CVMA-ACMV

Actualités et événements

Rencontrez quelques-uns des futurs leaders vétérinaires du Canada!

novembre 29, 2018

Le Prix de leadership étudiant de l’ACMV, qui a été établi en 1966, se compose d’une plaque et d’une bourse et est décerné annuellement à un étudiant en médecine vétérinaire de troisième année à chacune des écoles de médecine vétérinaire canadiennes. Le récipiendaire est choisi par ses camarades de classe en fonction de son leadership et de ses réalisations dans les affaires étudiantes. Un Prix de leadership étudiant de l’ACMV est aussi présenté annuellement à un étudiant inscrit à l’une des écoles de médecine vétérinaire affiliées et est choisi par le Jury de sélection de l’ACMV et les représentants sénior du Comité des Étudiants de l’ACMV (ÉACMV).

Voici les récipiendaires de l’édition 2018 du Prix de leadership étudiant :

Katya Melnick, maintenant étudiante de quatrième année au Western College of Veterinary Medicine (WCVM), a grandi sur l’eau avec des chats et quelques poules à Pinawa, au Manitoba. Katya se passionne pour le ski nautique et le ski alpin et elle s’est récemment épris pour le vélo de montagne. Après avoir terminé son diplôme en agriculture animale à l’Université du Manitoba, Katya a été acceptée au WCVM. Elle occupe actuellement le poste de présidente de la promotion 2019 et elle aime être agente de liaison étudiante entre sa promotion et l’administration universitaire. Après la fin de ses études, Katya espère exercer en médecine générale des petits animaux et elle est très excitée d’être l’une des récipiendaires du Prix de leadership étudiant de l’ACMV! 

Rae-Leigh Pederzolli, étudiante de troisième année à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Calgary (UCVM), est née et a grandi dans une exploitation commerciale de naissage-élevage à Medicine Hat, en Alberta. Elle a passé son enfance à travailler à l’exploitation familiale et à participer à des courses de barils, à des courses de bouvillons et à parcours d’acrobaties dans les rodéos. Rae-Leigh a obtenu son baccalauréat en sciences avec spécialisation en sciences animale en 2014 ainsi qu’une maîtrise en sciences en 2016 auprès du Dr Gregory Penner, professeur agrégé et titulaire de la chaire Centennial en physiologie nutritionnelle, tous deux à l’Université de la Saskatchewan. Son projet a évalué la fonction barrière de l’appareil gastro-intestinal chez les bouvillons Holstein lorsqu’ils sont exposés à un faible apport alimentaire et à une acidose ruminale aiguë. Rae-Leigh a été choisie pour le Programme des jeunes leaders de la Canadian Cattelmen’s Association en 2014 et a été mentorée par Kajal Devani, leader de l’équipe de service aux membres à la Canadian Angus Association et elle a été membre à titre individuel du Conseil des jeunes de la Canadian Cattelmen’s Association pour l’année 2015-2016. Rae-Leigh a aussi été fortunée d’être choisie comme déléguée étudiante pour les congrès International Livestock Congress tenus aux États-Unis et au Canada ainsi que lors de l’International Livestock Forum. Pendant les deux premières années à l’UCVM, Rae-Leigh a été présidente de la promotion 2020 de l’UCVM et elle est actuellement présidente du Club de la santé des animaux d’élevage, ce qui inclut le poste de délégué junior de l’UCVM auprès de l’American Association of Bovine Practitioners. En dehors des études, elle aime voyager et faire de la plongée sous-marine, de l’entraînement en parcours et de l’équitation. À la fin de son cours, Rae-Leigh désire exercer la médecine des grands animaux dans sa collectivité rurale tout en demeurant active au sein de l’exploitation familiale. 

Jolene Vermeulen, maintenant étudiante de quatrième année à l’Atlantic Veterinary College (AVC), a grandi sur la rive sud de la Nouvelle-Écosse. Jolene a terminé son baccalauréat en sciences au Nova Scotia Agricultural College à Truro, en Nouvelle-Écosse, avec une majeure en sciences animales, et sa maîtrise, qui a porté sur le comportement et le bien-être des animaux, à l’Université de Guelph. Durant son éducation postsecondaire, la passion de Jolene pour les grands animaux a continué de croître. En 2014, Jolene a acheté une ferme laitière avec son mari à Princeport, en Nouvelle-Écosse, où elle fait la traite de 60 vaches Holstein. L’année suivant l’achat de la ferme, Jolene a été acceptée à l’AVC où elle a continué de perfectionner ses connaissances sur les grands animaux. Jolene espère que, à la fin de ses études, elle pourra exercer la médecine des grands animaux dans les Maritimes et avoir l’occasion d’enseigner à d’autres jeunes éleveurs. 

