ACMV | Actualités et événements | Nouvelle équipe de déontologie vétérinaire
CVMA-ACMV

Actualités, événements et RESSOURCES COVID-19

Nouvelle équipe de déontologie vétérinaire

août 27, 2021

La Dre Bettina Bobsien, médecin vétérinaire en pratique équine bien connue sur l’île de Vancouver, sera la coordonnatrice de la chronique de déontologie vétérinaire, qui sera commentée par Clare Palmer, Peter Sandøe et Dan Weary. La Dre Bobsien a obtenu son D.M.V. du Western College of Veterinary Medicine en 1989 et est devenue par la suite diplômée de l’American Board of Veterinary Practitioners avec une spécialisation en pratique équine. Elle est très généreuse de son temps et de son expertise pour assurer un leadership en matière de bien-être animal au Canada et nous sommes ravis qu’elle ait accepté de travailler avec des praticiens, notre équipe d’éthiciens et le personnel de notre revue pour vous présenter la chronique de déontologie vétérinaire. Elle a activement fait la promotion du bien-être animal en contribuant à la rédaction du Code de pratiques canadien concernant les chevaux et au programme de révision du Code de pratiques concernant les bovins de boucherie. Elle a été membre du comité sur le bien-être animal de la Society of British Columbia Veterinarians, présidente des comités sur le bien-être animal du College of Veterinarians of British Columbia et de l’ACMV, et coprésidente du comité de santé et bien-être du cheval de Canada Équestre.

Clare Palmer, Ph. D., dirige une équipe de trois experts internationaux qui commenteront les questions de déontologie. Titulaire d’un doctorat de l’Université d’Oxford, elle est professeure de philosophie et d’arts libéraux à l’Université A&M du Texas. Elle est l’auteure ou la co-auteure de quatre livres, dont Animal Ethics in Context et Companion Animal Ethics, et elle a publié plus de 100 articles dans différentes revues, dont Veterinary Record. Elle possède une vaste expérience acquise au cours de divers mandats dans diverses universités au Royaume-Uni, en Australie et aux États-Unis. Elle a été présidente de l’International Society for Environmental Ethics de 2007 à 2010. Elle a réussi à obtenir un soutien à la recherche de la National Science Foundation des États-Unis et elle a siégé à un comité des National Academies of Science, Engineering and Medicine.

Peter Sandøe, Ph. D., est directeur du Centre danois pour l’étude du bien-être des animaux de compagnie au Département des sciences vétérinaires et animales de l’Université de Copenhague. Ce centre est exploité en collaboration avec deux autres départements de l’Université de Copenhague et un département de l’Université d’Aarhus. Il a obtenu un doctorat à l’Université d’Oxford en 1988 et est ensuite devenu membre du corps professoral de l’Université de Copenhague. Il a publié six livres et plusieurs centaines d’articles dans des revues académiques. De 1992 à 2012, il a été président du Conseil d’éthique danois pour les animaux, un conseil consultatif mis en place par le ministre danois de la Justice. Il a été président de l’European Society for Agricultural and Food Ethics de 2000 à 2007, et professeur honoraire d’éthique animale à l’Université de Nottingham de 2009 à 2015. En 2013, il a reçu la médaille UFAW (Universities Federation for Animal Welfare) pour ses contributions exceptionnelles à la science du bien-être animal.

Dan Weary, Ph. D., est professeur à la Faculté de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC). Après avoir obtenu un baccalauréat et une maîtrise en sciences de l’Université McGill, il a terminé un doctorat en philosophie à l’Université d’Oxford. Il a travaillé pour Agriculture et Agroalimentaire Canada pendant cinq ans, puis a été embauché par l’UBC en 1997 pour cofonder le programme de bien-être animal de cette université. Il a d’abord occupé la chaire de recherche industrielle du CRSNG (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie) en bien-être animal à l’UBC en 1997, et il en est actuellement à sa cinquième nomination consécutive à ce poste. En reconnaissance de ses travaux de recherche, il a reçu de nombreux prix, notamment le prix Metacam 20 de l’Association canadienne des vétérinaires bovins pour ses contributions exceptionnelles en matière de bien-être des bovins en 2013, le prix « Charles River Excellence in Refinement » décerné par le Centre pour les solutions de rechange aux tests sur les animaux de l’Université Johns Hopkins pour l’excellence en recherche sur le bien-être des animaux de laboratoire en 2014, le prix de l’Association mondiale de buiatrie pour sa contribution au bien-être des ruminants en 2016, et la médaille UFAW pour ses contributions exceptionnelles à la science du bien-être animal en 2020