Table des matières et résumésjuillet 2017, Vol. 81, No. 3

Articles

Porcine reproductive and respiratory syndrome virus (PRRSV) in pig meat

Philippe Raymond, Christian Bellehumeur, Malliga Nagarajan, Diane Longtin, Alexandra Ferland, Peter Müller, Rachel Bissonnette, Carole Simard (page 162)

Le syndrome reproducteur et respiratoire porcin, causé par le virus du syndrome respiratoire et reproducteur porcin (vSRRP), est une maladie ayant un impact économique important pour l'industrie porcine. Des études antérieures ont démontré la présence du virus dans la viande de porc ainsi que sa transmissibilité par ingestion. La présente étude poursuit l'analyse de l'infectiosité du vSRRP dans la viande commerciale de porc. Des coupes de fesses de porc fraîches (n = 1500) sélectionnées aléatoirement sur une période de deux ans dans une usine de désossage située au Québec (Canada), ont été testées en utilisant une transcription réverse suivie d'une amplification en chaîne par polymérase (RT-PCR). Chaque pièce de viande parée a été entreposée dans les congélateurs à l'usine, échantillonnée hebdomadairement pendant 15 semaines, et testée par RT-PCR quantitatif afin de calculer la charge virale. Le potentiel infectieux a été évalué sur des porcelets exempts d'agent pathogène spécifique qui ont été nourris avec approximativement 500 g de viande à la fin de la période d'entreposage. Une RT-PCR spécifique au génotype a confirmé la présence du vSRRP principalement durant les temps froids, dans 0,73 % des pièces de viandes fraîches. Des souches sauvages et vaccinales du génotype 2 ont été détectées. L'acide nucléique du virus du syndrome respiratoire et reproducteur porcin est demeuré stable dans la viande durant la période d'entreposage de 15 semaines à -20 °C. L'analyse sérologique et moléculaire a démontré la transmission de l'infection par une majorité des pièces de viande positives au vSRRP (5/9) chez les porcelets naïfs ayant consommé la viande. Les résultats confirment la faible prévalence du vSRRP dans la viande distribuée sur le marché ainsi que la transmissibilité du virus par consommation orale chez des hôtes naïfs même après plusieurs semaines d'entreposage dans un congélateur commercial. La transmission s'est produite surtout avec les viandes ayant un nombre de copies d'ARN de vSRRP plus élevés, environ 109 copies par 500 g de viande, associées à des souches de type tant sauvage que vaccinal.

Development of porcine circovirus 2 (PCV2) open reading frame 2 DNA vaccine with different adjuvants and comparison with commercial PCV2 subunit vaccine in an experimental challenge

Changhoon Park, Jiwoon Jeong, Kyuhyung Choi, Su-Jin Park, Ikjae Kang, Chanhee Chae (page 171)

L'objectif de la présente étude était de comparer la protection contre une infection défi avec le circovirus porcin de type (CVP2) induite par un vaccin expérimental à base du cadre de lecture ouvert (ORF) 2 de l'ADN de CVP2 plus un adjuvant (hydroxyde d'aluminium, oxyde de cobalt, ou liposome) et un vaccin CVP2 sous-unitaire commercial. Un total de 35 porcelets croisés, conventionnels et nourris au colostrum ont été séparés de manière aléatoire en sept groupes. Le vaccin commercial était plus efficace contre l'infection par CVP2 que les quatre vaccins expérimentaux en fonction des résultats immunologiques, virologiques, et pathologiques. Les porcs inoculés avec le vaccin expérimental contenant l'adjuvant liposome avaient des titres significativement (P < 0,05) plus élevés d'anticorps neutralisants et un nombre significativement (P < 0,05) moindre de cellules secrétant de l'interféron-γ et une virémie à CVP2 que les porcs inoculés avec les autres vaccins expérimentaux. Les porcs inoculés avec les vaccins expérimentaux contenant l'adjuvant liposome ou oxyde de cobalt avaient des scores de lésions lymphoïdes significativement (P < 0,05) plus faibles que les porcs dans le groupe inoculé avec le vaccin ADN CVP2 dissout dans de la saline tamponnée. Les liposomes se sont avérés être un adjuvant puissant qui a augmenté de manière efficace autant la réponse immunitaire humorale que cellulaire induite par le vaccin à ADN CVP2.

