ACMV | Déclarer les cas de violence
CVMA-ACMV

Déclarer les cas de violence

La plupart des cas de violence et de négligence envers les animaux peuvent être gérés grâce à la sensibilisation des clients. Si cette méthode ne fonctionne pas, un rapport devrait être rempli auprès des autorités appropriées aux fins d’enquête.

  1. Décider s’il faut sensibiliser ou signaler aux autorités.
    • Considérez le nombre de problèmes, la gravité et la durée.
    • Examinez les dossiers médicaux des autres animaux du client.
    • Examinez le dossier médical de ce patient pour trouver d’autres blessures.
    • Évaluez l’attitude du client. Indifférent? Inquiet?
    • Évaluez l’apparence et l’attitude des membres de la famille.
    • Mettez en œuvre des procédures pour effectuer un suivi des cas douteux.
  2. Avant de déposer un rapport
    • Obtenez un historique détaillé.
    • Réalisez un examen détaillé.
    • Consignez minutieusement par écrit vos constatations. Commencez à recueillir des preuves dès que vous soupçonnez de la violence et incluez des photographies. À noter que, avant de communiquer avec les autorités de protection des animaux, vous ne pouvez pas traiter ou poser un diagnostic sans le consentement du propriétaire, mais si vous obtenez la permission du propriétaire pour prendre une radiographie, vous pouvez  prendre des radiographies de l’ensemble du corps. Voir Documenter les cas de violence
    • Ne détruisez pas des preuves par mégarde.
  3. Communiquez avec l’autorité de protection des animaux appropriée de votre compétence afin de signaler la violence.
  4. Travaillez en étroite collaboration avec les autorités de protection des animaux pour préparer et documenter l’affaire.
  5. Communiquez avec votre autorité de réglementation provinciale pour obtenir des conseils si vous vous inquiétez quant à votre responsabilité personnelle.

Familiarisez-vous avec le Code criminel et vos lois provinciales.