ACMV | Actualités et événements | L’ACMV soumet des commentaires durant les consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral
CVMA-ACMV

Actualités et événements

L’ACMV soumet des commentaires durant les consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral

février 28, 2019

En prévision du dépôt prochain du budget fédéral 2019, l’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) a acheminé une lettre au ministre des Finances Bill Morneau durant la période des consultations prébudgétaires 2019 du gouvernement fédéral afin de signaler que l’antibiorésistance ne représentait pas une priorité dans le prochain budget.

Les médecins vétérinaires travaillent en vue d’aborder les risques actuels et grandissants associés à l’antibiorésistance. Le Canada s’était déjà engagé auprès des Nations Unies et du G20 à prendre des mesures contre l’antibiorésistance. De telles mesures exigent une approche Une seule santé multisectorielle qui tient compte des humains, des animaux et de l’environnement comme étant des acteurs interconnectés dans le développement et la propagation de l’antibiorésistance. À l’heure actuelle, la réponse du Canada est inadéquate. De nombreux rapports d’experts ont signalé ce fait au cours des deux dernières décennies et le vérificateur général fédéral et le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes ont tous deux souligné l’échec du Canada à prendre cette menace au sérieux.

En vue d’assurer la capacité pour prendre des mesures en matière d’antibiorésistance, le gouvernement du Canada doit adopter une position de leadership, donner des ressources adéquates au projet et appuyer les nombreuses recommandations qui ont été présentées à maintes reprises. 

L’ACMV estime que le gouvernement fédéral a l’occasion d’examiner à nouveau la façon dont il peut faire la différence pour les générations futures en appuyant les efforts de l’association en vue d’aborder ce défi important. Nous comprenons que l’antibiorésistance n’est pas actuellement une priorité tandis que vous travaillez au budget 2019, mais vous avez l’occasion d’examiner à nouveau comment vous pouvez faire la différence pour les générations futures en appuyant nos efforts en vue d’aborder ce défi important.

  • Lisez la version intégrale de la lettre ici.
  • Lisez la réponse du ministre des Finances ici.