Retrospective study of the relationship of Torque teno sus virus 1a and Torque teno sus virus 1b with porcine circovirus associated disease

Alejandro Vargas-Ruiz, Hugo Ramírez-Álvarez, José I. Sánchez-Betancourt, Víctor Quintero-Ramírez, Ignacio C. Rangel-Rodríguez, Joel A. Vázquez-Perez, Lucia A. García-Camacho (page 178)

Le genre Iotatorquevirus consiste en deux espèces, le virus Torque teno sus 1a et le virus Torque teno sus 1b, qui sont ubiquitaires dans la population porcine, et couramment rapportés en association avec la maladie associée au circovirus porcin (MACVP). Afin d'évaluer la relation avec MACVP, 100 échantillons de tissus fixés dans la formaline et enrobés de paraffine ont été utilisés pour détecter les deux espèces de Iotorquevirus par réaction d'amplification en chaîne par la polymérase nichée et séquençage. Soixante-huit cas de MACVP ont été sélectionnés ainsi que 32 cas non-affectés d'infection par le circovirus porcin de type (CVP2). Globalement, 33 des 100 cas étaient positifs pour le virus Torque teno sus 1a et 8 des 100 étaient positifs pour le virus Torque tenos sus 1b. Seulement 24 des 68 (35 %) cas de MACVP étaient positifs pour le virus Torque tenos sus 1a; 39 % (9/23) du syndrome de dépérissement post-sevrage, et 33 % (15/45) des cas de problèmes reproducteurs associés au CVP2. Parmi les cas non-affectés de CVP2, 28 % étaient positifs pour le virus Torque teno sus 1a et 6 % étaient positifs pour le virus Torque tenos sus 1b. Le virus Torque tenos sus 1b n'a pas été détecté dans les cas de problèmes reproducteurs associés au CVP2. Indépendamment du statu vis-à-vis le CVP2, une fréquence plus basse des deux espèces d'Iotatorquevirus fut trouvée comparativement à ce qui est décrit dans d'autres études et il n'y avait pas de relation statistiquement significative avec MACVP (χ2 < 0,01). Étant donné la variabilité génomique mondiale des espèces d'Iotatorquevirus il est possible que les espèces prévalentes au Mexique partagent une plus faible identité de séquences nucléotidiques, entrainant ainsi un potentiel pathogène différent.

Identification of the linear ligand epitope on classical swine fever virus that interacts with porcine kidney 15 cells

Yin Mei, Feng Yue, Hong-mei Ning, Juan-juan Zhou, Xuan-nian Wang (page 186)

La liaison d'un ligand viral à un récepteur spécifique est la première étape de l'entrée du virus dans les cellules cibles. Les protéines Erns, E1, et E2 de l'enveloppe du virus de la peste porcine classique (VPPC) sont impliquées dans l'interaction avec les récepteurs de la cellule hôte afin de médier l'infection par le VPPC. L'objectif de la présente étude était d'identifier les épitopes qui se lient aux cellules de rein de porcs (PK-15) afin de prévenir l'infection par le VPPC. Dix peptides représentant Erns, E1, et E2 ont été synthétisés. Des études immunohistochimiques ont montré que le peptide SE24, qui est dérivé de la séquence des acides aminés d'E2, pouvait effectivement se lier aux cellules PK-15. De manière similaire, une épreuve par cytométrie en flux a démontré que la liaison de SE24 aux cellules PK-15 pouvait être bloquée par le VPPC. La liaison de SE24 avec PK-15 amène une diminution de l'infection des cellules PK-15 d'une manière dose dépendante. Ces résultats suggèrent une nouvelle stratégie potentielle pour la prévention et la maîtrise de l'infection par le VPPC qui nécessite de plus amples études.

Direct repeat unit (dru) typing and antimicrobial resistance of methicillin-resistant Staphylococcus pseudintermedius isolated from dogs in Atlantic Canada

Matthew E. Saab, J. Scott Weese, J.T. McClure (page 192)

Il y a peu de publications rapportant la caractérisation des isolats de Staphylococcus pseudintermedius résistant à la méticilline (SPRM) chez les chiens au Canada et aucun ne provenant des provinces maritimes. Les objectifs de la présente étude était de typer les isolats de SPRM cultivés à un laboratoire de diagnostic régional en utilisant le typage direct des unités répétées (dur) et de décrire les profils de résistance antimicrobienne. Quatre-vingt-quatorze isolats canins obtenus entre 2010 et 2012 furent soumis au typage du dur, une analyse de regroupement, et un antibiogramme. La majorité des isolats appartenait au type dt11a (30,9 %), dt10h (24,5 %), dt9a (18,1 %), et dt11af (10,6 %) et le 15,9 % des isolats restant étaient distribués parmi 13 types dur. Les types prédominants de dur identifiés étaient similaires à ceux de l'Ontario, Canada, bien que le regroupement 9a semble moins fréquent dans les provinces maritimes. Une différence significative dans la distribution des regroupements entre les provinces maritimes a été détectée (P = 0,01). Une résistance à ≥ 2 antimicrobiens n'appartenant pas à la classe des β-lactames fut observée chez 71,4 % des isolats. Les isolats de SPRM de la présente étude était sensiblement moins résistant que ceux rapportés dans la littérature. Une étude plus complète des types dur des SPRM pourrait aider à élucider un peu plus la distribution de cet agent pathogène au Canada.

