ACMV | Actualités et événements | La cérémonie annuelle de remise des prix reconnaît des membres de l’ACMV pour des contributions exceptionnelles à la médecine vétérinaire
CVMA-ACMV

Actualités, événements et RESSOURCES COVID-19

La cérémonie annuelle de remise des prix reconnaît des membres de l’ACMV pour des contributions exceptionnelles à la médecine vétérinaire

juillet 26, 2019

Depuis plus de 30 ans, l’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) reconnaît avec fierté les contributions extraordinaires de ses membres à la profession vétérinaire ainsi qu’à la santé et au bien-être des animaux. Cette année n’a pas fait exception lorsque des personnes ont été honorées durant la Cérémonie annuelle de remise des prix de l’ACMV qui s’est tenue en juillet à Toronto, en Ontario, dans le cadre du congrès 2019 de la World Small Animal Veterinary Association (WSAVA) et de l’ACMV.

Le Prix du praticien des petits animaux de l’ACMV, qui est commandité par Petsecure assurance maladie pour animaux, a été décerné à la Dre Kate Lupton pour son travail en vue de sensibiliser ses clients et ses collègues à l’égard d’une manipulation, d’un diagnostic et d’un traitement améliorés des félidés. La Dre Lupton a grandi dans une ferme du Sud de l’Alberta avant de fréquenter le Western College of Veterinary Medicine de l’Université de la Saskatchewan. Elle a excellé en médecine féline et a reçu le Prix étudiant de l’American Association of Feline Practitioners (AAFP) en 2012, au moment de l’obtention avec distinction de son diplôme. La Dre Lupton exerce à Lethbridge, en Alberta, et a obtenu le statut de la norme d’excellence Gold Standard Cat Friendly Practice pour la clinique en 2013, une première dans l’Ouest canadien. Elle a rédigé des articles sur les chats pour divers magazines locaux et est une collaboratrice mensuelle à Neighbors Magazine et à Quirk. La Dre Lupton est la principale vétérinaire pour plusieurs groupes de secours pour chats, notamment Last Chance Cat Ranch, Purrfect Endings et la PAW Society. Elle a hospitalisé et traité plus de 30 chats souffrant de blessures après un incendie dévastateur au Last Chance Cat Ranch qui a détruit son principal bâtiment d’adoption en 2013. Tous les chats se sont rétablis. La Dre Lupton mène une vie chargée avec sa fille adolescente, ses six chats et une jungle de plantes d’intérieur.

Le Prix humanitaire de l’ACMV, qui est commandité par Merck Santé animale, a été décerné au Dr Dennis Will pour sa contribution à l’infrastructure vétérinaire canadienne en vue d’assurer le bien-être des animaux au moment de l’abattage. Le Dr Will, un diplômé de 1978 du Western College of Veterinary Medicine de l’Université de la Saskatchewan, a travaillé en pratique mixte et a occupé divers postes au sein de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. Il a travaillé dans le contrôle des maladies et la salubrité alimentaire, notamment auprès des usines de bovins, de porcs, de volaille et d’autres animaux d’élevage. L’élaboration d’une politique spécifique au bien-être animal et un manuel de formation a été entreprise par l’ACIA en grande partie en raison du dévouement et du tact du Dr Will. Il a réalisé de la recherche et dirigé la publication de normes factuelles qui reflètent les meilleures pratiques ainsi que des normes internationales (Organisation mondiale de la santé animale) pour le bien-être des animaux à l’abattoir. L’expérience N du Dr Will en matière de bien-être animal comprend aussi des travaux au sein du Programme d’inspection national ainsi que du travail en consultation, l’inspection d’usines ainsi que des conseils et de la formation pour les provinces en matière de bien-être animal et d’abattage. Son travail en développement international inclut des périodes passées en Chine et en Mongolie où il faisait partie d’une équipe canadienne basée à Calgary qui offrait de la formation en santé animale, en contrôle des maladies, en salubrité alimentaire et en santé publique. Il est président du Comité sur le bien-être animal de la Saskatchewan Veterinary Medical Association qui participe activement à plusieurs projets en lien avec le bien-être animal.

