CVMA | Documents | La stérilisation des chiens mâles
CVMA-ACMV

La stérilisation des chiens mâles

Le 23 octobre 2012

La stérilisation (appelée « castration » quand il s’agit d’un mâle) est recommandée pour tous les chiens, à l’exception de ceux qui servent à la reproduction, ou quand le vétérinaire le déconseille.

La castration présente une foule d’avantages pour le chien. Ainsi, l’intérêt sexuel des chiens castrés pour les femelles diminue après 6 à 12 mois, de même que la mauvaise habitude de « monter » les gens. Les épisodes d’agressivité envers d’autres mâles cessent dans 60 p. 100 des cas. Les fugues sont aussi réduites dans 90 p. 100 des cas. Quant au marquage du territoire dans la maison, il diminue dans la moitié des cas.

La castration comporte de nombreux bienfaits pour la santé. L’incidence des adénomes périanaux (des tumeurs qui se développent dans la région rectale) et des tumeurs aux testicules est nulle. On note aussi une diminution de l’incidence des hernies périanales.

De plus, grâce à la castration, l’incidence des problèmes de la prostate est grandement réduite (hyperplasie prostatique, prostatite et cancer). Chez les chiens non castrés, l’incidence de ces maladies est très élevée.

Soulignons que la castration ne change pas la personnalité de l’animal, ni les capacités d’un chien de travail. Elle peut contribuer légèrement à l’obésité (dans environ 10 p. 100 des cas) ou à la réduction de l’activité physique. La castration ne modifie en rien le lien entre le propriétaire et son animal.