Actualités et événements

Déclaration de l’ACMV sur une vidéo filmée à un laboratoire de recherche de la région de Montréal

mars 13, 2017

L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) a examiné une vidéo filmée en caméra cachée dans un laboratoire de la région de Montréal, qui a été présentée dans une émission télédiffusée de W5, qui montrerait de la maltraitance d’animaux et des signes de détresse.

Certaines des images illustrent des gestes qui contreviennent aux pratiques de traitement non cruel des animaux, comme frapper des animaux ainsi que les retenir physiquement sans un dressage approprié pour développer l’habitude. Les systèmes de gestion des animaux dans des milieux de recherche doivent utiliser les meilleures pratiques courantes et veiller à ce que les animaux soient traités sans cruauté et avec les soins appropriés. En se basant sur les courtes vidéos filmées par Last Chance for Animals, ce principe n’est pas satisfait.

Le Conseil canadien de protection des animaux (CCPA) a publié un communiqué de presse sur l’épisode. Veuillez le lire ici

L’ACMV appuie vivement un examen du programme d’utilisation des animaux et des soins aux animaux d’ITR Laboratories afin d’assurer que tous ceux qui travaillent avec des animaux vivants ainsi que ceux qui supervisent le travail des personnes travaillant avec les animaux possèdent les connaissances, les compétences, la formation et les attitudes appropriées afin de promouvoir le bien-être des animaux confiés à leurs soins.

Des médecins vétérinaires spécialisés dans les soins aux animaux de laboratoire et ayant reçu une formation appropriée doivent faire partie intégrante des soins aux animaux et de l’utilisation de ces derniers dans les milieux institutionnels. Ils possèdent aussi l’autorité nécessaire pour agir en matière de préoccupations liées au bien-être animal. L’ACMV appuie vivement le programme du Conseil canadien de protection des animaux (CCPA), qui supervise l’utilisation des animaux en science, tout en reconnaissant que sa force repose sur la reconnaissance du fait que le bien-être animal fait partie intégrante de bonnes données scientifiques. L’ACMV appuie aussi l’utilisation des Normes de soins vétérinaires de L’Association canadienne de la médecine des animaux de laboratoire (CALAM/ACLAM) en tant que cadre de travail pour la mise en place et la prestation de soins vétérinaires appropriés dans les universités, le gouvernement et les établissements privés d’enseignement, d’essais et de recherche qui utilisent des animaux au Canada. L’ACLAM travaille actuellement à une mise à jour, mais le contenu du document est jugé approprié. 

La défense du bien-être animal représente une grande priorité de l’ACMV. Le Comité sur le bien-être animal de l’ACMV élabore des positions, des lignes directrices et des normes qui portent sur le bien-être, le traitement non cruel et les soins des animaux. Des représentants du CCPA et de l’ACLAM siègent d’ailleurs au sein du comité. On peut visualiser en ligne les Énoncés de position de l’ACMV sur le bien-être animal, y compris celui sur l’utilisation des animaux à des fins scientifiques : https://www.veterinairesaucanada.net/policy-advocacy/animal-welfare-position-statements