CVMA-ACMV

Actualités et événements

L’ACMV soumet de la rétroaction sur le projet de modification du Règlement fédéral sur la santé des animaux à propos du transport sans cruauté

mars 10, 2017

L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) a soumis sa rétroaction à l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) concernant le Règlement fédéral modifiant le Règlement sur la santé des animaux (Partie XII) Fondement législatif, vol. 150, no 49 avant la date limite prévue du 15 février 2017.

L’ACMV a travaillé vigoureusement à la défense des modifications réglementaires à la Loi fédérale sur la santé des animaux qui aborderaient les lacunes du Règlement actuel en matière de transport.  

Dans une lettre adressée à M. Paul Glover, le président de l’ACIA, l’ACMV a exprimé son appui face à l’orientation générale adoptée par le projet de Règlement, mais elle a aussi cité d’autres modifications qui viseraient à assurer l’efficacité et l’utilité du nouveau Règlement en vue de renforcer le traitement sans cruauté des animaux durant le transport. 

En général, l’ACMV appuie vivement la réduction des intervalles durant lesquels les animaux peuvent être transportés sans aliment, sans eau et sans repos, cependant, l’ACMV est d’avis que les intervalles maximums proposés pour les animaux sont toujours plus longs qu’ils ne devraient l’être.  

L’ACMV croit que des approches multiples sont requises afin d’assurer que les animaux arrivent en vie à destination et que des souffrances ne se produisent pas pendant le trajet. En plus des mesures basées sur les résultats proposées, l’ACMV croit que l’on doit tenir compte des connaissances et de la recherche scientifiques actuelles ainsi que des conseils et des opinions des médecins vétérinaires professionnels en ce qui concerne l’évaluation des souffrances et la mise en application du Règlement. 

Lisez la version intégrale de la lettre ici (en anglais seulement) : 

L’ACMV encourage le gouvernement fédéral à consacrer les ressources nécessaires pour l’application, la formation et la recherche afin de mettre en œuvre et de soutenir le nouveau Règlement et d’obtenir les résultats attendus en matière de bien-être animal au Canada.  

À titre de la voix nationale des médecins vétérinaires professionnels du Canada, l’ACMV se réjouit à la pensée de recevoir de plus amples renseignements sur la façon dont le projet de Règlement sera amélioré et/ou les politiques élaborées pour aborder les préoccupations exprimées précédemment.   

L’ACMV se veut un important défenseur du bien-être animal au Canada par la défense des intérêts et la promotion d’un élevage, d’une manipulation et d’un transport sans cruauté des animaux, l’élaboration d’énoncés de position pertinents, notamment sur la violence envers les animaux et l’abattage sans cruauté, ainsi que par sa contribution au Comité scientifique et au Comité d’élaboration des Codes de pratiques du Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage (CNSAE).