CVMA | Documents | Systèmes de logement pour les poules pondeuses - Énoncé de position
CVMA-ACMV

Systèmes de logement pour les poules pondeuses - Énoncé de position

Le 3 juillet 2018

Position

L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) estime que le bien-être des oiseaux devrait être la principale considération prise en compte lors de l’adoption de systèmes de logement pour les poules pondeuses. Afin d’assurer la bonne santé et le bien-être des poules pondeuses, l’ACMV appuie l’évaluation des systèmes de cages enrichies et avec aménagements et des systèmes de colonies sans cages qui sont compatibles avec de bonnes normes de bien-être animal.

Sommaire

  • Le Code de pratiques 2017 du CNSAE exige l’élimination graduelle des systèmes de batteries de cage.
  • L’ACMV considère que les systèmes de cages enrichies et avec aménagements ainsi que les systèmes sans cages devraient être considérés comme des options viables.
  • Des systèmes de cages enrichies et avec aménagements ont été mis au point en se basant sur la recherche scientifique afin de satisfaire aux besoins comportementaux des poules pondeuses tout en conservant les avantages des cages liés à la santé et au bien-être.
  • L’ACMV encourage la recherche et développement sur les systèmes de logement pour les poules pondeuses.
  • La position de l’ACMV sur les systèmes de logement pour les poules pondeuses met l’accent sur le bien-être des oiseaux et la nécessité d’adopter un système de logement qui permet de continuer à considérer toutes les options qui sont compatibles avec de bonnes normes de bien-être animal.

Contexte

  •  Le Code de pratiques du Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage (CNSAE) pour le soin des poules pondeuses (1) contient des exigences qui élimineront graduellement le système traditionnel de batteries de cages et les producteurs devront adopter un système de logement de remplacement. Les options pour les producteurs sont un système de cages enrichies et avec aménagements ou un système de colonies sans cages (y compris des systèmes comme l’élevage en libre parcours, l’élevage au sol, la grange, la volière ou la litière).
  • Le Code, la revue de littérature scientifique connexe (2) et d’autres évaluations savantes (3,4) reconnaissent que tous les systèmes de logement pour les poules pondeuses présentent des avantages et des inconvénients.
  • L’ACMV reconnaît que c’est une position éthique légitime pour les personnes et les organisations de communiquer leur préférence envers le logement des poules dans des systèmes « sans cages » et de la faire valoir. Cependant, du point de vue scientifique et vétérinaire sur le bien-être animal, l’ACMV considère que les systèmes de cages enrichies et avec aménagements représentent aussi une option qui est compatible avec la présence de bonnes normes de santé et de bien-être (4).
  • Les systèmes de cages enrichies et avec aménagements ont été mis au point en se basant sur de la recherche scientifique qui visait à répondre aux besoins comportementaux des poules pondeuses tout en conservant les avantages des cages liés à la santé et au bien-être. Même si les systèmes sans cages offrent aux poules la plus grande possibilité d’exprimer leur plein répertoire de comportements, particulièrement la recherche de nourriture et l’exercice (ce qui produit une plus grande résistance des os), les groupes de taille importante logés dans des systèmes sans cages peuvent être associés à un risque accru de blessures et de mortalités causées par le picage, le cannibalisme et l’étouffement. Le type de système de logement affecte aussi les risques de maladies animales et de zoonoses ainsi que l’exposition à des conditions environnementales physiques appauvries (3-6).
  • La position de l’ACMV sur les systèmes de logement pour les poules pondeuses met l’accent sur le bien-être des oiseaux et le besoin de continuer de considérer toutes les options qui sont compatibles avec de bonnes normes de bien-être animal (6,7). L’ACMV encourage la recherche et développement sur l’élevage et des systèmes de logement pour les poules pondeuses qui satisfont aux exigences de bien-être des oiseaux afin de réduire le risque des comportements entraînant des blessures qui peuvent se produire lorsque les poules sont gardées dans de grands groupes (8).

 

Bibliographie

  1. CNSAE. Code de pratiques pour le soin et la manipulation des poulettes et pondeuses. Disponible au : http://www.nfacc.ca/codes-de-pratiques/poules-pondeuses Dernière consultation le 17 octobre 2017.
  2. WIDOWSKI, T.M., H. CLASSENT, R.C. NEWBERRY et al. Code de pratiques pour le soin et la manipulation des poulettes, pondeuses et poules de réforme : Volaille (Pondeuses). 2013. Comité scientifique du Code de pratiques pour la volaille (Pondeuses), Revue de la littérature scientifique relative aux questions prioritaires. Disponible au : http://www.nfacc.ca/resources/codes-of-practice/poultry-layers/Layer_SCReport_2013_fr.pdf Dernière consultation le 17 octobre 2017.
     
    3. LAYWEL. Welfare implications of changes in production systems for laying hens. Overall strengths and weaknesses of each defined housing system for laying hens, and detailing the overall welfare impact of each housing system. 2004. Disponible au : http://www.laywel.eu/web/pdf/deliverable%2071%20welfare%20assessment.pdf Dernière consultation le 17 octobre 2017.
     
    4. LAY, D.C., R.M. FULTON, P.Y. HESTER et al. “Hen welfare in different housing systems ”, Poult Sci, 2011, vol. 90, p. 278–294. Disponible au : https://doi.org/10.3382/ps.2010-00962 Dernière consultation le 17 octobre 2017.
     
    5. WEEKS, C.A., S.L. LAMBTON et A.G. WILLIAMS. « Implications for welfare, productivity and sustainability of the variation in reported levels of mortality for laying hen flocks kept in different housing systems: A Meta-Analysis of Ten Studies », PLoS ONE 2016. Disponible au : http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0146394 Dernière consultation le 17 octobre 2017.
     
    6. MENCH, J.A., D.A. SUMNER et J. ROSEN-MOLINA. “Sustainability of egg production in the United States-the policy and market context ”, Poult Sci, 2011, vol. 90, p. 229–240. Disponible au : https://doi.org/10.3382/ps.2010-00844 Dernière consultation le 17 octobre 2017.
     
    7. WEARY, D.M., B.A. VENTURA et M.A.G. VON KEYSERLINGK. “Societal views and animal welfare science: Understanding why the modified cage may fail and other stories ”, Animal, 2016, vol.10, p. 309–317. Disponible au : https://doi.org/10.1017/S1751731115001160 Dernière consultation le 17 octobre 2017.
     
    8. RODENBURG, T.B. et S.P. TURNER. “The role of breeding and genetics in the welfare of farm animals”, Animal Frontiers, 2012, vol. 2, p. 16–21. Disponible au : https://academic.oup.com/af/article/2/3/16/4638647 Dernière consultation le 17 octobre 2017.
     
    (Adopté en juillet 2018)