Actualités et événements

La cérémonie annuelle de remise des prix reconnaît les membres de l’ACMV pour des contributions exceptionnelles à la médecine vétérinaire

août 2, 2017

Depuis plus de 30 ans, l’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) reconnaît avec fierté les contributions extraordinaires de ses membres à la profession vétérinaire ainsi qu’à la santé et au bien-être des animaux. Cette année n’a pas fait exception lorsque des personnes ont été honorées durant la Cérémonie annuelle de remise des prix de l’ACMV qui s’est déroulée à Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, durant le congrès 2017 de l’ACMV.

Le Prix du praticien des petits animaux de l’ACMV, qui est commandité par Petsecure assurance maladie pour animaux, a été décerné au Dr David Condon pour sa compassion et son dévouement continu envers les animaux depuis sa tendre enfance. Le Dr Condon, qui a grandi dans une petite ferme familiale à l’Île-du-Prince-Édouard, a décidé à l’âge de six ans qu’il désirait devenir vétérinaire et il a obtenu son diplôme de l’Atlantic Veterinary College (AVC) en 1991. Après la fin des études, il a travaillé dans une pratique mixte à Seaforth, en Ontario, pendant un an. Un véritable natif de l’Île-du-Prince-Édouard, il est retourné dans l’île et a travaillé à Montague pendant l’année suivante. Le Dr Condon a ensuite acheté la clinique Abegweit Animal Hospital en 1993, ce qui lui a permis de se concentrer principalement sur la pratique des petits animaux, qu’il aime toujours exercer aujourd’hui. Il a développé un vif intérêt pour la dentisterie vétérinaire et a consacré une partie importante de son temps à la formation continue dans ce domaine. Il a joué un rôle crucial dans la formation de la section étudiante de la Foundation for Veterinary Dentistry à l’AVC et il organise des laboratoires de travaux pratiques dentaires pour les étudiants à sa clinique et offre des conférences du midi en dentisterie vétérinaire à l’AVC. Le Dr Condon voyage avec la Peter Emily International Veterinary Dental Foundation afin d’offrir des soins vétérinaires dentaires gratuits aux grands félidés en captivité (tigres, lions, etc.). Il est membre de la Foundation for Veterinary Dentistry, de l’ACMV, de la PEI Veterinary Medical Association et de la Réserve vétérinaire canadienne. Il est actuellement membre du conseil d’administration de son groupe local de protection du bassin hydrographique et il a déjà œuvré au sein de la PEI Wildlife Federation.

Le Prix humanitaire de l’ACMV, qui est commandité par Merck Santé animale, a été décerné à la vétérinaire Dre Anne McDonald. La Dre McDonald a obtenu son diplôme du Western College of Veterinary Medicine (WCVM) en 1976 et a suivi un internat d’un an à l’Université Texas A&M en pratique des petits animaux, suivi d’une résidence de deux ans en chirurgie. Après avoir quitté le Texas, elle a travaillé à Red Deer, en Alberta, pendant six mois et est ensuite retournée à Vancouver, en Colombie-Britannique, pour travailler à la Vancouver Animal Emergency Clinic au cours des onze années suivantes. La Dre McDonald a acheté la clinique Night Owl Bird Hospital en 1990 et c’est à cet endroit qu’elle consacre toute son énergie depuis ce temps. La Dre McDonald a été reconnue pour ses efforts exceptionnels pour le traitement, les soins et le repérage d’un nouveau foyer pour près de 600 perroquets du World Parrot Refuge sur l’île de Vancouver après la mort du propriétaire en mai 2016. Bon nombre des oiseaux du refuge avaient des problèmes de santé et près de 100 petits et grands oiseaux ont été hospitalisés au cours des premiers mois.

Le Prix vétérinaire Merck, qui est commandité par Merck Santé animale, a été présenté au Dr Stephen LeBlanc pour son travail à titre de professeur au Département de médecine de la population à l’Ontario Veterinary College et en tant que directeur du programme de recherche sur les systèmes de production animale à l’Université de Guelph. Il a obtenu un baccalauréat en N sciences (agriculture) en sciences animales de l’Université McGill en 1992 ainsi qu’un doctorat en médecine vétérinaire (1997) et un doctorat en sciences vétérinaires (2001) de l’Université de Guelph. Après avoir passé cinq ans en pratique vétérinaire privée des bovins laitiers, il s’est joint à l’Université de Guelph en tant que professeur où il enseigne aux étudiants en médecine vétérinaire et en agriculture et offre des services cliniques aux fermes. Il est ancien président du Dairy Cattle Reproduction Council et agit à titre de rédacteur de section pour la revue Journal of Dairy Science. Ses travaux de recherche portent sur la santé métabolique et reproductive des vaches laitières en transition et leur gestion, y compris la validation sur le terrain des technologies de précision. De concert avec des étudiants diplômés et des collaborateurs, ses efforts ont donné lieu à plus de 100 articles évalués par les pairs. Il a aussi présenté des conférences dans 20 pays.