The impact of carboplatin and toceranib phosphate on serum vascular endothelial growth factor (VEGF) and metalloproteinase-9 (MMP-9) levels and survival in canine osteosarcoma

Tracy L. Gieger, Julie Nettifee-Osborne, Briana Hallman, Chad Johannes, Dawn Clarke, Michael W. Nolan, Laurel E. Williams (page 199)

Dans cette étude pilote, 10 chiens avec un ostéosarcome (OSA) ont été traités par amputation et chimiothérapie subséquente avec du carboplatin (300 mg/m2sup IV q3sem × 4 doses) suivi de phosphate de toceranib (2,75 mg/kg PO q48h débutant au jour 14 suivant le carboplatin). Un suivi clinique mensuel et une mesure des taux sériques du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (FCEV) et de la matrice de la métalloprotéinase-9 (MMP-9) ont été obtenus. Aucun chien ne fut retiré de l'étude pour cause de toxicité. Les niveaux de FCEV et MMP-9 n'ont pas changé dans le temps. Sept chiens sont décédés dues à une rechute locale et/ou des métastases osseuses et les autres sont morts d'autres causes. La durée médiane de survie libre d'OSA était de 238 j avec 34 % de survie sans progression de la condition après 1 an. La durée de survie médiane était de 253 j avec 30 % en vie après 1,5 an et 10 % en vie après 2 ans. Bien que ce traitement ait été bien toléré, les temps de survie n'ont pas excédé les résultats publiés antérieurement pour des chiens traités par amputation et chimiothérapie uniquement.

Oxidative stress and food supplementation with antioxidants in therapy dogs

Sara Sechi, Filippo Fiore, Francesca Chiavolelli, Corrado Dimauro, Anna Nudda, Raffaella Cocco (page 206)

L'objectif de la présente étude était d'évaluer la capacité d'une diète long-terme supplémentée en antioxydant à réguler le stress oxydatif et l'état de santé général de chiens impliqués dans des programmes d'intervention avec assistance animale (IAA). Le stress oxydatif est une conséquence de l'accumulation d'espèces oxygène réactive (EOR). Le stress oxydatif induit par l'exercice peut augmenter la fatigue musculaire et les dommages aux fibres et éventuellement mener à un mauvais fonctionnement du système immunitaire. Une évaluation clinique croisée, randomisée, et avec groupe témoin-placebo a été menée avec 11 chiens d'assistance en santé : 6 femelles et 5 mâles de races différentes et d'un âge moyen de 2,7 ± 0,8 ans (moyenne ± écart-type). Les chiens ont été divisés en deux groupes, un premier groupe nourri avec une diète commerciale de haute qualité sans antioxydant (DC) et l'autre groupe avec une diète commerciale de haute qualité supplémentée avec des antioxydants (DS) pour 18 semaines. Après les premières 18 semaines, les paramètres métaboliques, les métabolites dérivés d'oxygène réactive (MDOR), et les niveaux de potentiel antioxydant biologique (PAB) ont été surveillés et ont montré une réduction significative des valeurs des MDOR, des triglycérides et de la créatinine dans le groupe DS (P < 0,05) et une augmentation significative des valeurs de l'amylase dans le groupe DC (P < 0,01). À la fin de cette période, les groupes ont été croisés et nourris pour 18 semaines supplémentaires. Une diminution significative des valeurs de l'amylase et de la glutamate pyruvate transaminase (GPT) a été obtenue dans les groupes DC et DS, respectivement (P < 0,05). En conclusion, une diète contrôlée, balancée en antioxydant pourrait être une approche valide pour restaurer un bon métabolisme cellulaire et neutraliser les radicaux libres excédentaires chez les chiens d'assistance.