Le Prix vétérinaire Merck, qui est commandité par Merck Santé animale, a été décerné à la Dre Karin Orsel pour son travail dans le domaine de la santé et du bien-être des animaux et en durabilité de la production animale. La Dre Orsel a obtenu son doctorat en médecine vétérinaire à l’Université d’Utrecht en 1996 et a été remplaçante dans plusieurs cliniques vétérinaires au Pays-Bas. En 1997, elle est retournée à son ancienne école pour travailler à la clinique ambulatoire du Département de santé des animaux de ferme. Sa participation active à une étude épidémiologique portant sur une éclosion de fièvre aphteuse en 2001 l’a motivée à s’inscrire à un programme d’études supérieures sur ce sujet. Elle a obtenu une maîtrise en sciences sur l’épidémiologie et l’économie vétérinaires en 2004, puis un Ph.D. en 2007. L’année suivante, la Dre Orsel et son mari sont déménagés au Canada pour se joindre à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Calgary (UCVM) où elle travaille sur l’épidémiologie des maladies infectieuses du bétail. Elle a réussi l’examen d’agrément de l’Ordre européen de gestion des troupeaux bovins en 2009. Actuellement, la Dre Orsel dirige le Groupe de recherche de l’UCVM sur la santé du bétail. À titre d’épidémiologiste vétérinaire, elle s’intéresse surtout aux approches multidisciplinaires au niveau du troupeau en matière de santé, de transmission des maladies et de l’identification des facteurs de risque pour les maladies multifactorielles. Ses travaux de recherche portent en ce moment sur les bovins de boucherie et les bovins laitiers en se penchant particulièrement sur la boiterie, plus précisément la dermatite digitale, la maladie de Johne, la leucose bovine et d’autres maladies infectieuses au niveau du troupeau.

Le Prix de la pratique de l’année, qui est commandité par la Banque Scotia, a été décerné au Veterinary Specialty Centre of Newfoundland and Labrador (VSCNL) pour les soins exceptionnels qu’il prodigue en tant que seul hôpital spécialisé à Terre-Neuve-et-Labrador où les patients peuvent avoir accès à un vaste éventail d’options de services avancés, spécialisés et diagnostiques ainsi qu’à des traitements offerts dans la région et souvent en une seule visite. La Dre Trina Bailey, fondatrice et directrice générale de VSCNL, a grandi sur la côte ouest de Terre-Neuve. Elle a obtenu un baccalauréat en sciences à l’Université Dalhousie avant de terminer son doctorat en médecine vétérinaire à l’Atlantic Veterinary College (AVC) de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard en 2000. Elle a travaillé à l’AVC en tant qu’instructeure clinique et assistante à la recherche et a ensuite suivi d’une rotation d’internat sur les petits animaux en 2002. Après son internat, la Dre Bailey et sa famille sont déménagées à Baton Rouge, en Louisiane, en 2003. C’est à cet endroit qu’elle a terminé une résidence en chirurgie et une maîtrise en sciences en 2006. La Dre Bailey est devenue diplomate de l’American College of Veterinary Surgeons en 2007. De 2006 à 2014, elle travaillait comme professeure à l’AVC et voyageait trois ou quatre fois par année afin d’offrir des services chirurgicaux. Durant ces voyages, le besoin de soins vétérinaires avancés a été exprimé par les médecins vétérinaires exerçant dans la province ainsi que les propriétaires d’animaux. Il était difficile, et parfois impossible, de voyager avec des animaux malades. En 2014, la Dre Bailey est retournée à St. John’s, avec le soutien de son mari, John MacKenzie, et de sa famille, afin d’offrir des services chirurgicaux spécialisés pour les animaux de sa province natale. Cette clinique a pris de l’expansion afin d’inclure des services de radiologie et une clinique d’urgence ouverte 24 heures sur 24 ainsi que des spécialistes en visite provenant d’autres régions. Le VSCNL est le seul hôpital spécialisé et centre d’urgence dans la province et il a été ouvert afin d’offrir des soins avancés pour les animaux de compagnie de Terre-Neuve-et-Labrador. L’hôpital s’est fixé l’objectif de veiller à ce qu’aucun animal ne soit obligé de quitter la province pour obtenir les soins dont il a besoin.

Cette année, le titre de Membre à vie de l’ACMV a été décerné au Dr Jim Brackett pour sa carrière exemplaire en tant que clinicien et mentor auprès des vétérinaires de l’aquaculture, en tant que leader dans l’environnement pharmaceutique et pour avoir introduit la profession vétérinaire canadienne à de nouveaux domaines de pratique. Le Dr Brackett a obtenu son diplôme en 1980 à l’Ontario Veterinary College de l’Université de Guelph et, après quelques années passées en pratique mixte, il a commencé à faire de la consultation en gestion de la santé des piscicultures et a géré un laboratoire diagnostique des maladies du poisson en Colombie-Britannique. Il a été consultant auprès du gouvernement provincial à l’égard des enjeux réglementaires liés au poisson et a agi tant que conseiller spécial auprès de Pêches et Océans Canada sur la réglementation de la santé des poissons. Le Dr Brackett a établi Atlantic Fish Health Inc. à l’Atlantic Veterinary College de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, et a fondé et été le premier PDG du British Columbia Centre for Aquatic Health Sciences. Jusqu’à sa retraite en 2018, il était propriétaire et président de Syndel Laboratories Ltd., une compagnie pharmaceutique de l’aquaculture. Le Dr Brackett a été membre de l’ACMV ainsi que des associations de médecins vétérinaires de la Colombie-Britannique et du Nouveau-Brunswick et a été membre et occupé divers rôles au sein de l’Association of Aquaculture Veterinarians of British Columbia, de l’Eastern Aquatic Veterinarians Association, de la Canadian Association of Aquatic Veterinarians, de la World Aquatic Veterinary Medical Association et de l’American Veterinary Medical Association (AVMA). Au fil des ans, le Dr Brackett a porté assistance à l’ACMV dans sa participation active en lien avec la santé et le bien-être des poissons ainsi qu’avec des enjeux associés à l’homologation et à l’utilisation des médicaments. Il a été le représentant de l’ACMV au sein du Comité de la médecine vétérinaire aquatique de l’AVMA. 