Le Prix de la pratique de l’année, qui est commandité par la Banque Scotia, a été décerné au Mona Campbell Centre for Animal Cancer (MCCAC) pour la création d’un centre vétérinaire à services complets pour les animaux atteints de cancer qui dessert le centre du Canada et des régions périphériques, tout en créant des occasions de recherche pour des essais cliniques uniques pour l’Ontario Veterinary College (OVC) et l’Université de Guelph. Le Centre offre de la chirurgie, de la radiation, de la chimiothérapie et des thérapies expérimentales conjointement à des essais cliniques pour diagnostiquer et traiter le cancer chez les animaux. Le MCCAC offre de l’enseignement expérientiel en oncologie dans le cadre du programme de doctorat en médecine vétérinaire et offre une formation aux 2e et 3e cycles pour les vétérinaires qui cherchent à améliorer leur formation clinique en oncologie dans le cadre de résidences, d’internats et pour les étudiants aux études supérieures. Les cliniciens et les chercheurs au MCCAC sont continuellement à la recherche de meilleures façons de traiter le cancer chez les animaux (dont certains traitements peuvent se traduire par l’assistance des humains atteints du cancer) lors d’essais cliniques. Le Centre est le seul membre international du National Institutes of Health Center for Cancer Research Comparative Oncology Trials Consortium. Le volume de cas a facilité la création de la Companion Animal Tumour Sample Bank au MCCAC, qui est une ressource unique fournissant l’accès à des spécimens cliniques de cancers naturels pour la collectivité de la recherche scientifique. Depuis sa fondation, les vétérinaires, les étudiants et le personnel qui travaillent au Mona Campbell Centre for Animal Cancer ont œuvré, de concert avec des patients cancéreux vétérinaires et leurs familles, afin de créer un centre du cancer vétérinaire à services complets qui est reconnu à l’échelle internationale et qui a pour but de traiter les animaux de compagnie atteints du cancer avec compassion tout en faisant progresser la compréhension du cancer et en améliorant les options de traitement pour le bénéfice des patients animaux et humains.

Cette année, le titre de membre à vie a été décerné à la Dre Jeanne Lofstedt, qui est originaire de Benoni, en Afrique du Sud, pour ses contributions importantes à l’ACMV et à la profession vétérinaire. Des étés passés dans les fermes de moutons et de bovins laitiers de parents proches, l’influence d’un oncle qui était vétérinaire ainsi que l’occasion de faire du bénévolat dans une pratique mixte pendant l’école secondaire ont inspiré la Dre Lofstedt à poursuivre une carrière en médecine vétérinaire. En 1975, elle a obtenu un baccalauréat en sciences vétérinaires de l’Université de Pretoria en Afrique du Sud et elle a reçu la médaille Sir Arnold Theiler pour l’étudiante avec la meilleure moyenne à l’université. Après sept mois passés dans une pratique mixte à Krugersdorp, en Afrique du Sud, elle a été acceptée dans un internat par rotations au Western College of Veterinary Medicine à Saskatoon, en Saskatchewan. En 1981, elle a terminé une résidence de trois ans en médecine et en chirurgie des animaux destinés à l’alimentation et elle a reçu une maîtrise en sciences spécialisée en pathologie, tous deux à l’Université de l’État de l’Iowa. Elle s’est ensuite jointe à l’Université Tufts en tant que chargée de cours en médecine des grands animaux de 1981 à 1987, puis elle a obtenu sa spécialisation du conseil d’agrément pour la médecine interne des grands animaux en 1987. La même année, elle est déménagée à l’Île-du-Prince-Édouard pour assumer ses fonctions de professeur à l’Atlantic Veterinary College (AVC) où elle est actuellement professeure de médecine des grands animaux au Département de gestion de la santé. La Dre Lofstedt a toujours occupée divers postes de leadership à l’AVC ainsi que des postes de bénévole à l’ACMV et dans d’autres organisations vétérinaires. Elle a notamment occupé le poste de doyenne associée aux Affaires universitaires de l’AVC, a été membre du comité d’examen de l’American College of Veterinary Internal Medicine, membre du comité de la rédaction de la revue Journal of Veterinary Medical Education, rédactrice de questions pour l’Examen nord-américain d’agrément en médecine vétérinaire, membre de l’équipe d’inspection du Conseil de l’éducation de l’American Veterinary Medical Association et de l’ACMV, membre des comités sur les enjeux nationaux de l’ACMV et du perfectionnement professionnel et présidente de l’ACMV en 2002–2003. Elle est coordonnatrice du programme scientifique de l’ACMV depuis 2004.