Evaluation of transmission infrared spectroscopy and digital and optical refractometers to identify low immunoglobulin G concentrations in alpaca serum

Ibrahim Elsohaby, Jennifer J. Burns, Christopher B. Riley, J. Trenton McClure (page 217)

Cette étude visait à évaluer un réfractomètre Brix digital et un réfractomètre optique pour protéines sériques totales (PST) pour mesurer les concentrations sériques d'immunoglobulines G (IgG) chez les alpagas et de les comparer aux concentrations d'IgG mesurées par la méthode de référence d'immunodiffusion radiale (IDR). La valeur seuil appropriée pour les réfractomètres Brix et PST ainsi que pour la méthode de spectroscopie infrarouge à transmission (SIT) fut déterminée pour des faibles concentrations d'IgG (< 10 g/L). Des échantillons de sérum ont été prélevés d'alpagas (N = 169) et testés avec les deux réfractomètres. La corrélation entre le % Brix et PST était élevée [coefficient de corrélation (r) = 0,99]. Toutefois, les coefficients de corrélation entre % Brix et le PST et les concentrations d'IgG déterminées par IDR étaient seulement de 0,56 et 0,55, respectivement. Vingt-et-un (12,4 %) des 169 échantillons de sérum d'alpaga avaient des concentrations d'IgG < 10 g/L. En utilisant l'analyse de la courbe de la fonction d'efficacité du récepteur, les valeurs seuils optimales pour l'épreuve SIT, et les réfractomètres Brix digital, et PST optique pour évaluer un faible niveau d'IgG (IDR < 10 g/L) étaient de 13 g/L, 8,8 % et 50 g/L, respectivement. L'épreuve SIT a montré une sensibilité (Se = 95,2 %) et une spécificité (Sp = 96,8 %) plus élevée que le réfractomètre Brix digital (Se = 90,5 % et Sp = 65,5 %) ou le réfractomètre PST optique (Se = 81 % et Sp = 73,7) pour évaluer les alpagas avec de faibles concentrations d'IgG. En conclusion, les réfractomètres Brix et PST manquent de précision pour mesurer les concentrations d'IgG d'alpagas, mais peuvent être utiles pour vérifier les animaux pour des faibles concentrations d'IgG sériques. Toutefois, l'épreuve SIT avec une valeur seul de 13 g/L était plus appropriée que les deux réfractomètres pour identifier des valeurs faibles d'IgG. Une autre étude qui s'attardait aux crias nouveau-nés est recommandée afin d'évaluer l'utilité de ces épreuves pour le diagnostic des déficiences de transfert d'immunité passive.

Cystic duct pressures after ligation with a novel absorbable device in an ex vivo caprine cholecystectomy model

Andrea J. Sundholm Tepper, Odd V. Höglund, Bonnie G. Campbell, Chi-Ya Chen, Boel A. Fransson (page 223)

La cholécystectomie par laparoscopie est le standard de soin en médecine humaine pour les maladies de la vésicule biliaire. Bien que rapportée peu fréquemment dans la littérature vétérinaire, la cholécystectomie par laparoscopie est une option pour les maladies non-compliquées de la vésicule biliaire chez les patients canins. Due au risque de glissement de la ligature du canal cholédoque ou au déplacement de l'agrafe, nous avons voulu explorer l'utilisation de LigaTie; un nouveau dispositif médical résorbable modélisé d'après une attache de câble. Notre objectif était de décrire l'utilisation de LigaTie dans une étude sur des cadavres de chèvres de cholécystectomies comme modèle pour des patients canins et de démontrer la pression de fuite du canal cholédoque comparativement à des cholécystectomies réalisées avec deux larges agrafes hémostatiques endoscopiques. Des échantillons de vésicules biliaires, de foies et de canal cholédoques caprins ont été prélevés. Le canal cholédoque était ligaturé avec soit deux larges agrafes hémostatiques endoscopiques ou du LigaTie. La pression maximale dans le canal cholédoque fut enregistrée. Les résultats ont montré qu'il n'y avait pas de différence statistiquement significative dans la pression maximale atteinte dans le canal cholédoque par les deux méthodes de ligature (P = 0,865). Aucune fuite ne fut observée des sites de ligature du canal cholédoque que ce soit du groupe avec agrafes ou celui avec LigaTie. Des pressions supra-physiologiques ont été atteintes dans les deux groupes et l'occlusion de la pompe à infusion due à la haute pression a déterminé la pression intraluminale maximale atteinte. En fonction de ces résultats, le LigaTie est avantageux comme méthode chirurgicale minimalement invasive, surtout si l'on considère la ligature d'un canal cholédoque friable ou épaissi durant une cholécystectomie par laparoscopie. Des études in vivo ultérieures sont nécessaires afin de déterminer la manœuvrabilité invasive minimale, l'interaction tissulaire, les complications et les résultats.


