CVMA | Documents | Utilisation des médicaments en dérogation des directives de l'étiquette (UMDDE) – Énoncé de position
CVMA-ACMV

Utilisation des médicaments en dérogation des directives de l'étiquette (UMDDE) – Énoncé de position

Le 30 juin 2015

Position

L’ACMV estime que l’utilisation des médicaments en dérogation des directives de l’étiquette (UMDDE) représente une stratégie légale importante pour le traitement efficace et efficient des animaux par des vétérinaires autorisés lorsqu’un produit vétérinaire homologué n’est pas disponible ou approprié (1-3).

L’ACMV appuie l’UMDDE lorsque le vétérinaire traitant dispose de données appuyant l’efficacité, la posologie ou les indications pour la maladie et l’espèce traitées et que les circonstances d’utilisation sont conformes aux politiques ou aux lignes directrices de l’autorité provinciale de réglementation de la médecine vétérinaire.

L’ACMV estime que seuls les vétérinaires possèdent les compétences nécessaires pour prescrire des médicaments en dérogation des directives de l’étiquette aux animaux et que cette pratique doit être employée uniquement dans le cadre d’une relation vétérinaire-client-patient valide.

Contexte

1.    L’UMDDE (souvent appelée « utilisation en dérogation des directives ») se définit comme l’administration aux animaux :
    
i)    d’un produit pharmaceutique utilisé d’une manière qui n’est pas conforme à l’étiquette ou à la notice d’accompagnement du produit qui a été approuvée par Santé Canada ou à l’enregistrement auprès de l’Agence canadienne d’inspection des aliments ou de Santé Canada (1-3);

ii)    de tout médicament homologué qui est administré d’une manière qui n’est pas explicitement stipulée sur l’étiquette approuvée en ce qui a trait aux indications, à la posologie, à la voie et à la fréquence d’administration, à la durée du traitement ou à l’espèce visée (1-3);

iii)    de tout médicament homologué pour l’usage humain mais non vétérinaire, d’ingrédients pharmaceutiques actifs (IPA) (4), et de préparations magistrales (5).

2.    Les vétérinaires sont souvent confrontés à des cas pour lesquels des médicaments homologués ne sont pas disponibles pour l’éventail complet d’espèces et d’affections animales ou lorsque l’UMDDE peut être plus efficace ou appropriée. L’ACMV appuie les efforts de Santé Canada et de l’industrie pharmaceutique en vue d’homologuer un plus grande nombre de médicaments pour les espèces mineures d’animaux destinés à l’alimentation et non destinés à l’alimentation.

3.    Les vétérinaires jouent un rôle crucial dans la santé et le bien-être des animaux. Les vétérinaires possèdent la formation professionnelle, l’expérience, la formation continue et sont réglementés afin d’offrir les meilleurs conseils aux clients relativement aux exigences et aux responsabilités associées à l’UMDDE.

4.    Lors de la prescription de l’UMDDE pour les animaux destinés à l’alimentation, les vétérinaires doivent fournir les renseignements appropriés sur la posologie, la voie et la fréquence d’administration, la durée du traitement et le délai d’attente afin d’éviter un risque pour la salubrité des aliments. Il est recommandé que les vétérinaires consultent le Canadian Global Food Animal Residue Avoidance Database (CgFARAD) pour obtenir les renseignements sur la prévention des résidus lorsqu’ils prescrivent l’UMDDE pour des produits ayant un numéro d’identification du médicament (DIN).L’utilisation d’une préparation magistrale ou d’un IPA chez un animal destiné à l’alimentation pourra susciter une situation d’« attente et test » à l’abattoir afin de démontrer l’absence d’une concentration de résidus supérieure aux normes. De plus, les vétérinaires ne doivent pas administrer des médicaments dont l’utilisation est interdite chez les animaux.

5.    Il est recommandé que les vétérinaires documentent l’usage des médicaments en dérogation des directives de l’étiquette et qu’ils obtiennent le « consentement informé » du propriétaire après une explication des risques.

6.    Certains antimicrobiens administrés par les vétérinaires sont aussi utilisés en médecine humaine et sont essentiels pour le traitement d’infections graves potentiellement mortelles chez les humains (antimicrobiens de catégorie 1 de la Direction des médicaments vétérinaires).L’UMDDE des antimicrobiens de catégorie 1 n’est pas recommandée à moins qu’un examen et une justification de leur utilisation aient été effectués afin d’éviter le développement de la résistance (2,6).

Bibliographie

1.    SANTÉ CANADA. Politique sur l’utilisation des médicaments en dérogation des directives de l’étiquette (UMDDE) chez les animaux destinés à l’alimentation. Disponible au : http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/vet/label-etiquet/pol_eldu-umdde-fra.php Dernière consultation le 23 juin 2015.

2.    Lignes directrices de l’ACMV sur l’administration judicieuse des antimicrobiens 2008 pour les bovins laitiers, les bovins de boucherie, la volaille et les porcs. Disponible seulement aux membres de l’ACMV au: http://www.veterinairesaucanada.net/documents/lignes-directrices-de-lassociation-canadienne-des-medecins-veterinaires-sur-ladministration-judicieuse-des-antimicrobiens-2008-pour-les-bovins-laitiers-les-bovins-de-boucherie-la-volaille-et-les-porcs Dernière consultation le 22 juin 2015.

3.    Lignes directrices de l’ACMV sur l’administration judicieuse des antimicrobiens aux animaux 1999. Disponible seulement aux membres de l’ACMV au: http://www.veterinairesaucanada.net/documents/lignes-directrices-de-lacmv-sur-ladministration-judicieuse-des-antimicrobiens-aux-animaux-1999 Dernière consultation le 22 juin 2015.

4.    Ingrédients pharmaceutiques actifs (IPA) à usage vétérinaire – Énoncé de position. Disponible au: http://www.veterinairesaucanada.net/documents/ipa-a-usage-veterinaire (Révisé le 18 août 2014) Dernière consultation le 22 juin 2015.

5.    Lignes directrices de l’Association canadienne des médecins vétérinaires sur la pratique légitime des préparations magistrales de médicaments – 2006. Disponible seulement aux membres de l’ACMV au: http://www.veterinairesaucanada.net/documents/lignes-directrices-de-ACMV-sur-la-pratique-legitime-des-preparations-magistrales-de-medicaments-2006 Dernière consultation le 22 juin 2015. 

6.    Classification des médicaments antimicrobiens basée sur leur importance en médecine humaine de la Direction des médicaments vétérinaires (tableau 23). Disponible au: http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/vet/antimicrob/amr_ram_hum-med-rev-fra.php (ébauche révisée du document de 2003) Dernière consultation le 23 juin 2015.

(Révisé en juin 2015)