Conformations extrêmes

Enjeu

English Bulldog

Certains animaux sont élevés de façon à présenter une conformation extrême. Pensons à l’élevage d’animaux brachycéphales (au museau retroussé) ou d’animaux qui ont une peau très plissée, des yeux saillants ou des paupières tombantes, une queue en tire-bouchon ou d’autres traits exagérés. Leur apparence singulière font qu’ils sont très prisés des annonceurs et des personnalités publiques. Leur utilisation à des fins de marketing et comme animaux de compagnie de célébrités ont accru l’intérêt du public à leur égard, menant à des pratiques d’élevage excessives, souvent moins sélectives, pour répondre à la demande. 

Pourquoi c’est important

Un programme d’élevage qui cherche à produire des changements de conformation exagérés (ce qu’on appelle parfois l’élevage extrême) peut avoir des conséquences néfastes non voulues sur la santé et le bien-être de la progéniture. Les conformations peuvent aboutir à des pathologies et, dans certains cas, entraver la respiration, la toilette, la marche, la vision ou l’ouïe. Des chirurgies correctrices invasives peuvent alors s’avérer nécessaires.

Ce que fait l’ACMV

L’ACMV s’emploie actuellement à remédier aux graves problèmes de santé associés à l’élevage extrême, tels ceux qu’on observe chez les animaux brachycéphales, en collaboration avec ses membres, divers intervenants externes ainsi que des comités nationaux et internationaux.

Travaux en cours :  

  • Énoncé de position de l’ACMV sur l’élevage responsable : fin prévue en 2022-2023 
  • Nouvelle édition du Code de pratiques recommandées aux chenils en 2022-2023
  • Révision du Code de pratiques recommandées aux chatteries en 2022-2023
  • Lignes directrices pour répondre à la problématique des hypertypes, à l’intention des spécialistes en marketing et des annonceurs (publication en 2022) 
  • Symposium sur les hypertypes, juillet 2022 
  • Séances du congrès de l’ACMV sur les hypertypes, juillet 2022

Documents déjà disponibles : 

mars 2022

Être impliqué