Communication Brève

Evaluation of serum symmetric dimethylarginine in dogs with heartworm infection

Bom-Sul Choi, Hyeongsun Moon, Sang-IL Suh, Changbaig Hyun (page 228)

La présente étude visait à évaluer les niveaux sériques de diméthylarginine symétrique (DMAS) chez 12 chiens atteints de maladie du vers du cœur (MVC) de différentes sévérités et d'examiner les marqueurs biochimiques rénaux (azote uréique sanguin, créatinine). Les chiens ont été classés en deux groupes sur la base de la sévérité des signes cliniques. Le Groupe A — asymptomatique à signes cliniques légers, groupe B — signes cliniques modérés à sévères. Les niveaux de DMAS sériques étaient plus élevés chez les chiens du groupe B. Chez les chiens du groupe A, bien que les niveaux sériques de DMAS étaient également plus élevés que ceux des chiens témoins, la différence n'était pas statistiquement significative. Il y avait une bonne corrélation entre les marqueurs rénaux et la sévérité des signes cliniques. Cette étude a permis de démontrer que le taux de filtration glomérulaire était diminué de manière significative chez les chiens du groupe A; ainsi, une détection précoce de déficience rénale est nécessaire pour la gestion réussie des chiens avec MVC.

Maternal and fetal arterial blood gas data in normotensive, singleton, isoflurane anesthetized sheep at 124–126 days of gestation

Claire M. Loughran, Matthew W. Kemp, Gabrielle C. Musk (page 231)

L'objectif de l'étude était de décrire les différences dans les résultats d'analyse des gaz sanguins maternel et fœtal durant l'anesthésie. Seize brebis mérinos primipares pesant 60,1 ± 5,1 kg à 125,7 j (124 à 126 j) de gestation ont été anesthésiées. Des échantillons de sang artériel maternel (radiale) et fœtal (ombilicale) ont été prélevés 79 ± 6 min après le début de l'anesthésie si la pression artérielle moyenne (PAM) maternelle était stable et > 65 mmHg. Pour le sang fœtal, les valeurs de pH, de la pression artérielle partielle en oxygène (PaO2), du glucose, de la saturation en oxygène de l'hémoglobine artérielle (SaO2), du sodium, et du chlorure étaient significativement inférieures, et les valeurs de la pression artérielle partielle en dioxyde de carbone (PaCO2), du lactate, de l'hématocrite, de l'hémoglobine totale, du potassium, et du calcium étaient significativement supérieures que celles du sang maternel. Les valeurs fœtales du pH, de la PaO2 et de BE étaient plus basses et le lactate fœtal étaient plus élevées que les valeurs d'échantillons provenant du sang artériel ombilical fœtal rapportées précédemment, ce qui pourrait indiquer un statut fœtal non-rassurant. Des améliorations de ce modèle expérimental ovin sont souhaitées avec un suivi fœtal durant une anesthésie maternelle.

Towards an improved estimate of antimicrobial use in animals: Adjusting the "population correction unit" calculation

Brian R. Radke (page 235)

Les comparaisons internationales de l'utilisation d'antimicrobiens chez les animaux (UMA) ont typiquement été basées sur les totaux nationaux estimés de ventes d'antimicrobiens standardisés pour la biomasse animale nationale calculée comme l'unité de correction pour la population (UCP). Les objectifs de cet article étaient de comparer les calculs d'UCP présentement acceptés à ceux de l'unité de correction pour la population ajustée (UCPA), qui réévalue les poids animaux standards utilisés dans les calculs et tient compte de la durée de vie des animaux. Les calculs de l'UCPA ont entrainé des changements substantiels aux estimés nationaux de 2009 de la biomasse pour les bovins, porcs et volailles dans 8 pays européens et le Canada. La biomasse nationale estimée pour les bovins a diminué de 35 % à 43 %, alors que les biomasses nationales estimées pour les porcs et les volailles ont typiquement diminué d'environ 51 % et 87 %, respectivement. Parmi les neuf pays, l'UCPA nationale totale variait d'une augmentation de 1 % à une diminution de 40 % relativement à l'UCP, et ces différences étaient statistiquement significatives. L'UCPA est préférée par rapport à l'UCP pour la comparaison et la mise en contraste de l'UMA chez les animaux avec différentes durées de vie étant donné qu'elle est dérivée de manière plus transparente et qu'elle est une approximation raisonnable de la biomasse animale à risque d'un traitement antimicrobien.