Le Prix du président de l’ACMV 2019 a été décerné au Dr Lloyd Keddie pour ses années de service auprès de la collectivité vétérinaire et de l’ACMV. Le Dr Keddie a grandi dans une ferme animale mixte à l’extérieur de Fairview, en Alberta. Après avoir obtenu un baccalauréat en sciences et un certificat d’enseignement en 1970, le Dr Keddie a enseigné les sciences au secondaire pendant quatre ans. Il a été accepté au Western College of Veterinary Medicine de l’Université de la Saskatchewan en 1974 et a obtenu son diplôme avec distinction en 1978. À la fin des études, le Dr Keddie a travaillé en pratique mixte à Vegreville, en Alberta, et est ensuite retourné à Fairview, où il est devenu copropriétaire de la clinique North Peace Animal Hospital et y a exercé jusqu’en 2019. Avant sa participation au sein de l’ACMV, le Dr Keddie a œuvré au sein de l’Alberta Veterinary Medical Association (ABVMA) en tant que conseiller et ensuite président en 2000. En 2006, il a été nommé en tant que représentant de l’Alberta au sein du Conseil de l’ACMV. Il s’est ensuite joint à l’exécutif de l’ACMV en 2008 et a été président en 2011. Le Dr Keddie est récipiendaire du prix du service méritoire de l’ABVMA, du Prix Sandy Haas de l’AAAHT et il a obtenu un diplôme honoraire de Fairview College, en Alberta. Le Dr Keddie exerce maintenant occasionnellement et œuvre au sein de l’ABVMA en tant qu’inspecteur d’établissements et membre du Tribunal des audiences. Le Dr Keddie et sa femme Linda ont un fils, Tyler, qui est marié à Jill. Ils ont deux enfants, Ethan et Nolan.

Le Prix R.V.L. Walker est décerné annuellement au président des Étudiants de l’ACMV (ÉACMV) pour son travail en vue de promouvoir l’intérêt des étudiants envers l’Association. Il y a deux récipiendaires de ce prix — une plaque est présentée au président des Étudiants de l’ACMV et une bourse est remise au collège où est inscrit le président afin d’offrir de l’assistance financière à un étudiant en médecine vétérinaire dans le besoin. Cette année, la récipiendaire de la plaque du Prix R.V.L. est Mme Kate Rundle de l’Atlantic Veterinary College (AVC) de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI). Mme Rundle rêve de devenir vétérinaire depuis sa tendre enfance. Kate a acquis de l’expérience auprès d’un éventail d’animaux qui étaient petits, grands et exotiques pendant ses études à l’école secondaire et de premier cycle universitaire, ce qui a cimenté son choix de poursuivre une carrière en médecine vétérinaire. Kate a obtenu son diplôme de premier cycle en biologie avec spécialisation en sciences de la vie à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI) en 2014 et elle est retournée à l’UPEI en 2015 pour ajouter une spécialisation à son diplôme. Après l’achèvement de son diplôme avec spécialisation, Kate a passé sept semaines dans un centre local de réadaptation de la faune et elle s’est éprise de la médecine faunique. À l’automne 2015, Kate a entamé sa maîtrise en sciences au Département des sciences biomédicales de l’AVC où elle a étudié les effets des acides naphténiques, une substance toxique qui se retrouve dans les eaux usées des sables bitumineux, sur la mitochondrie isolée dans des échantillons de poisson. Elle a présenté sa recherche à Orlando, en Floride, au Congrès mondial 2016 de la Society of Environmental Toxicology and Chemistry (SETAC) et elle a depuis publié un article dans la revue Environmental Science and Technology. En 2017, le rêve de Kate de devenir vétérinaire s’est concrétisé lorsqu’elle a été acceptée à l’AVC. Pendant ses études à l’AVC, elle a continué de travaillé à temps partiel à sa maîtrise et elle la défendra au cours des prochains mois. Elle participe à de nombreux clubs à l’AVC et, depuis le début de ses études vétérinaires, elle passe ses étés à Hope for Wildlife afin de traiter et de travailler à la réadaptation de la faune de la Nouvelle-Écosse.

Les mises en candidature pour les Prix 2020 de l’ACMV ouvriront à l’automne 2019. La date limite pour les soumissions est le 31 janvier 2020. Visitez le site Web de l’ACMV pour en apprendre davantage.