ACMV | Actualités et événements | Efforts internationaux en faveur du bien-être animal - Dr Dennis Will
CVMA-ACMV

Actualités, événements et RESSOURCES COVID-19

Efforts internationaux en faveur du bien-être animal - Dr Dennis Will

mars 19, 2020

Le Dr Dennis Will, président du comité du bien-être animal de la Saskatchewan Veterinary Medical Association et consultant vétérinaire, a effectué des travaux au Vietnam et en Indonésie sur la destruction sans cruauté, le bien-être des animaux, la biosécurité et la peste porcine africaine (PPA). Il a constaté un manque important de connaissances des plus hauts paliers du gouvernement jusqu’au personnel de première ligne chargé de la lutte contre les maladies.

Après son travail au Vietnam l’été dernier, il s’est rendu à Denpasar à Bali, en Indonésie, en novembre, pour assister au séminaire de formation des points focaux nationaux de la région Asie et Pacifique de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) sur le bien-être animal. Le séminaire comportait une discussion importante sur la PPA, et son objectif était de fournir des connaissances adaptées aux conditions et aux besoins locaux. Il donnait aussi l’occasion d’évaluer les difficultés et de souligner les réussites.

Ce dont ces pays et les médecins vétérinaires en chef ont le plus besoin, c’est de l’information pratique nationale et de première ligne qui correspond à leur situation; les urgences de santé animale et de maîtrise des maladies se produisent fréquemment dans des environnements urbains denses, ou de type urbain. Souvent, les modèles conçus pour l’Amérique du Nord et l’Europe occidentale ne conviennent pas.

Il y avait 28 médecins vétérinaires en chef présents au séminaire de quatre jours en tant que représentants des points focaux pour leurs pays respectifs. Des représentants de l’OIE, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, ainsi que de plusieurs organisations non gouvernementales (ONG), dont la Commonwealth Veterinary Association, ont fait des présentations et aidé à orienter la discussion.

Le Dr Will a été invité à faire un exposé sur la destruction sans cruauté à des fins de maîtrise de la maladie en ce qui concerne la PPA. Au cours des périodes d’échange qui suivaient les présentations,
il y a eu un degré élevé d’intérêt et plusieurs questions pratiques importantes de chacun des représentants des points focaux. Une liste des défis auxquels ces pays sont confrontés a été dressée.

Il était évident que le manque de connaissances, de compétences et de structure organisationnelle au Vietnam (et dans la région) pour gérer la destruction sans cruauté allait de pair avec un déficit similaire de connaissances et de compétences en matière de lutte contre les maladies et de biosécurité. Pour apporter des changements et faire des progrès, il doit y avoir des améliorations simultanées dans toutes ces sphères de connaissances et de compétences insuffisantes.

La présentation du Dr Will à Bali a couvert toutes les facettes de la dépopulation d’un troupeau pour maîtriser une maladie, ainsi que les conditions préalables en matière de gouvernance, de structure organisationnelle et de stratégies de communication. Elle portait également sur l’évaluation des installations et des locaux où l’éclosion s’est déclenchée, ainsi que l’élaboration d’un plan pratique. Le bien-être animal, la manipulation et la contention des animaux, la destruction sans cruauté, le confinement biologique, la maîtrise des maladies et l’élimination ont également été abordés.

Une formation sur le bien-être animal concernant l’abattage et le transport par terre et par mer a été offerte, et la partie sur le transport par mer a été particulièrement intéressante et informative. Cette région compte de nombreux petits pays, dont certains sont des archipels. L’accès à des ressources physiques et financières est toujours difficile.

Bien qu’il y ait d’énormes lacunes en matière de connaissances et de ressources à combler, il y a eu une amélioration de la sensibilisation dans bon nombre de ces pays. Les préoccupations concernant le bien-être animal, les initiatives pour apporter des changements et les réussites ont été soulignées par plusieurs représentants de divers pays. En tant qu’individus, ils méritent des éloges pour leurs efforts continus, dans des circonstances parfois difficiles.

Le représentant de la Commonwealth Veterinary Association était le dernier orateur. Son résumé a aidé à préciser et à clarifier ce qui avait été dit. Il a passé en revue le rôle que les médecins vétérinaires en chef devraient jouer pour aider à accroître la sensibilisation, à offrir un leadership et à apporter des changements efficaces dans leurs pays respectifs. Il a été en mesure de fournir une vision globale tout en étant empathique et encourageant.