ACMV | Actualités et événements | Pénurie de main-d’œuvre vétérinaire – On passe à l'action!
CVMA-ACMV

Actualités, événements et RESSOURCES COVID-19

Pénurie de main-d’œuvre vétérinaire – On passe à l'action!

décembre 11, 2021

Lors d’une récente réunion du Conseil, l’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) a décidé d’investir 200 000 $ au cours des 12 prochains mois pour s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre vétérinaire au Canada. Tout d’abord, l’ACMV invitera les associations provinciales de médecins vétérinaires, les organismes de réglementation, les doyens, des représentants des TSA et des gouvernements fédéral et provinciaux, entre autres (liste finale à suivre), à un Colloque sur la main-d’œuvre vétérinaire dans le but d’élaborer et de coordonner des plans et des actions pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre. Le Colloque est prévu pour mai 2022, et des réunions de suivi seront organisées par la suite pour assurer les progrès. L’ACMV estime que la pénurie de main-d’œuvre vétérinaire est l’un des principaux défis auxquels notre profession est confrontée à l’heure actuelle, et croit qu’un effort national, ciblé et collaboratif est nécessaire pour faire une différence dans tout le pays. Des détails suivront.

À compter du 1er janvier 2022, l’ACMV emploiera un gestionnaire de projet à temps plein, pendant au moins un an, pour coordonner les initiatives relatives à la main-d’œuvre. De plus, l’ACMV :

  • est en train de constituer un groupe consultatif sur la main-d’œuvre;
  • organisera, en parallèle avec le Congrès de l’ACMV de juillet 2022, un Sommet sur la nécessité d’un changement de paradigme concernant la main-d’œuvre vétérinaire;
  • offrira une série de webinaires sur le recrutement et la rétention de personnel les 2, 9 et 16 février 2022.

Ces mesures s’inscrivent dans un plan plus vaste, basé sur les résultats de l’étude sur le marché du travail et la main-d’œuvre de l’ACMV menée en 2020, qui sera étoffé et validé lors du prochain Congrès.

L’ACMV a à cœur d’appuyer les parties prenantes partout au pays alors que nous surmontons les défis que la pénurie de main-d’œuvre impose à la prestation des services vétérinaires, y compris son impact sur la santé et le bien-être des animaux ainsi que le bien-être des équipes vétérinaires.