ACMV | Actualités et événements | L’ACMV appuie la décision de Santé Canada pour la proposition de nouvelles mesures en vue d’aborder la résistance aux antimicrobiens
CVMA-ACMV

Actualités et événements

L’ACMV appuie la décision de Santé Canada pour la proposition de nouvelles mesures en vue d’aborder la résistance aux antimicrobiens

avril 17, 2015

L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) appuie l’annonce faite hier par Santé Canada déclarant son intention de proposer de nouvelles mesures et de renforcer les règlements qui encouragent l’utilisation prudente des antimicrobiens chez les animaux destinés à l’alimentation, particulièrement pour les antimicrobiens qui sont considérés importants en médecine.

« Depuis plus de 15 ans, l’ACMV est très préoccupée par l’importation et l’utilisation non réglementées des ingrédients pharmaceutiques actifs en agriculture animale, ce qui présente un risque potentiel pour la santé publique et la salubrité des aliments au Canada », dit le Dr Jean Gauvin, président de l’ACMV. « L’annonce d’aujourd’hui représente un pas important afin de résoudre les préoccupations liées à l’antibiorésistance découlant de l’administration indue des antimicrobiens. »

L’annonce fait suite à une réunion organisée à la fin du mois dernier par la Direction des médicaments vétérinaires avec des intervenants en santé humaine et animale, y compris l’ACMV. La discussion a porté sur la promotion de l’utilisation prudente des antimicrobiens importants sur le plan médical dans la production des animaux destinés à l’alimentation.

L’ACMV estime qu’une gestion responsable réussie des antimicrobiens exige l’utilisation prudente des antimicrobiens. En 2008, l’ACMV a élaboré des lignes directrices sur l’administration des antimicrobiens aux bovins de boucherie, aux bovins laitiers, à la volaille et aux porcs afin de faciliter le choix des antimicrobiens. L’Association appuie les avancées réalisées par Santé Canada dans son travail avec l’industrie pharmaceutique afin d’éliminer les allégations liées à la stimulation de la croissance pour les antimicrobiens importants sur le plan médical.

L’ACMV appuie aussi le plan de Santé Canada en vue d’apporter des modifications au Règlement sur les aliments et drogues, tel qu’il est indiqué dans son Avis d’intention, qui abordera l’importation des médicaments vétérinaires pour utilisation personnelle et renforcera le contrôle de l’importation des ingrédients pharmaceutiques actifs [IPA] vétérinaires. 

Depuis plusieurs années, l’ACMV préconise l’élimination des « échappatoires » pour l’importation des médicaments vétérinaires afin de permettre au Canada d’exercer un contrôle réglementaire complet sur de tels produits. Elle croit aussi qu’il est nécessaire d’étendre la supervision vétérinaire de l’utilisation des antimicrobiens conjointement à la mise en œuvre de modifications réglementaires. Vous pouvez lire les énoncés de position suivants pour obtenir de plus amples renseignements :

L’ACMV a hâte d’examiner les détails des plans avec les autres intervenants qui travaillent à la mise en œuvre de l’exigence de resserrement de la supervision vétérinaire des antimicrobiens importants sur le plan médical utilisés dans les aliments du bétail et l’eau de boisson d’ici l’échéancier de décembre 2016 afin de faire en sorte que le Canada s’aligne sur des initiatives semblables dans d’autres pays.