Le Prix du président de l’ACMV 2017 a été décerné au Dr Bob Bellamy pour son expertise et son dévouement exceptionnel envers la profession vétérinaire. Peu de temps après avoir obtenu son diplôme du Western College of Veterinary Medicine (WCVM) de l’Université de la Saskatchewan en 1976, le Dr Bellamy a fondé une pratique mixte à Moose Jaw, en Saskatchewan. Il est ancien président de la Saskatchewan N Veterinary Medical Association (SVMA) (2004) et il préside le Comité économique de la pratique de la SVMA depuis 25 ans et a occupé le poste de président du Comité de la gestion commerciale de l’ACMV jusqu’à ce que son statut change en groupe consultatif en 2015. Après 40 ans de pratique, le Dr Bellamy demeure passionné pour la valeur de la médecine vétérinaire tant pour les humains que pour les animaux. Il a établi l’initiative des médias sociaux de la SVMA, SaskVets, et en demeure le coordonnateur de projet. La SVMA est fière d’avoir l’un des plus grands nombres d’adeptes des médias sociaux de tous les groupes vétérinaires au pays grâce à la popularité de SaskVets. Le Dr Bellamy, qui a transformé son passe-temps de photographie en de la production vidéo, a produit une série de vidéos d’information qui s’intitule «Just Like You» qui vise à informer les clients et est offerte à tous les vétérinaires. Les vidéos sont hébergées dans le canal YouTube de l’ACMV et divers sites Vimeo. Le but consiste «non seulement à dire aux clients ce qui se fait, mais aussi de leur montrer». Le Dr Bellamy est aussi convaincu que la profession doit conserver le privilège de prescrire et de distribuer des médicaments. Il a coordonné la production du manuel Saskatchewan Dispensing Manual for Veterinarians, qui passe en revue les diverses lois fédérales et provinciales pertinentes pour la vente de médicaments.

Le Prix R.V.L. Walker est décerné annuellement au président des Étudiants de l’ACMV (ÉACMV) pour son travail en vue de promouvoir l’intérêt des étudiants envers l’Association. Il y a deux récipiendaires de ce prix — une plaque est présentée au président des Étudiants de l’ACMV et une bourse est remise au collège où est inscrit le président afin d’offrir de l’assistance financière à un étudiant en médecine vétérinaire dans le besoin. Cette année, la récipiendaire est Mme Elizabeth Hartnett, de l’Ontario Veterinary College. Mme Hartnett a décidé qu’elle voulait devenir vétérinaire à l’âge de cinq ans et elle a toujours été fascinée par le monde naturel. Elle a grandi dans une famille militaire et a vécu à plusieurs endroits différents — de l’Allemagne au Manitoba en passant par le Québec — avant que sa famille ne s’établisse à Kingston, en Ontario. Elle a suivi des études de premier cycle en biologie environnementale à l’Université Queen’s et a obtenu une maîtrise en études environnementales de l’Université York, où elle s’est concentrée sur l’éducation humanitaire et l’éthique environnementale. Pendant plusieurs années, Mme Hartnett a travaillé en recherche et en politiques environnementales tout en faisant du bénévolat au Toronto Wildlife Centre la fin de semaine. Elle a constaté que ses intérêts envers l’environnement, les politiques publiques et la santé de la faune étaient compatibles avec une carrière en médecine vétérinaire et elle a décidé de finalement présenter une demande à l’école de médecine vétérinaire. Mme Hartnett aime participer aux activités de l’OVC et de la collectivité en général et elle adore exercer ses compétences cliniques en faisant du bénévolat auprès de Community Veterinary Outreach.

Les mises en candidature pour les Prix 2018 de l’ACMV ouvriront à l’automne 2017. La date limite pour les soumissions est le 31 janvier 2018. Visitez le site Web de l’ACMV (veterinairesaucanada.net/about/awards) pour en apprendre davantage.