérinaires et elles ne sont pas recommandées par l’ACMV.
  1. L’ACMV appuie la recherche sur des méthodes de stérilisation non chirurgicales qui sont sûres et efficaces. Cependant, la recherche préliminaire sur l’immunocontraception (c.-à-d., la vaccination), la castration chimique (p. ex., la stérilisation par zinc et chlorure de calcium) et les traitements hormonaux (p. ex., GnRH) n’ont pas permis d’obtenir un produit approuvé qui est toujours sûr et efficace et peut être commercialisé pour usage clinique (14-16).

Bibliographie

  1. HOWE, L.M. « Surgical methods of contraception and sterilization », Theriogenology, 2016, vol. 66, p. 500-509. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16716381 Dernière consultation le 19 décembre 2018.
  1. ASSOCIATION CANADIENNE DES MÉDECINS VÉTÉRINAIRES. Interventions chirurgicales – Énoncé de position. Le 16 juillet 2014. Disponible au : https://www.veterinairesaucanada.net/documents/interventions-chirurgicales-veterinaires Dernière consultation le 19 décembre 2018.
  1. ROOT KUSTRITZ, M.V. « Determining the optimal age for gonadectomy of dogs and cats », J Am Vet Med Assoc, 2007, vol. 231, p. 1665-1675. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18052800 Dernière consultation le 19 décembre 2018.
  1. BUSHBY, P.A. et B. GRIFFIN. « Veterinary medicine: An overview of pediatric spay and neuter benefits and techniques », dvm360, février 2011. Disponible au : http://veterinarymedicine.dvm360.com/overview-pediatric-spay-and-neuter-benefits-and-techniques Dernière consultation le 19 décembre 2018.
  1. HOWE, L.M., M.R. SLATER, H.W. BOOTHE et al. « Long-term outcome of gonadectomy performed at an early age or traditional age in cats », J Am Vet Med Assoc, 2000, vol. 217, p.1661-1665. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11110455 Dernière consultation le 19 décembre 2018.
  1. SPAIN, C.V., J.M. SCARLETT et K.A. HOUPT. « Long-term risks and benefits of early-age gonadectomy in cats », J Am Vet Med Assoc, 2004, vol. 224, p. 372-379. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14765796 Dernière consultation le 19 décembre 2018.
  1. NEILSON, J.C., R.A. ECKSTEIN et B.L. HART. « Effects of castration on problem behaviors in male dogs with reference to age and duration of behavior », J Am Vet Med Assoc, 1997, vol. 211, p. 180-182. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9227747 Dernière consultation le 19 décembre 2018.
  1. KUTZLER, M.A. Prostatic Disease, in Small Animal Soft Tissue Surgery (Monnet, E., éd.), Chichester, Royaume-uni, John Wiley & Sons, 2012. Disponible au : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/9781118997505.ch66/summary Dernière consultation le 16 mai 2019.
  1. HART, B.L., L.A. HART, A.P. THIGPEN et N.H. WILLITS. « Neutering of German Shepherd Dogs: Associated joint disorders, cancers and urinary incontinence », Veterinary Medicine and Science, 2016, vol. 2, p. 191-199. Disponible au : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/vms3.34/full Dernière consultation le 16 mai 2019.
  1. GOB, C.S. « Age of Neutering in Large and Giant Breed Dogs », Clinicians Brief, août 2016, p. 19-23. Disponible au : https://www.cliniciansbrief.com/article/age-neutering-large-giant-breed-dogs Dernière consultation le 16 mai 2019.
  1. HART, B.L., L.A. HART, A.P. THIGPEN et N.H. WILLITS. « Long-term health effects of neutering dogs: Comparison of Labrador retrievers with golden rretrievers », PLoS ONE, 2014, 9:e102241. Disponible au : https://doi.org/10.1371/journal.pone.0102241 Dernière consultation le 16 mai 2019.
  1. DUFFY, D.L. et J.A. SERPELL. « Non-reproductive effects of spaying and neutering on behavior in dogs », Proceedings of the Third International Symposium on Non-Surgical Contraceptive Methods for Pet Population Control. Alexandria, Virginie. Novembre 2006. Disponible au : http://www.naiaonline.org/uploads/WhitePapers/EarlySNAndBehaviorDuffySerpell.pdf Dernière consultation le 16 mai 2019.
  1. ASSOCIATION OF SHELTER VETERINARIANS. Position Statement. Early-Age Spay-Neuter of Dogs and Cats. Février 2014. Disponible au : http://www.sheltervet.org/assets/docs/position-statements/earlyagespayneuter.pdf Dernière consultation le 19 décembre 2018.
  1. KUTZLER, M. et A. WOOD. « Non-surgical methods of contraception and sterilization », Theriogenology, 2006, vol. 66, p. 514-525. Disponible au : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16757019 Dernière consultation le 19 décembre 2018.
  1. ROOT KUSTRITZ, M.V. « Nonsurgical contraceptives for dogs and cats (Proceedings) », dvm360, mai 2011. Disponible au : http://veterinarycalendar.dvm360.com/nonsurgical-contraceptives-dogs-and-cats-proceedings Dernière consultation le 19 décembre 2018.
  1. Literature on Calcium Chloride Sterilization for Veterinarians. CaClCa. Disponible au : http://www.calciumchloridecastration.com/literature-calcium-chloride-sterilization-veternarians/ Dernière consultation le 19 décembre 2018.

(Révisé du juin 2019)