ACMV | Symposium des ÉACMV
CVMA-ACMV

Bilan du Symposium des étudiants de l’Association canadienne des médecins vétérinaires (ÉACMV) de 2021

Au début de 2020, Peyton Tam, étudiante de 3e année de l’Ontario Veterinary College (OVC), représentante des ÉACMV et organisatrice du Symposium, a mis sur pied un comité pour planifier l’événement traditionnel qui devait avoir lieu en personne à l’OVC. Peyton et son équipe prévoyaient proposer des activités sociales divertissantes et des excursions captivantes pour présenter fièrement leur école aux étudiants des autres facultés de médecine vétérinaire canadiennes. Mais le SRAS-CoV-2 avait d’autres plans.

Alors que le Canada et une grande partie du monde entraient en confinement en raison de la pandémie de COVID-19, Peyton a eu une décision difficile à prendre : annuler complètement l’événement ou organiser le tout premier Symposium virtuel des ÉACMV. Peyton et son équipe ont audacieusement choisi la deuxième option et tout recommencé de zéro! Au cours des huit mois suivants, ils ont tenu de nombreuses réunions virtuelles et ont appris à utiliser de nouvelles plateformes en ligne, qui évoluaient rapidement, pour que cet événement phare puisse avoir lieu. Tout devait être modifié. Normalement, les « sacs-cadeaux » du Symposium sont remis aux participants en personne, mais cette année, Peyton et son équipe ont relevé le défi d’expédier 300 sacs aux cinq écoles vétérinaires du pays. Le 15 janvier 2021, leur travail acharné a abouti au premier Symposium des ÉACMV virtuel, qui a connu un immense succès!

Les activités ont débuté le jeudi soir, et de nombreux étudiants se sont réunis pour une soirée sociale en ligne afin de réseauter et de jouer à des jeux. C’était agréable de rencontrer de nouvelles personnes, car pour plusieurs d’entre nous, c’était la première fois que nous avions l’occasion de le faire depuis le début des restrictions associées à la COVID-19. En raison des différences de fuseaux horaires, les conférences en ligne du vendredi ont commencé très tôt pour certains étudiants et en fin d’après-midi pour d’autres. Au total, 21 conférences ont été présentées, et chaque étudiant pouvait choisir d’assister à trois d’entre elles. Le large éventail de sujets abordés comprenait entre autres la médecine d’urgence des mammifères exotiques, l’impression 3D en médecine vétérinaire et des trucs et conseils pour les nouveaux diplômés. Pendant l’heure du dîner, Purina a organisé une réunion virtuelle durant laquelle les étudiants pouvaient poser des questions sur les diètes vétérinaires. Les ateliers avaient lieu durant l’après-midi. Normalement, tous les participants enfilent leur sarrau ou leur habit de chirurgie avant de passer à l’action. Cette année, les ateliers avaient plutôt lieu dans le confort du foyer des participants et proposaient des études de cas, des exercices de suture, l’interprétation de radiographies et l’identification de tiques. Pour terminer la journée, les étudiants ont été invités à bouger en participant à une de séance virtuelle de zumba, de yoga, de kick-boxing ou de Pilates.

La journée suivante a commencé par une brève allocution d’ouverture du président désigné de l’ACMV, le Dr Louis Kwantes, qui a été suivie par l’exposé de la première conférencière d’honneur, la Dre Christina Tran, présidente sortante et membre fondatrice de la Multicultural Veterinary Medical Association (MCVMA). Elle a expliqué comment, en tant qu’étudiants vétérinaires, nous devons réfléchir à notre passé, agir de façon délibérée et intentionnelle dans notre présent et planifier efficacement notre avenir. Elle a également évoqué le manque de diversité, d’équité et d’inclusion dans notre profession, et expliqué que l’un des moyens de surmonter ce problème est de permettre aux jeunes générations de devenir vétérinaires grâce à des programmes de mentorat comme « League of VetaHumanz » et « This Is How We “Role” ».

C’est ensuite le Dr Adam Little, cofondateur de GoFetch et professeur de pratique au Texas A&M College of Veterinary Medicine, qui a pris la parole. Il a décrit comment les progrès technologiques influencent et permettent les changements dans la profession vétérinaire et dans le modèle actuel de soins pour animaux de compagnie. Il a souligné que les besoins des clients se diversifient rapidement; par conséquent, l’adoption de technologies et de programmes tels que PetDesk et Loom peut aider à améliorer non seulement la qualité des soins que les médecins vétérinaires peuvent offrir, mais aussi l’efficacité globale de la pratique. La conférence s’est terminée par quelques remarques de clôture de Peyton Tam, qui a exprimé sa profonde gratitude au comité organisateur, aux conférenciers et aux participants qui ont fait de N cet événement unique une réussite. C’était en effet une réalisation exceptionnelle. Bien que la pandémie ait contrecarré les plans de ce qui aurait sans aucun doute été un Symposium « en personne » de grande qualité, elle a tout de même eu quelques aspects positifs pour l’événement. Premièrement, les congrès en ligne sont nettement moins dispendieux à organiser que les congrès traditionnels. Grâce aux coûts moindres et au soutien continu de commanditaires formidables (National Veterinary Associates, Vivid Insurance, Banfield Pet Hospital, Pro Concepts, Purina, ACMV, Hill’s, OVMA, OVC Pet Trust, et Ward & Uptigrove), l’inscription était gratuite pour tous les étudiants vétérinaires canadiens. L’inscription sans frais et la possibilité de rester à la maison sans devoir payer le voyage ont rendu l’événement très accessible pour tous les étudiants vétérinaires canadiens qui voulaient y assister. En conséquence, l’édition de 2021 a enregistré la plus forte participation de l’histoire du Symposium des ÉACMV avec un total de 526 étudiants! D’ailleurs, sur ces 526 participants, 30 font partie du programme d’affiliation pour étudiants à l’étranger de l’ACMV et étudient à l’Université de Glasgow (Écosse), l’Université d’Édimbourg (Écosse) et l’Université Massey (Nouvelle-Zélande). Leur participation n’a été possible qu’en raison de la nature virtuelle plus accessible de l’événement.

Le thème choisi pour le Symposium des ÉACMV de 2021, « Une réunion, une communauté, une santé », n’aurait pas pu être plus approprié. Nous vivions tous sensiblement les mêmes difficultés, car nos vies à l’école et en dehors de l’école avaient été bouleversées. La pandémie de COVID-19 a eu un effet rassembleur particulier sur les étudiants en médecine vétérinaire canadiens, et le Symposium des ÉACMV de 2021 a été le point de convergence où cela est devenu évident pour tous. Nous avons réalisé que nous traversons tous la même épreuve, et que nous nous en sortirons ensemble. Ce constat a rendu l’événement encore plus spécial et mémorable.

L’édition de 2022 du Symposium des ÉACMV aura lieu à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Calgary, en Alberta. Nous sommes impatients de vous y accueillir et de tirer parti des apprentissages acquis et des relations nouées par les hôtes exceptionnels de l’édition de 2021. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à communiquer avec l’ACMV (symposium@cvma-acmv.org).

- par Kelcey King, WCVM, promotion de 2022