ACMV | Actualités et événements | Comment l’ACMV façonne-t-elle les politiques nationales et les lois qui vous touchent?
CVMA-ACMV

Actualités et événements

Comment l’ACMV façonne-t-elle les politiques nationales et les lois qui vous touchent?

juillet 26, 2019

L’ACMV assure le leadership et la défense des intérêts au nom des médecins vétérinaires canadiens. L’une de ses priorités stratégiques est la défense des intérêts des médecins vétérinaires au Canada. L’ACMV fournit de la rétroaction cruciale sur les enjeux législatifs et politiques pertinents qui ont un impact sur la portée de l’exercice de la médecine vétérinaire. Comment l’ACMV met-elle en oeuvre ces changements souhaités?

• Elle engage un dialogue avec le gouvernement et les intervenants afin d’influencer les décisions politiques.
• Elle établit des relations internationales et représente les médecins vétérinaires au Canada.
• Elle veille à ce que les médias fournissent des renseignements exacts et fassent la promotion des professionnels vétérinaires.
• Elle publie des énoncés de position sur les enjeux vétérinaires nationaux.
• Elle encourage des consultations auprès des membres sur des enjeux importants.
• Elle assume un rôle de leadership à l’égard de l’antibiogouvernance et de la surveillance des antimicrobiens.

Vous trouverez ci-dessous des exemples de la façon dont l’ACMV appuie les médecins vétérinaires canadiens en produisant des changements politiques et législatifs.

Sommet de l’ACMV

Le Sommet annuel de l’ACMV est un forum au cours duquel les leaders vétérinaires canadiens et internationaux partagent des renseignements sur des enjeux clés en médecine vétérinaire. Les discussions du Sommet se sont avérées utiles pour l’exploration et l’adoption d’approches communes en vue d’aborder les défis présents dans notre profession. Tous les délégués au congrès de l’ACMV peuvent assister à cet événement qui sera organisé durant le congrès de l’ACMV.

Le Sommet 2019 de l’ACMV portait sur La norme d’excellence en matière de bien-être animal — Impact positif et négatif sur les animaux et les médecins vétérinaires. Ce Sommet incluait trois ateliers et conférenciers distincts :

1. Bien-être animal mondial : Défis et occasions par la Dre Susan Hazel, conférencière principale, comportement animal, bien être et éthique — Australie.
2. Quelle est la signification d’Un seul bien-être? Par le Dr David Fraser, professeur, Faculté des systèmes agricoles et alimentaires — Université de la Colombie-Britannique.
3. La norme d’excellence en matière de bien-être animal — Impact positif et négatif sur les animaux et les médecins vétérinaires par la Dre Heather Bacon, gestionnaire de l’éducation publique sur le bien-être vétérinaire au Jeanne Marchig International Centre for Animal Welfare Education de la Royal (Dick) School of Veterinary Medicine de l’Université d’Édimbourg.

Forum sur les enjeux nationaux
Le Forum annuel de l’ACMV sur les enjeux nationaux donne l’occasion aux membres de l’ACMV d’exprimer leurs vues sur un sujet d’intérêt national au sein de la collectivité vétérinaire. Les N discussions du Forum se sont avérées utiles pour l’exploration et la formulation de positions sur des enjeux vétérinaires importants. Tous les délégués au congrès de l’ACMV peuvent assister à cet événement qui est organisé durant le congrès de l’ACMV.

