ACMV | Amassement d'animaux
CVMA-ACMV

Amassement d'animaux

Les personnes amassant des animaux adoptent généralement un grand nombre d’animaux sans être capables de subvenir à leurs besoins de base. Elles ne reconnaissent pas la détérioration des conditions des animaux et de l’environnement [photo 12, et 3] et l’impact négatif sur la santé et le bien-être des animaux, de l’amasseur et des autres membres de la famille. Les vétérinaires, consciemment ou à leur insu, peuvent aider les amasseurs à poursuivre leur comportement d’amassement. Les vétérinaires devraient être conscients des signes d’amassement et que les amasseurs peuvent être des clients, des membres du personnel ou des collègues. Si vous soupçonnez que des clients, des collègues ou des membres du personnel peuvent amasser des animaux, visitez-les à la maison pour inspecter l’environnement des animaux.
Voici des signes à surveiller pour les vétérinaires :

  • Il y a un défilé constamment nouveau d’animaux de compagnie.
  • Vous voyez rarement les animaux de ces clients pour des maladies causées par l’âge avancé.
  • Les problèmes des animaux se rapportent à  une mauvaise hygiène de prévention. Voir Négligence
  • Le propriétaire cherche à obtenir des soins futiles et héroïques pour des animaux récemment acquis et peut parcourir de longues distances et visiter plusieurs vétérinaires.
  • Le propriétaire peut donner un bain ou parfumer les animaux avant une visite pour dissimuler leur odeur.
  • Le propriétaire peut prétendre avoir trouvé l’animal dans un état lamentable, lorsque, en fait, l’animal vit dans des conditions lamentables.
  • Le propriétaire est toujours disposé (enthousiaste) à adopter de nouveaux animaux.

Pour plus de renseignements sur la reconnaissance de l’amassement et les interventions, veuillez consulter http://vet.tufts.edu/hoarding/. Le site fournit des renseignements et des ressources à l’intention des vétérinaires, des thérapeutes, des organismes de réglementation et des amis ou membres de la famille d’amasseurs.