Rachel Gauvin, maintenant étudiante en médecine vétérinaire de quatrième année à la Faculté de médecine vétérinaire (FMV) de l’Université de Montréal, a toujours participé activement aux activités de son école. Durant ses deux premières années au programme de doctorat en médecine vétérinaire, Rachel a été représentante étudiante de la promotion 2020 et, pendant les deux dernières années, elle a occupé le poste de coordonnatrice des affaires externes pour l’Association des étudiants en médecine vétérinaire du Québec (AEMVQ). Rachel a aussi été coordonnatrice responsable du refuge pour petits animaux de la FMV pendant un an et elle a participé activement aux nombreux projets et comités de la faculté, dont le Comité des politiques, le Comité du bien-être des étudiants, le Comité pour la réforme du programme de D.M.V. de la FMV et l’Association des jeunes femmes médecins vétérinaires. Rachel est aussi fière de la façon dont elle a fait la promotion et mis en œuvre des changements liés aux activités d’intégration des nouveaux étudiants à la FMV. Rachel a contribué à rendre les activités plus inclusives et respectueuses et elle a aussi encouragé tous les étudiants à adopter un état d’esprit plus sain lors de l’organisation de ces activités.

Eastman Welsford, maintenant étudiant de quatrième année à l’Ontario Veterinary College (OVC), a profité de toutes les occasions pour s’impliquer à l’OVC dès le moment où il a franchi le seuil de la porte. Eastman a occupé le poste de coprésident de sa promotion et il s’estime fortuné d’avoir l’occasion de travailler aux côtés des professeurs et d’étudiants motivés. Né à Montréal, au Québec, Eastman a grandi à Oakville, en Ontario, et les animaux ont toujours fait partie de sa vie. Le chien familial était son premier meilleur ami et la maison comptait presque toujours un animal de compagnie. Il était clair qu’Eastman était destiné à une carrière auprès des animaux après avoir grandi aux côtés de poissons, de lézards, de chiens, d’oiseaux et d’un furet et avoir passé les fins de semaine dans des écuries. Avant d’être accepté à l’OVC, Eastman a obtenu un baccalauréat en arts et en sciences à l’Université McGill avec une majeure en biologie et en anthropologie. Pendant ce temps, Eastman a développé un vif intérêt pour l’agriculture, après avoir travaillé à la ferme laitière du Campus Macdonald. Il croit que la combinaison des arts et des sciences est importante en médecine vétérinaire, car ces deux domaines réunissent les sciences appliquées de la biologie et de la médecine avec l’importance d’une communication efficace avec les clients et le travail au sein d’une équipe de soins de santé. Eastman désire travailler dans un établissement pour grands animaux et espère réaliser un internat d’un an.

Matthew Barnes, maintenant un étudiant canadien en médecine vétérinaire de quatrième année à l’École de médecine vétérinaire de l’Université de Glasgow en Écosse, est né et a grandi à Toronto, en Ontario. Pendant son diplôme de premier cycle, Matthew a fait du travail bénévole auprès de nombreuses organisations : membre du Comité de l’équipe de collecte de sang de l’Université Queen’s qui organisait des cliniques de don de sang sur le campus; bénévole auprès du programme d’éducation Helen Tufts Child Outreach Program afin de mentorer des enfants défavorisés à Kingston, en Ontario; chargé de cours et instructeur d’un laboratoire sur l’anatomie humaine. Au cours de la première année de Matthew à l’école de médecine vétérinaire, il a poursuivi sa participation aux clubs et aux sociétés universitaires. Matthew possède de solides compétences en relations interpersonnelles et en communications et il a présenté un discours à ses nouveaux collègues et a été élu représentant étudiant de la promotion 2020 afin de défendre les intérêts et les préoccupations des membres auprès du personnel et lors des réunions du gouvernement étudiant. Il a aussi été choisi comme coordonnateur du programme de mentorat étudiant « Big Vet Wee Vet », qui procède au jumelage d’étudiants sénior afin de faciliter la transition à la vie à Glasgow et de favoriser les amitiés. Matthew est aussi représentant étudiant pour VetPrep, une compagnie de préparation à l’Examen nord-américain d’agrément en médecine vétérinaire (NAVLE). Matthew a été choisi en partie parce que, pendant quatre étés, il a travaillé pour Prep101, une entreprise de préparation aux examens qui enseigne la chimie organique de niveau universitaire aux étudiants qui se préparent au Medical College Admissions Test (MCAT) en vue de présenter une demande en médecine. Matthew est aussi membre du Club d’escalade de l’Université de Glasgow et il a gravi plus de 50 « Munros » (282 collines écossaises d’une altitude de plus de 3000 pieds) et dirigé le « Munro Challenge », une activité de financement qui consiste à faire de l’escalade en costume pour des organismes de bienfaisance du Royaume-Uni. Matthew est aussi membre de la Société de zoologie, du Club de pathologie, du Club clinique, du Club de boxe de l’Université et, bien entendu, de la Section locale de l’ACMV à l’Université de Glasgow (affectueusement appelée « Club Canada »). Sur son parcours de médecin vétérinaire, Matthew a reçu des appuis exceptionnels de sa famille, de ses professeurs et de ses mentors qui ont contribué à l’établissement des buts professionnels de Matthew : enseigner aux autres, continuellement apprendre, pousser la profession vers l’avant et promouvoir le bien-être animal. Après la fin de ses études, Matthew a l’intention d’atteindre ses buts en obtenant l’agrément en médecine interne afin qu’il puisse enseigner et transmettre ses connaissances aux futurs médecins vétérinaires du Canada, tout en exerçant une médecine vétérinaire compatissante.