ACMV | Actualités et événements | Rencontrez les représentants 2019–2020 du Comité des Étudiants de l’ACMV!
CVMA-ACMV

Actualités et événements

Rencontrez les représentants 2019–2020 du Comité des Étudiants de l’ACMV!

septembre 4, 2019

Le Comité des Étudiants de l’Association canadienne des médecins vétérinaires (ÉACMV) se compose d’un représentant étudiant de l’ACMV à chacune des cinq écoles de médecine vétérinaire afin de renforcer les liens entre l’Association et ses membres étudiants.

Audrey Roy, représentante du Comité des ÉACMV (et présidente des ÉACMV) pour la seule école de médecine vétérinaire francophone au Canada, la Faculté de médecine vétérinaire (FMV) de l’Université de Montréal, à SaintHyacinthe, Québec, est originaire de Magog, au Québec. Dès sa tendre enfance, Audrey a cumulé de nombreux passe-temps et elle se tournait constamment vers de nouveaux intérêts. Elle adore l’aventure et elle est prête à faire ses valises à n’importe quel moment.

Audrey a d’abord terminé un baccalauréat ès arts avec spécialisation en communications avec distinction à l’Université d’Ottawa, avant de découvrir sa véritable vocation, car sa passion pour la médecine vétérinaire s’est épanouie durant un stage dans un parc zoologique. Audrey a décidé d’un changement de carrière et elle a entamé sa formation de médecin vétérinaire en 2017 à l’Université de Montréal. Depuis son changement de carrière, Audrey s’épanouit tant sur le plan professionnel que personnel.

En plus de ses études et de deux emplois à temps partiel, elle participe à de nombreuses activités sociales et parascolaires : elle fait du bénévolat à la clinique pour les rapaces, elle siège au Comité de gestion du bar étudiant et elle est aussi coprésidente du Club de médecine zoologique de la FMV. Audrey incarne les notions d’énergie et d’optimisme et elle est toujours prête à relever de nouveaux défis. Elle représentera avec enthousiasme et humilité les étudiants en médecine vétérinaire canadiens au sein du Conseil de l’ACMV à titre de présidente 2019–2020 des ÉACMV. Elle a hâte de faire connaître les préoccupations des étudiants et de participer activement à la croissance de la profession vétérinaire qui la passionne tant.

Emma Bush, représentante du Comité des ÉACMV (et vice-présidente des ÉACMV) pour l’Atlantic Veterinary College (AVC), ne se souvient pas de vouloir faire autre chose que la médecine vétérinaire. Emma est de Tatamagouche, en NouvelleÉcosse, et elle a été inspirée dès un jeune âge par les histoires du vétérinaire britannique James Herriot et par des parents qui s’occupaient d’une foule d’animaux de ferme.

La passion d’Emma pour les animaux s’est développée lorsqu’elle est passée des soins aux moutons, lapins, chats, chiens et canards de sa famille à l’exposition de chiens et de bovins laitiers par l’entremise de 4H Canada, un organisme sans but lucratif qui facilite un leadership solide en vue d’offrir des expériences de développement de calibre mondial aux jeunes du Canada. Emma a aussi participé à des concours internationaux de dressage et a travaillé à des écurées privées de dressage pendant sa carrière à l’école secondaire et durant son diplôme de premier cycle à l’Université Mount Allison à Sackville, au Nouveau-Brunswick.

Emma a été acceptée à l’AVC en 2017 mais elle a reporté l’admission pendant un an pour terminer son diplôme de premier cycle et obtenir un baccalauréat en sciences avec une mineure en anglais. Elle a réalisé son projet de spécialisation sur la maladie de Lyme auprès de la population équine des Maritimes sous la supervision de la Dre Vett Lloyd. Emma a entamé ses études à l’AVC à l’automne 2018 et elle a récemment terminé sa première année. Elle possède un vaste éventail d’intérêts allant de la médecine des sports équins à l’élaboration de politiques portant sur le bien-être animal et la sécurité alimentaire. Dans ses temps libres, Emma est une lectrice vorace, elle donne des leçons d’équitation, elle monte son propre cheval de dressage, chante dans une chorale, fait du ski alpin et joue du piano. Emma est enchantée de réaliser son rêve de devenir médecin vétérinaire et elle est fière de représenter son université et sa promotion au niveau national à titre de représentante de l’AVC au sein du Comité des ÉACMV.

Rachel Paradis, représentante du Comité des ÉACMV pour la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Calgary (UCVM), est née et a grandi à Langley, en Colombie Britannique. Elle a grandi avec un amour pour les animaux et elle avait une curiosité infinie. Rachel a obtenu son baccalauréat en sciences en biologie avec distinction de l’Université Simon Fraser en 2015. Elle est ensuite déménagée à Calgary, en Alberta, où elle a travaillé dans une clinique ainsi que pour l’Agence canadienne d’inspection des aliments avant de se joindre à la promotion 2021 de l’UCVM.

