CVMA | Documents | Que puis-je donner à un petit chien contre la constipation?
CVMA-ACMV

Que puis-je donner à un petit chien contre la constipation?

Le 23 octobre 2012

La constipation se définit comme le passage fréquent des selles qui crée une accumulation des excréments dans la partie inférieure du côlon. Sans traitement, ce problème peut causer des dommages irréversibles et les intestins peuvent devenir complètement bloqués par des selles sèches, un trouble qui s’appelle constipation opiniâtre. La constipation chronique est un problème grave qui cause de l’inconfort durant la défécation parce que les selles deviennent très sèches et dures et peuvent causer des dommages à la muqueuse de la partie inférieure du côlon. Un chien peut parfois glapir et traîner son derrière sur le sol ou se tourner pour le lécher et le mordre. Un chien forcera habituellement pour évacuer même les petites selles. Parfois, une diarrhée glaireuse avec ou sans sang sera observée, parce que le chien est seulement capable d’évacuer une petite quantité du contenu intestinal liquide entourant les selles dures enclavées et après ces dernières. Des boules fécales dures et texturées, habituellement petites, sont évacuées.

Si possible, avant de traiter la constipation, une cause devrait être identifiée. La constipation peut être associée à de nombreux problèmes de santé sous-jacents. Le traitement du problème primaire causant la constipation offre la guérison et représente donc une meilleure approche. Le fait de traiter simplement le symptôme peut permettre au problème sous-jacent de progresser. S’il se produit de la constipation, il est préférable de consulter votre vétérinaire afin de procéder à un examen physique complet. Des échantillons de sang, d’urine et de selles peuvent également être prélevés pour faire des analyses plus poussées. Parfois, des tests d’imagerie, comme des radiographies, sont également recommandés.

Tout ce qui ralentit le passage du contenu de l’intestin dans le système digestif peut occasionner de la constipation. Un temps de passage plus lent a tendance à réduire l’absorption de l’eau dans le corps et cela assèche les selles et les durcit. Une fois qu’elles sont asséchées, il est plus difficile pour l’intestin de les pousser efficacement et de les évacuer.

Les causes de la constipation peuvent inclure des troubles hormonaux et de la douleur dans la région pelvienne occasionnant des traumatismes, de l’arthrite ou une maladie des vertèbres, des traumatismes des nerfs ou des masses qui bloquent partiellement l’intestin, comme des polypes ou des masses cancéreuses. Les infections des glandes anales situées juste à côté de l’anus, des blessures de morsures autour du derrière, ou des corps étrangers, comme des os dans la partie inférieure du côlon, peuvent également entraver la défécation normale. Certains médicaments peuvent ralentir les contractions de l’intestin et des aliments particuliers peuvent favoriser la constipation en raison de la formulation particulière de la diète. Les chiens qui sont obèses, qui perdent leur mobilité ou vivent des stress en raison de déplacements et de changements de routine peuvent également déféquer moins fréquemment, ce qui cause la constipation.

Le traitement dépend de la cause, mais une thérapie générale pour ramollir et évacuer les selles enclavées sera recommandée. Parfois, si la constipation est sévère, le chien peut arrêter de manger, vomir, se déshydrater et s’affaiblir et il faudra administrer du liquide en clinique, avec une thérapie de soutien, afin de stabiliser initialement le patient. Des laxatifs, des lubrifiants, des lavements et des suppositoires font tous partie des traitements éventuels. La constipation sévère peut également exiger l’anesthésie générale du patient et l’enlèvement des grosses masses fécales par le chirurgien. Il est important d’intervenir tôt. Les cas de constipation précoce réagissent souvent à l’administration à domicile d’une thérapie médicale prescrite.