CVMA | Documents | COMMUNIQUÉ DE PRESSE : L’ACMV explore les avantages, les inconvénients et les conséquences de la télésanté sur le bien-être animal
CVMA-ACMV

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : L’ACMV explore les avantages, les inconvénients et les conséquences de la télésanté sur le bien-être animal

Le 17 juillet 2019

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 L’Association canadienne des médecins vétérinaires explore les avantages, les inconvénients et les conséquences de la télésanté sur le bien-être animal

Toronto (Ontario) – L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) a exploré les enjeux et les défis en lien avec la télésanté et le bien-être animal en médecine vétérinaire lors du Forum sur les enjeux mondiaux qui s’est déroulé le 16 juillet durant le congrès de la World Small Animal Veterinary Association (WSVA) / ACMV qui s’est tenu à Toronto, en Ontario.

« Il est essentiel que la médecine vétérinaire, en parallèle à la médecine humaine, explore les conséquences positives et négatives de la télémédecine dans la pratique générale et spécialisée », dit la Dre Terri Chotowetz, présidente 2018-2019 de l’ACMV. « Avec la croissance de la demande pour des soins de pointe qui sont opportuns et hautement spécialisés pour les animaux, il semble logique que la collectivité médicale vétérinaire se tourne vers la télémédecine pour répondre à ces besoins et offrir des soins de la meilleure qualité possible à nos patients. » 

Le Forum sur les enjeux mondiaux de l’ACMV : Télésanté et bien-être animal – Avantages, inconvénients et conséquences pour les patients vétérinaires a entendu les points de vue de trois médecins vétérinaires lors d’un atelier en après-midi qui a présenté différentes perspectives sur le sujet. 

  • La Dre Heather Bacon, gestionnaire de l’éducation sur le bien-être vétérinaire et le rayonnement au Jeanne Marchig International Centre for Animal Welfare Education de l’Université d’Édimbourg, a présenté l’expérience du Royaume-Uni en télémédecine, notamment les domaines de préoccupation pour la profession ainsi que les conséquences sur l’éthique vétérinaire et le bien-être animal pour la mise en œuvre de la télésanté dans le cadre du portefeuille existant de services vétérinaires.
  • Jan Robinson, registraire et directrice générale, de l’Ordre des vétérinaires de l’Ontario, a communiqué l’historique, les attentes et les défis continus en lien avec les risques pour la pratique et les mesures de précaution nécessaires dans ce domaine d’un point de vue de la réglementation.
  • Et, enfin, la Dre Lori Teller de l’Université Texas A & M, a parlé de la façon dont certains médecins vétérinaires en pratique des petits animaux et des animaux destinés à l’alimentation aux États-Unis intègrent la télésanté afin d’offrir des services médicaux vétérinaires et a présenté les ressources de l’American Veterinary Medical Association pour les médecins vétérinaires qui sont intéressés à intégrer des soins virtuels dans leur établissement ainsi que les dernières recommandations législatives et réglementaires dans ce domaine.

Tenu du 16 au 19 juillet 2019, le congrès de la WSAVA/ACMV a réuni plus de 2 000 professionnels vétérinaires provenant de toutes les régions du monde afin d’assister au seul congrès national multi-espèces du Canada.  

Les autres événements organisés incluaient le Sommet de l’ACMV qui a exploré La norme d’excellence en matière de bien-être animal – Impact positif et négatif sur les animaux et les médecins vétérinaires, l’annonce du nouveau président de l’ACMV et la cérémonie de remise des prix de l’ACMV qui a reconnu des personnes et des groupes pour leurs contributions exceptionnelles à la médecine vétérinaire.

Le congrès a présenté plus de 100 conférenciers nationaux et internationaux chevronnés afin d’aborder des sujets portant sur les animaux de compagnie, les ruminants, les équidés, les bovins, le bien-être animal et plus encore. 

L’ACMV est la voix nationale et internationale de plus de 12 500 médecins vétérinaires au Canada. Le congrès a été organisé en partenariat avec la World Small Animal Veterinary Association (WSAVA).

– 30 –

L’ACMV est la voix nationale et internationale des médecins vétérinaires du Canada et elle assure le leadership et la défense des intérêts de la médecine vétérinaire. Visitez veterinairesaucanada.net pour en apprendre davantage à propos de l’ACMV.

Personne-ressource :   
Lori Tarbett, Association canadienne des médecins vétérinaires
613-236-1162, poste 128 (bureau)
613-697-0762 (cel.)
ltarbett@cvma-acmv.org