Actualités et événements

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Il est temps d’avoir la « discussion sur les tiques »!

mars 1, 2017

OTTAWA (Ontario) – Mars est le Mois national de sensibilisation aux tiques au Canada. L’édition inaugurale de la campagne s’est tenue l’année dernière sous la direction de l’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV), en partenariat avec Merck Santé animale. La campagne, qui en est maintenant à sa deuxième année, continuera de rehausser la sensibilisation à l’égard du comportement et des risques liés aux tiques et de l’importance du caractère saisonnier des tiques pour l’établissement de protocoles de contrôle des parasites chez les animaux de compagnie.

« La collectivité vétérinaire n’est peut-être pas en mesure de freiner l’expansion des tiques, mais elle peut travailler afin de modifier les perceptions et les comportements du public en matière de contrôle des tiques », dit le Dr Troy Bourque, le président de l’ACMV. « Le Mois national de sensibilisation aux tiques représente une rare occasion qui nous permet d’informer et d’habiliter les propriétaires d’animaux de compagnie afin que nous puissions travailler ensemble pour contribuer à la prévention de la propagation des maladies transmises par les tiques qui peuvent affecter la santé des animaux de compagnie et des humains. »

Les tiques, qui peuvent transmettre des maladies telles que la maladie de Lyme, se retrouvent maintenant dans de nombreuses régions au Canada. De plus en plus de cas de maladie de Lyme sont rapportés annuellement, ce qui contribue à la préoccupation grandissante du public. Toutefois, malgré une augmentation de la sensibilisation du public, un fait très important sur les tiques demeure peu connu du grand public : le temps froid ne les dérange pas. 

Dans la plupart des régions du Canada, l’activité des tiques commence lorsque la neige commence à fondre et, selon les espèces de tiques, celle-ci peut se poursuivre jusqu’à tard l’automne. Par exemple, les tiques à pattes noires qui peuvent transmettre la maladie de Lyme commencent à chercher des animaux sur lesquels se nourrir lorsqu’il fait 4 °C à l’extérieur.  

Traditionnellement, les programmes de prévention des parasites pour les animaux de compagnie commençaient à la fin du printemps, pour coïncider avec l’apparition des puces, des moustiques (qui peuvent transmettre le ver du cœur) et d’autres parasites saisonniers. Cependant, l’attente du temps chaud avant le début de la protection contre les parasites laisse les animaux vulnérables aux tiques pendant la période cruciale entre le premier dégel et le commencement des protocoles conventionnels de lutte contre les parasites

Puisque le meilleur moment pour commencer à protéger les animaux de compagnie contre les tiques est avant l’exposition, mars est le moment idéal pour la tenue du Mois national de sensibilisation aux tiques. 

L’Association canadienne des médecins vétérinaires exhorte les propriétaires d’animaux de compagnie à contacter leur médecin vétérinaire pour en savoir davantage à propos des tiques et de la façon dont ils peuvent mieux protéger leurs animaux.

-30-

Liens associés :

http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/14vol40/dr-rm40-05/dr-rm40-05-1-fra.php

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-lyme.html

L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) est la voix nationale et internationale des vétérinaires du Canada et elle assure le leadership et la défense des intérêts de la médecine vétérinaire. Visitez veterinairesaucanada.net pour en apprendre davantage à propos de l’ACMV.

Contact: 
Tanya Frye,
Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV)
613-236-1162 ext. 128 (bureau)
tfrye@cvma-acmv.org