Rachel se passionne pour la pratique des grands animaux, particulièrement les bovins laitiers. Elle participe activement à des activités qui font un pont entre les étudiants et l’industrie et elle est représentante étudiante du Western Drug Distribution Center Limited (WDDC) et de la foire commerciale annuelle de l’UCVM. Ces activités l’ont incitée à présenter sa candidature au poste de représentant au Comité des ÉACMV. Elle se réjouit à la perspective de représenter l’ACMV à l’UCVM et de participer aux activités de l’Association.

Vanessa Fussell, représentante du Comité des ÉACMV pour le Western College of Veterinary Medicine (WCVM), estNnée et a grandi dans la région métropolitaine de Vancouver, en Colombie-Britannique. Vanessa adore tous les animaux et elle a toujours voulu être vétérinaire. Elle aime passer ses temps libres en plein air et ses passe-temps incluent le soccer, le vélo sur la digue, la randonnée avec son chien et l’équitation. Avant de fréquenter l’école de médecine vétérinaire, Vanessa a œuvré au sein de sa collectivité de soccer en tant que joueuse, entraîneure et arbitre certifiée. Elle a aussi travaillé dans trois cliniques vétérinaires aux côtés de médecins vétérinaires d’expérience et a passé quelques semaines au Guatemala à faire du bénévolat dans un refuge faunique. Ces expériences ont confirmé que la médecine vétérinaire était sa passion. Elle a été acceptée à l’école de médecine vétérinaire peu après son 21e anniversaire et elle est déménagée à Saskatoon pour réaliser son rêve.

Depuis son acceptation à l’école de médecine vétérinaire, Vanessa profite de toutes les occasions que lui offre l’université. Elle se garde occupée avec activités parascolaires, notamment assister aux congrès et aux symposiums de l’ACMV, être présidente du Club de radiologie, participer à des laboratoires supplémentaires après les cours, jouer à des sports intrauniversitaires et travailler comme réceptionniste d’urgence en dehors des heures régulières au Centre médical vétérinaire du WCVM. Vanessa travaille aussi à Canada West Veterinary Specialists à Vancouver depuis sa première année à l’école de médecine vétérinaire. Elle a vraiment adoré travailler dans la salle d’urgence et l’unité des soins intensifs durant l’été et le congé de Noël aux côtés de médecins vétérinaires spécialisés.

L’été après sa deuxième année, Vanessa a choisi d’acquérir plus d’expérience en médecine spécialisée et d’urgence en travaillant à l’Hôpital d’enseignement vétérinaire du WCVM. En plus de ces activités, elle est la représentante auprès du Comité des ÉACMV et elle est excitée à l’idée d’organiser le Symposium 2020 des ÉACMV qui aura lieu au WCVM à Saskatoon! Vanessa a hâte de retourner à Vancouver après l’obtention de son diplôme en 2021 et de se servir de son expérience et de ses connaissances afin de fournir une norme élevée de soins médicaux à ses patients.

Meredith Garcia, représentante du Comité des ÉACMV pour l’Ontario Veterinary College (OVC), ne peut pas penser à une meilleure profession que celle de médecin vétérinaire. Meredith est née aux Philippines et a immigré au Canada peu de temps après. Elle adore les animaux depuis qu’elle a trois ans, car c’est à ce moment qu’elle et son père ont secouru un oisillon blessé ensemble. Elle a passé des années à explorer sa passion en faisant du bénévolat auprès de nombreuses espèces différentes (et a découvert qu’elle était allergique aux chats et aux chevaux!) mais ce n’était pas assez pour la décourager d’une carrière en médecine vétérinaire.

Meredith a terminé son diplôme de premier cycle en sciences biomédicales à l’Université de Guelph et elle entame maintenant la phase 3 à l’OVC. Évidemment, les études se trouvent au haut des priorités de tout un chacun, mais Meredith participe aussi à d’autres aspects de la vie universitaire. Elle est actuellement ambassadrice de l’ACMV, membre de la Central Veterinary Student Association (CVSA), coordonnatrice principale pour les activités sociales de la fraternité vétérinaire professionnelleNOmega Tau Sigma, planificatrice principale pour la course «Dog Jog» annuelle de la fraternité Omega Tau Sigma et fière membre du Programme Global Vets.

Lorsque Meredith n’est pas en classe, elle est à l’extérieur pour profiter du plein air, lire de bons livres et essayer de nouvelles activités (les tissus aériens, où l’on fait des acrobaties pendant que l’on s’accroche à des tissus, sont la prochaine activité sur sa liste). Meredith n’a toujours pas décidé comment elle veut avoir un impact sur le monde vétérinaire mais elle adore assurément plusieurs domaines : la participation à des initiatives de rayonnement communautaire, le défi de résoudre des cas médicaux difficiles et l’environnement dynamique de la médecine des soins critiques. Elle a aussi hâte de travailler à ses compétences en échographie.

Meredith est extrêmement excitée d’entamer sa troisième année de médecine vétérinaire et elle ne peut pas croire comment le temps passe vite et ces années ont été sans contredit les meilleures de sa vie! Être élue en tant que représentante du Comité des ÉACMV est un immense honneur pour elle, car ce rôle lui permettra de rencontrer une foule de personnes incroyables et de vivre différentes expériences. Le prochain projet sur la liste est d’assister au Symposium 2020 des ÉACMV au WCVM et de pouvoir enfin dire qu’elle a été à Saskatoon!