CVMA | Documents | Quand votre animal n’entend pas
CVMA-ACMV

Quand votre animal n’entend pas

Le 23 octobre 2012

La surdité est difficile à évaluer avec précision, surtout parce que les animaux ne peuvent pas nous dire quand ils ont du mal à entendre. En général, c’est leur absence de réaction à nos ordres ou aux bruits familiers qui éveille nos soupçons.

La capacité auditive des chiens et des chats est différente de celle des humains. L’humain entend les sons qui vont de 20 Hz (bas) à 20 kHz (aigus). Le chat entend les sons qui se situent entre 48 Hz et 85 kHz, et le chien, entre 67 Hz et 45 kHz.

Chez les chiens et les chats, la surdité peut être dite de conduction ou de perception. Si les sons ne sont pas conduits correctement dans l’oreille externe ou moyenne, il s’agit d’un problème de conduction. C’est le cas quand il y a une infection de l’oreille, une rupture de la membrane du tympan, un blocage du canal auditif ou quand il y a présence de  liquide dans l’oreille. En général, chez ces patients, la surdité est partielle et le traitement peut être chirurgical ou médicamenteux. Si votre chien entre dans cette catégorie, le vétérinaire pourrait être en mesure de régler le problème.

S’il s’agit d’une surdité de perception, l’oreille interne est en cause et la surdité est habituellement totale. La surdité de perception est souvent due à des anomalies nerveuses ou à des troubles des fonctions hydrodynamiques ou physiques de l’oreille interne. La surdité est répandue chez les animaux vieillissants et c’est la surdité de perception qui peut être en cause.

La surdité peut être héréditaire chez de nombreuses races. Les plus touchées sont : les Dalmatiens, les Border Colleys, les Setters anglais, les Boston terriers, les Colleys et les Rottweilers. La surdité peut aussi être due à une prédisposition génétique. Les chiens porteurs du gène de la robe « merle » et les chats porteurs du gène de la robe blanche et des yeux bleus sont prédisposés à la surdité.

La surdité peut être difficile à évaluer chez les chiens et les chats, surtout si elle ne touche qu’une oreille ou si elle est partielle. Puisque les animaux ne peuvent pas nous dire ce qu’ils entendent, la meilleure façon de confirmer si un animal entend ou non est de surveiller ses réactions aux sons, c’est-à-dire s’il perçoit les sons.

Vous pouvez tester la capacité auditive de votre animal en produisant divers degrés de sons (doux, puis de plus en plus forts) et en surveillant ses réactions. Souvent, les animaux effectuent des mouvements involontaires des oreilles (dits réflexe de Pryor) en réaction aux sons. Certains vétérinaires ont remporté un certain succès en employant des méthodes d’électrodiagnostic.

Si vous croyez que votre animal a des problèmes auditifs, consultez votre vétérinaire pour qu’il détermine le type de surdité dont il s’agit et les traitements possibles.