CVMA | Documents | Animaux d’assistance
CVMA-ACMV

Animaux d’assistance

Le 28 avril 2005

Les animaux d’assistance procurent une aide inestimable en facilitant les tâches quotidiennes des personnes éprouvant des difficultés et ils sont à la disposition de leur maître 24 heures sur 24. Ces animaux serviables (pour la plupart des chiens) sont des partenaires qui travaillent constamment pour aider aidant les personnes à vivre une vie indépendante, et, de plus, les animaux d’assistance sont des compagnons fidèles! Des liens très forts unissent un animal d’assistance à son maître.

L’entraînement d’un animal d’assistance exige la sélection minutieuse d’un jeune candidat approprié, le placement dans un foyer d’accueil qui lui prodiguera des soins durant les premiers mois, et enfin, un entraînement intensif qui l’aidera à s’acquitter à la perfection de certaines tâches d’assistance. La dernière phase du dressage des animaux dure environ de six à douze mois. Une fois qu’un animal est dressé, il suivra des séances d’orientation avec sa nouvelle famille d’humains.

Les animaux d’assistance effectuent des tâches d’aide calmement et efficacement dans des circonstances parfois très difficiles. Ces animaux se concentrent sur la tâche du moment même dans des foules bruyantes, une circulation intense, des conditions glissantes ou par mauvais temps. Leur loyauté est récompensée par beaucoup d’affection et ils sont heureux parce qu’ils doivent relever un défi tous les jours. Les animaux d’assistance semblent tirer de la fierté d’un travail bien fait. Certains organismes financent tous les coûts associés à l’entraînement d’un tel animal. Par ailleurs, les chiens d’accompagnement sont autorisés par la loi à pénétrer dans des établissements publics ou des véhicules de transport en commun, y compris les trains et les autobus.

Si vous rencontrez une personne avec un chien-guide portant la veste « en formation », ne l’approchez pas et ne le flattez pas sans le consentement préalable du dresseur. Vu que le dressage du chien est très structuré, il est possible que vous dérangiez le chien à ce stade particulier de l’entraînement. Beaucoup de races de chiens peuvent être utilisées comme chiens d’assistance, mais les Golden Retrievers et Labrador Retrievers sont des choix très populaires.

Voici quelques exemples de certains animaux qui suivent un dressage spécialisé et les précieux services qu’ils offrent à leurs maîtres :

Chiens-guides : Aussi communément appelés chiens d’aveugle, ils peuvent aider leurs maîtres aveugles à circuler sur un terrain difficile, à monter et descendre des escaliers, à traverser des intersections achalandées et à marcher le long de sentiers irréguliers.

Poneys-guides : On a réussi à dresser des chevaux miniatures (de 50 à 100 lb ou de 23 à 45 kg) pour faciliter la mobilité et comme chevaux d’aveugle. Ils mesurent moins de 26 po ou 66 cm de haut et ont donc la même taille qu’un grand chien. Ils sont capables d’aider leur maître à éviter les dangers tout comme les chiens! Les ascenseurs, les escaliers roulants, les taxis, les autobus et les escaliers ne représentent pas des obstacles pour ces vaillants travailleurs. Les chevaux miniatures ne répondent pas aux besoins de tous, car ils ont besoin d’un peu plus d’espace qu’un chien. Pour une personne allergique aux chiens, les poneys représentent un excellent choix. Certaines personnes qui ont peur des chiens s’adaptent bien à ces chevaux nains ou miniatures. Les chevaux sont aussi exempts de puces!

Comme les chiens, les poneys-guides sont dressés à demander la porte pour faire leurs besoins et ils portent des chaussettes lorsqu’ils sont dans la maison. Certains dorment même dans le lit de leur maître comme un chat! De plus, leur espérance de vie est habituellement presque trois fois plus longue que celle du chien moyen (environ 35 ans au lieu de 14 ans), alors ils conviennent bien aux personnes qui désirent un compagnon à long terme. Les chevaux sont aussi plus forts et plus stables pour effectuer des tâches de mobilité comme aider leur maître à se lever d’une chaise ou à se rendre au lit. Les poneys sont soumis au même dressage que les chevaux policiers pour faire l’apprentissage du bruit et de l’activité.

Chiens pour malentendants : On peut assigner de nombreuses tâches à ces chiens. Par exemple, si la porte ou le téléphone sonne, ils avertiront leur propriétaire et les dirigeront vers la source du bruit. Les chevaux ne sont pas utiles dans ce type de tâche.

Chiens d’assistance à la mobilité : Pour les personnes dans un fauteuil roulant qui ont une mobilité restreinte, ou pour celles dont les mouvements sont limités, ces animaux peuvent faciliter des tâches routinières comme soulever le récepteur du téléphone, tirer les fauteuils roulants, japper pour avertir leur maître, trouver une personne, fermer et allumer les interrupteurs des lumières et des portes, prendre des serviettes et autres articles et les apporter au maître.

La prochaine fois que vous verrez une personne avec un animal d’assistance dressé, prenez le temps d’apprécier le temps et les efforts consacrés à l’entraînement de ces précieux compagnons. Les animaux jouent de nombreux rôles importants dans notre vie et les animaux d’assistance offrent une aide vitale chaque jour en ne s’attendant qu’à recevoir en retour un foyer affectueux, de la nourriture (peut-être quelques gâteries), de gros câlins et des mots gentils!

De nombreux vétérinaires prodiguent des soins aux animaux d’assistance et votre vétérinaire peut vous communiquer des adresses si vous désirez obtenir de plus amples renseignements sur ces animaux.