ACMV | Obtenir les antécédents pertinents
CVMA-ACMV

Obtenir les antécédents pertinents

L’historique représente probablement un facteur important pour éveiller vos soupçons à l’égard de la violence. Un historique qui ne concorde pas avec les blessures constitue un élément majeur des blessures non accidentelles et de la violence physique.

Éléments de doute dans les antécédents

  • Renseignements conflictuels – le client raconte des versions différentes ou l’histoire varie selon la personne qui la raconte.
  • L’historique ne correspond pas à la blessure. Soit que les blessures n’auraient pas pu logiquement se produire de la façon décrite ou que les blessures sont trop graves pour le compte rendu donné. Les animaux avec des blessures graves sont souvent supposés être tombés du lit ou dans les escaliers. (Les chats, par exemple, ne tombent généralement pas dans les escaliers.)
  • Blessures répétées.
  • Blessure inexpliquée ou certaines tendances de blessures (voir blessure non accidentelle).
  • Propriétaire d’autres animaux avec des blessures suspectes ou des animaux morts soudainement, souvent en bas âge.

Obtenir les renseignements pertinents

Recueillir le plus de renseignements possible d’une manière non conflictuelle.

  • Demandez : Comment et quand cela s’est-il produit? Qui était présent? (C’est souvent lors de la répétition de l’histoire ou en tentant d’ajouter des détails que les divergences se manifestent.)
  • Posez des questions au sujet des animaux antérieurs – problèmes médicaux, où ils sont maintenant.
  • Les enfants peuvent communiquer des renseignements pertinents.
  • Après le départ du client, parlez aux membres du personnel afin de déterminer s’ils ont reçu des renseignements d’autres membres de la famille, y compris les enfants.
  • Dès que possible, rédigez un compte rendu des conversations avec le client et les membres de la famille.