L’édition 2019 du Forum sur les enjeux nationaux de l’ACMV a exploré les enjeux et les défis en lien avec La télésanté et le bienêtre animal — Avantages, inconvénients et conséquences pour les patients vétérinaires. Les panélistes de cette année incluaient :

Dre Heather Bacon, B.Sc. (spéc.), B. Sc.Vet., CertZooMed MRCVS
Jan Robinson, registraire et PDG de l’Ordre des vétérinaires de l’Ontario
Dre Lori Teller, Texas A&M University (pour l’AVMA)

Relations gouvernementales

En mai, l’ACMV a participé à un forum tenu à Ottawa pour discuter de la prévention et du contrôle de la peste porcine africaine (PPA) dans les Amériques. Ce forum, qui réunissait 150 délégués provenant de 15 pays, a été organisé par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) en vue de collaborer à un plan mondial pour prévenir et atténuer le risque de PPA en Amérique du Nord et du Sud. Le forum a réuni des fonctionnaires gouvernementaux, des leaders de l’industrie et des décideurs afin de discuter de la menace de la PPA, d’apprendre des éclosions récentes en Europe et en Asie et de collaborer à des mesures concrètes en vue d’atténuer la menace de la PPA dans la région. Le forum a aussi inauguré l’élaboration d’un cadre de travail concerté pour la gestion de la menace de la maladie. L’ACMV continue de collaborer avec l’ACIA et les intervenants afin de prévenir l’infection par la PPA au sein du cheptel porcin au Canada.

L’ACMV a créé une section dédiée de son site Web afin d’informer les médecins vétérinaires à propos des dernières nouvelles en lien avec la PPA.

En février 2019, le Dr Henry Ceelen, président du Comité sur les enjeux nationaux de l’ACMV, a fait une présentation devant le Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Le comité menait une étude sur la perception publique à l’égard du secteur agricole canadien. Le Dr Ceelen a affirmé que la profession vétérinaire avait une responsabilité importante en vue d’assurer que la perception publique à l’égard du système agroalimentaire demeure positive en raison du haut niveau de confiance dont jouissent les médecins vétérinaires et du rôle clé de la profession afin d’appuyer les producteurs et l’agriculture animale durable. Il a souligné la pertinence de l’approche Une seule santé et de l’engagement de l’ACMV afin d’aider le gouvernement du Canada à répondre à la menace de l’antibiorésistance.

L’ACMV continue de représenter les médecins vétérinaires canadiens dans le domaine du cannabis. L’Association canadienne de médecine cannabinoïde vétérinaire (ACMCV) a exhorté le gouvernement fédéral à apporter deux modifications à la réglementation sur le cannabis afin de mieux protéger la sécurité et la santé des animaux de compagnie. L’ACMV a récemment soumis une lettre à Santé Canada en réponse à sa consultation ouverte sur le cannabis comestible, les extraits de cannabis et les produits topiques. La lettre indique que les médecins vétérinaires répondent maintenant fréquemment à des questions de propriétaires d’animaux de compagnie, d’éleveurs de bétail et d’autres personnes à propos des bienfaits thérapeutiques potentiels de l’utilisation du cannabis chez les animaux pour l’atténuation de la douleur, le soulagement de l’anxiété et le traitement d’affections comportementales. L’ACMV a soumis les commentaires suivants (qui avaient d’abord été communiqués par l’ACMV dans une lettre transmise à Santé Canada en janvier 2018) : 1) L’ACMV exhorte vivement le gouvernement à modifier la Partie 14 du Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales afin de permettre aux médecins vétérinaires de fournir les médicaments nécessaires à leurs patients tout en maintenant une surveillance indépendante sur sa distribution. 2) L’ACMV demande qu’une mise en garde soit apposée sur les produits contenant du THC (p. ex., «Garder hors de la portée des animaux»). «Les étiquettes de mise en garde doivent être modifiées afin d’informer explicitement les Canadiens de garder ces produits hors de la portée des animaux de compagnie et la réglementation doit être mise à jour afin d’autoriser les médecins vétérinaires à consulter avec les propriétaires d’animaux qui cherchent à utiliser du cannabis comme traitement thérapeutique et à leur prescrire des produits et des doses appropriés», a dit la Dre Terri Chotowetz, présidente de l’ACMV.

L’ACMV a créé une section dédiée du site Web afin de garder les médecins vétérinaires au courant sur les dernières nouvelles en lien avec le cannabis. L’ACMV a envoyé une lettre au ministre des Finances Bill Morneau durant la consultation prébudgétaire 2019 du gouvernement fédéral en signalant que la résistance aux antimicrobiens ne figuraient pas parmi les grandes priorités du budget à venir. Le Canada s’était déjà engagé à prendre des mesures contre la résistance aux antimicrobiens auprès des Nations Unies et du G20. Une telle action exige une approche multisectorielle Une seule santé qui tient compte des humains, des animaux et de l’environnement comme étant des acteurs interconnectés dans le développement et la propagation de l’antibiorésistance. À l’heure actuelle, la réponse du Canada n’a pas été à la hauteur. L’ACMV estime que le gouvernement fédéral a l’occasion de se rappeler des générations futures en appuyant les efforts de l’Association pour relever cet important défi. On peut lire davantage à ce sujet dans la section des Nouvelles et événements du site Web de l’ACMV.

Relations internationales

L’ACMV veille à ce que la voix des médecins vétérinaires canadiens fasse le tour du monde. La salubrité des aliments, l’approvisionnement de médicaments, la mobilité de la maind’oeuvre, l’éducation, les normes et le commerce international figurent parmi les enjeux internationaux qui ont un impact sur la profession ainsi que sur la portée et les normes d’exercice. L’ACMV assure la participation des médecins vétérinaires du Canada à l’égard de ces enjeux et elle assure le leadership dans les discussions mondiales.

L’ACMV collabore avec diverses organisations internationales, notamment:

• Organisation mondiale de la santé animale (OIE) — délégation canadienne

• Association mondiale vétérinaire 

• North American Veterinary Medical Education Consortium

• North American Veterinary Leaders

• Commonwealth Veterinary Association

• PANVET

• World Small Animal Veterinary Association

• Pet Nutrition Alliance

• Partners for Healthy Pets

• International Veterinary Officers Council

 

Amélioration de l’antibiogouvernance au Canada

Les nouvelles Lignes directrices pour l’utilisation des antimicrobiens vétérinaires de l’ACMV offrent des conseils de calibre mondial aux médecins vétérinaires canadiens pour les aider à prendre des décisions lors du choix des cas qui exigent un traitement antimicrobien et des traitements recommandés. Tous les médecins vétérinaires autorisés au Canada auront plein accès à la plateforme jusqu’au 1er décembre 2019, après quoi seulement les membres actifs de l’ACMV auront accès à la plateforme. Pour accéder à ces lignes directrices, visitez le site Web.

Le Comité sur les enjeux nationaux (CEN) de l’ACMV examine et surveille continuellement les enjeux vétérinaires. Le comité effectue de la recherche et élabore des énoncés de position sur des enjeux ou des questions qui sont jugés d’intérêt pour les membres. Les preuves scientifiques et/ou l’éthique servent de base aux énoncés de position. Le CEN de l’ACMV envisage attentivement la rétroaction des membres et des associations provinciales de médecins vétérinaires, des organismes de réglementation et des groupes d’intervenants lors de la préparation du document final. Une fois que les ébauches finales des énoncés sont préparées, elles sont présentées au Conseil de l’ACMV aux fins d’approbation et d’adoption.

Le but des énoncés de position de l’ACMV est de servir de ligne directrice en vue d’aborder les enjeux vétérinaires. Ils visent à guider la profession et à éduquer le public à l’égard du point de vue vétérinaire sur divers enjeux. Les positions offrent un point de vue «avant-gardiste» des enjeux en se basant sur ce qui se passe au Canada et ailleurs dans le monde.

Veuillez consulter le site Web de l’ACMV pour lire des énoncés de position sur un vaste éventail de sujets, notamment:

• Vaccination des animaux
• Électroéjaculation des ruminants
• Médecine vétérinaire complémentaire et parallèle
• Importation des chiens au Canada
• Utilisation des médicaments en dérogation des directives de l’étiquette

L’ACMV fournit des mises à jour mensuelles sur nos activités afin de façonner les politiques et les lois nationales qui vous touchent dans notre cyberbulletin «En direct du 339» et dans la section des nouvelles Web.